Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

THE GRIM GAME



Année : 1919
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 50 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Irvin WILLAT
Scénario : Arthur B. REEVE, John GREY

Acteurs principaux :
Harry HOUDINI (Harvey Hanford), Thomas JEFFERSON (Dudley Cameron), Ann FORREST (Mary Cameron), Augustus PHILLIPS (Clifton Allison), Tully MARSHALL (Richard Raver), Arthur HOYT (Dr. Harvey Tyson), Mae BUSCH (Ethel Delmead).

Photographie : Frank M. BLOUNT, J.O. TAYLOR
Producteur : Jesse L. LASKY
Compagnie productrice : Paramount Pictures
 
Avions :
-Curtiss JN-4Can Canuck

Notre avis :

Comme semble l'indiquer l'affiche, ce film muet fut produit spécialement pour le "grand" Houdini (1874-1926), un prestidigitateur spécialiste en escapologie et dont la célébrité est parvenue jusqu'à nos jours. Il s'agit malheureusement d'un film "perdu", dont il ne subsiste que de très maigres fragments, dont la principale scène aérienne, qui, à elle seule, vaut le détour….


Dudley Cameron est un millionnaire excentrique qui vit, coupé du monde, dans une grande maison avec sa fille Mary et ses domestiques. Dans son entourage immédiat, des personnes voudraient bien mettre la main sur sa fortune, à commencer par Allison, le patron du journal "Daily Call", qui s'est lourdement endetté auprès de Cameron. Il y aussi, le docteur Tyson, auquel Cameron a promis la main de sa fille, et enfin, son avocat, Raver, qui a dilapidé des fonds que Cameron lui avait confiés... Harvey Hanford est le neveu de Cameron, mais ce dernier est fâché avec lui, ce qui n'empêche pas Harvey et Mary de filer le parfait amour. Hanford travaille comme reporter au journal d'Allison. Quand ce dernier lui fait part de la situation désastreuse du quotidien, il imagine un scoop susceptible de faire revenir les lecteurs. Il s'agira d'envoyer secrètement Cameron à la montagne, pour des raisons de santé. Pendant ce temps, sa maison sera mise sans dessus dessous, pour simuler une bagarre. Des preuves seront forgées pour qu'Harvey apparaisse comme le principal suspect dans le meurtre du viel homme. Quand la police l'aura inculpé, il suffira de ramener Cameron pour révéler toute l'affaire, à la une du journal, en démontrant que, parfois, des preuves à charge, suffisantes pour faire condamner à mort un homme, ne sont pas toujours valables... Raver, Tyson et Allison adhèrent aussitôt à ce plan, inespéré pour eux. Mais quand Hanford est effectivement arrêté, il apprend, peu après, qu'on vient de retrouver le cadavre de Cameron ! Les trois comparses déclarent alors ne rien connaitre du plan d'Hanford… Ce dernier décide alors de s'échapper pour faire éclater la vérité. Après de nombreuses péripéties, dont un internement psychiatrique, il retrouve les trois hommes et il a une sévère explication avec eux, pendant laquelle, Allison tue par erreur le docteur Tyson. Horrifié, Raver avoue alors avoir vu Allison tuer Cameron, la veille de son départ à la montagne. Hanford part aussitôt à la poursuite d'Allison qui s'enfuit en avion, avec Mary qu'il a enlevée. En plein vol, Hanford saute dans l'avion d'Allison, qui heurte malencontreusement son propre appareil. Allison, Mary et Hanford s'écrasent au sol, mais ils s'en sortent sans trop de mal. Allison est aussitôt arrêté et Harvey, blanchi, pourra désormais s'occuper de Mary….


Ce film est surtout l'occasion pour Houdini de montrer ses talents en matière d'évasion : il se débarrasse de menottes fixées à ses poignées, en un tour de main, il se libère de ses chaînes et ouvre la porte d'une prison où il était enfermé à triple tour, et parvient même à se libérer d'une camisole de force, alors qu'il est suspendu dans le vide, entre autres ! Mais ce ne furent pas les seules scènes marquantes du film. La cascade aérienne où Harvey devait passer, en plein vol, dans l'avion d'Allison, ne se déroula pas tout à fait comme prévu….

Elle devait être tournée, par temps calme, le matin du 31 mai 1919, mais fut retardée par le montage d'une caméra sur un avion piloté par Al Wilson. Ce n'est que l'après midi, que les trois avions purent décoller du terrain de DeMille. L'avion d'Harvey était piloté par Christopher V. Pickup et celui d'Allison par David E. Thompson. Houdini était doublé par Robert E. Kennedy. L'air était alors assez turbulent. Quand Kennedy commença à descendre le long de la corde, qui pendait sous l'avion de Pickup, il faillit heurter l'hélice de l'avion de Thompson et on le voit relever les jambes. Au moment où Kennedy allait rejoindre l'avion de Thompson, celui-ci, pris dans des remous, heurta le train d'atterrissage de Pickup avec son aile et passa sur le dos ! Les deux avions, accrochés l'un à l'autre, se mirent à tourbillonner, tout en chutant, pendant que Kennedy restait cramponné à sa corde. Les pilotes coupèrent leur moteur, et, au bout de quelques secondes, sous l'effet de la force centrifuge, les avions finirent par se séparer, ce qui permit aux pilotes de reprendre le contrôle de leurs machines à environ 300 mètres d'altitude. Tout fut filmé par Willat dans l'avion accompagnateur. L'avion de Thompson atterrit, en passant sur le dos, dans le canyon de Santa Monica; celui de Pickup finit dans un champ de haricots, prés de Santa Monica Boulevard, en trainant sur le sol le pauvre Kennedy, toujours agrippé à sa corde à nœud ! Par miracle, tous s'en sortirent sains et saufs, à part quelques égratignures pour Kennedy !

La Paramount fit modifier le scénario pour introduire cet accident dans le film. Plus tard, elle prétendit que c'était Houdini qui avait réalisé lui-même cette cascade ! Kennedy ne put faire reconnaitre la vérité, n'étant pas assez riche pour engager une longue bataille juridique contre les studios.

Les vues filmées en vol sont entrecoupées de scènes filmées au sol, sur un praticable, avec un avion, le moteur en marche, pour les vues rapprochées des cockpits avec les acteurs. Quand on voit l'avion d'Allison s'écraser dans une rue, il s'agit d'une maquette de Curtiss grandeur réelle, d'où Harvey extraie Mary, plutôt choquée.


Les avions du film :

Trois Curtiss Jenny furent loués à Mercury Aviation Company, fondée par Cecil B.DeMille et établie sur le terrain de ce dernier, situé au coin de Melrose avenue et Crescent boulevard (Los Angeles), au début de 1919. Mercury Aviation offrait des cours de pilotage, des baptêmes de l'air, des vols publicitaires ou des vols charter vers les villes voisines. Le vice président était Al Wilson. La flotte de Mercury était constituée de Curtiss JN-4 de surplus, achetés, entre autres, à l'US Navy, basée à North Island (San Diego).

Les Jenny du film ne sont pas des JN-4, mais des JN-4Can, appelés habituellement "Canuck", car fabriqués au Canada. Le Canuck était une version améliorée du JN-4, avec une aile inférieure munie d'ailerons (on remarque sur le film le mât en V qui relie les ailerons supérieur et inférieur) et de bouts identiques à ceux de l'aile supérieure. Il avait, en outre, une dérive à structure métallique, avec un gouvernail et un stabilo de forme plus arrondie. Le Canuck était préféré au JN-4 par les pilotes cascadeurs, à cause d'une maniabilité supérieure.

L'avion, piloté par Thompson, porte la lettre "B" et la marque du journal d'Harvey, le "Daily Call". Celui piloté par Pickup porte la lettre "A". Ces appareils sont censés appartenir au journal qui s'en sert pour distribuer la presse. Rappelons qu'avant 1921, les avions américains n'avaient aucune immatriculation.


Christian Santoir
 
 
 
GRIMGAME.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 12/10/2013 : 09:24
Last update : 26/06/2014 : 02:17
Category : Movies files - Films
Page read 3211 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!