Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 147 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

HOTET
(La menace)

 

Année : 2004
Pays : Suède/Finlande
Genre : action
Durée : 1 h 43 min
Couleur

Réalisateur : Kjell SUNDVALL
Scenario : Karin ALVTEGEN-LUNDBERG, Martin CRONSTRÖM

Acteurs principaux :
Shanti RONEY (Lasse Brudell), Maria BONNEVIE (Inger Brunell), Stefan SAUK (Major Christer Haglund), Dejan CUKIC (Jacek Radovic), Axel ZUBER (Niklas), Peter FRANZEN (Magnus)

Musique : Tuomas KANTELINEN
Photographie :  Olof JOHNSON
Producteur :  Christer ABRAHAMSEN
Compagnies productrices : Breidablick Film AB, Cinema Art, Europa Post Production, Filmpool Nord, Finnish Film Foundation, Gräsken Invest, Kino Finlandia, Sveriges Television (SVT)

Avions :
-Saab JA37A/B  Viggen
-Saab JA37 Viggen (dans un hangar)
-Agusta-Bell AB206 n° 78
-Messerschmitt-Bölkow-Blohm BO-105CB-3
-Lockheed C-130H/L-382 Hercules Tp84, c/n 382-4887, code 847

 

Notre avis :

Le cinéma suédois n'est pas particulièrement connu pour ses films d'action, cependant, il produit, de temps en temps, un film d'aviation qui appartient à ce genre. En 1933, il y eut "Luftens vagabond", en 1941, "Första divisionen", en 1954, "Gula divisionen", en 1965 "Flygplan saknas", les trois derniers étant tournés avec l'aide de la Flygvapnet, l'armée de l'air suédoise. Depuis, plus rien, fin de la guerre froide oblige, jusqu'à cette coproduction finno-suédoise, qui met en scène, elle aussi, l'aviation militaire suédoise, bien que le personnage principal soit un civil.


Lasse Brudell est un informaticien civil qui travaille sur la base aérienne de Vidsel. Il a en charge un dispositif ultra secret de brouillage, l'EWS, qui permet aux avions d'échapper aux défenses anti-aériennes. Un jour, Lasse est approché par un certain Jacek qui lui prouve qu'il connait très bien sa femme et son fils, même certains détails intimes, et il le menace de s'en prendre à eux, si Lasse ne l'aide pas à s'emparer de l'EWS ! Lasse n'a pas le choix et s'exécute à regret. Il prend le soin de mettre à l'abri sa famille, chez son beau-père, vivant au milieu de la forêt. Lors des essais du système électronique, le brouilleur se décroche de l'avion porteur, suite à un signal envoyé par Jacek, et tombe dans un lac. Mais les hommes de Jacek n'ont pas le temps de le récupérer, les forces spéciales, menées par le major Haglund, l'ayant retrouvé peu après sa chute. Le problème est grave, car l'armée de l'air suédoise doit participer à un exercice de l'OTAN, supervisé par les Américains, et il faut leur montrer qu'il n'y a aucune faille dans la sécurité militaire, ce qui n'est pas exactement le cas... Haglund retrouve les hommes de Jacek et les tue sur le champ, ce qui lui vaut d'être dessaisi de l'affaire ! Il finit par soupçonner Lasse d'être à l'origine de la perte de l'EWS et il le force à avouer. Etant désormais libre, Haglund lui propose de l'aider. Entretemps, Jacek qui n'a pas perdu tout espoir de récupérer l'EWS, a retrouvé la femme et le fils de Lasse et les prend en otages. Mais Haglund parvient à le tuer. Il efface ensuite tous les enregistrements des cameras de surveillance, afin que Lasse ne puisse être inquiété. Pendant ce temps, l'exercice se déroule parfaitement, à la grande satisfaction des officiers étrangers et du représentant américain.


Le scenario comporte de nombreuses zones d'ombre, voire de lacunes. On n'apprend qu'à la fin du film qu'Haglund connaissait bien Jacek et qu'il le recherchait depuis des années. On ne sait pas à qui Jacek veut vendre l'EWS. Le cinéma suédois n'est guère familier avec les films d'action, et ça se voit…Une des rares scènes d'action est la longue poursuite des hommes de Jacek, s'enfuyant sur deux motoneiges. Les commandos, qui les suivent dans deux hélicoptères en leur tirant dessus, n'arrivent pas à les atteindre, alors qu'eux, touchent sans problème les hélicos ! Quant aux histoires familiales des principaux personnages (la fausse couche de la femme de Lasse; le rejet de Haglund par sa fille, qui ne lui pardonne pas de l'avoir abandonnée jeune, pour cause de missions outre-mer, à répétition), on ne voit pas très bien ce qu'elles viennent faire dans l'histoire. Il semblerait que l'EWS ne brouille pas que les radars, mais aussi les scénarios…

Le côté positif de ce film est une bonne réalisation technique, avec de belles images des paysages enneigés du nord de la Suède et surtout, des scènes aériennes, réalisées avec très peu d'images de synthèse.

En échange de la fourniture du matériel aérien, l'armée de l'air suédoise demanda à la production de pouvoir utiliser gratuitement les prises de vues aériennes pour ses besoins de communication. Elle demanda également à ce qu'une femme ait un rôle important dans le film (un major), afin de promouvoir le recrutement féminin dans ses rangs.

Avec "Hotet", la Flygvapnet fait son show. Le tournage reçut la collaboration de l'unité de transport V.I.P. F17 de Bromma, de la Flyg divisionen Urban Bla, de la Flygflottilj F21 de Norrbotten, basée à Kallax/Lulea, de la Flygflottilj F7 de Skaraborg, basée à Satenas, et de l'escadron d'hélicoptères de Norrland. Le tournage eut lieu, entre autres, sur l'aéroport de Stockholm/Arlanda et sur la base de Vidsel (province de Norrbotten), située au milieu d'un vaste polygone de tir.

Le film est aussi une vitrine pour le dernier avion multi rôle de l'armée de l'air suédoise, le Saab Gripen, un avion mis en service en 1997 et qui équipe quatre forces aériennes étrangères, un fait que notre Rafale (plus cher et plus lourd) doit lui envier…

 

Les avions du film :

L'avion vedette du film est le Saab JAS39 Gripen. qui apparait dans le film sous ses deux versions, le JAS39A, monoplace (code 187), et le JAS39B biplace (code 814). L'armée fournit six Gripen pour le tournage. Les avions sont armés de deux missiles AIM-9 Sidewinder (Rb.74) en bout d'ailes et le JAS39B emporte sous ses ailes, quatre missiles air-sol AGM-65 Maverick (Rb.75). Mais ces derniers sont des missiles d'exercice non armés et sans empennage (ils ne pourraient donc voler…). On remarque sur le rail de lancement le stencil "LAVETT SIM Rb.75", qui indique bien qu'il s'agit d'un missile de "simulation". Cependant, à deux reprises, au début et à la fin du film, on voit un JAS39A lancer un vrai Maverick.

Le brouilleur ultra secret est un autre Maverick, peint en noir, avec la mention "EWS jammer". Aucun pod de brouillage n'a cette forme. La batterie de missiles sol-air qui doit être neutralisée par l'EWS, est un RBS-90, construit par Saab Bofors Dynamic's et Ericsson Microwave System AB.

On a un aperçu rapide de la planche de bord du Gripen, avec ses trois grands écrans multifonctions et son large HUD.

Dans un hangar, un JAS39B est garé avec plusieurs Saab JA37 Viggen qui allaient être retirés du service, en novembre 2005. Celui qui est à côté du Gripen, est tout gris avec le numéro "36" rouge sur la dérive, inscrit sous le triangle rouge, porté notamment en 2002, lors du Frisian Flag, un exercice international de l'OTAN qui se tient tous les ans, aux Pays-Bas. Au-dessus du triangle, on croit distinguer l'insigne de la Flygflottilj F4.

Quatre hélicoptères furent également fournis par l'armée, sans compter ceux destinés à filmer les scènes aériennes. La société Kallax Flyg AB, utilisa ainsi un Eurocopter AS 350 B2 Ecureuil (SE-JUI), équipé d'une camera spéciale, louée aux USA.

Haglund part à la recherché de l'EWS avec un Agusta-Bell AB206 (Hkp6) (n° 78), détruit plus tard par un lance roquette M72 LAW (qui n'équipe pas l'armée suédoise). Il s'agissait d'un véritable hélicoptère réformé, donné à la production pour réaliser cette scène. Il est accompagné de deux Messerschmitt-Bölkow-Blohm BO-105CB-3 (Hkp9A) (n° 02 et 12). Quand l'officier américain est accueilli par les Suédois, on aperçoit, en arrière plan, un Agusta A 109E (Hkp15), parqué à côté d'un Beech 200 Super King Air (Tp101).

Les forces spéciales arrivent dans un Lockheed C-130H/L-382 Hercules (Tp84, c/n 382-4887) (code 847) de la 3 Transportflygenhet (Unité de Transport), de la F7 Flygflottilj de Skaraborg basée à Satenas. Cet avion fut livré en 1981. L'armée de l'air suédoise a la plus vieille flotte de C-130 en Europe, et les utilise depuis 1965.

 

Christian Santoir

*Film rare

 

 

HOTET.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 12/11/2014 : 09:50
Last update : 12/11/2014 : 09:50
Category : Movies files - Films
Page read 3808 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!