Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 147 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

THE GIANT CLAW

  

Année : 1957
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Durée : 1 h 15 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Fred F. SEARS
Scénario : Samuel NEWMAN, Paul GANGELIN

Acteurs principaux :
Jeff MORROW (Mitch MacAfee), Mara CORDAY (Sally Caldwell), Morris ANKRUM (Général Edward Considine), Louis MERRILL (Pierre Broussard), Edgar BARRIER (Dr. Karol Noymann), Robert SHAYNE (Genéral Van Buskirk).

Musique : Mischa BAKALEINIKOFF
Photographie : Benjamin H. KLINE
Producteur : Sam KATZMAN     
Compagnie productrice : Clover Productions

Avions :
-Lockheed F-94 Starfire (images d'archives)
-Northrop F-89D Scorpion (idem)
-Avro CF-100 Canuck Mk.5, code LP-451 (idem)
-Lockheed P-80C Shooting Star (idem)
-Douglas C-54 Skymaster (idem)
-North American TB-25J  s/n 44-30125
   

Notre avis :

Après avoir agrandi les insectes, les pieuvres, Hollywood agrandit ici les oiseaux, mais il s'agit d'une espèce extra-terrestre (malgré ce qui est marqué sur l'affiche)…On ne sait trop comment un volatile, même surdoué, pourrait se propulser dans le vide de l'espace ! On est donc ici en plein délire et la fiction dépasse de très, très loin la réalité.

Le film débute par un petit exposé sur l'importance des moyens de détection radar mis en œuvre par l'armée américaine pour protéger le pays contre toute agression extérieure. L'histoire commence quand Mitch MacAfee, un civil, ingénieur électronicien, est aux commandes d'un jet pour calibrer un nouveau radar. C'est alors qu'il aperçoit une sorte d'OVNI, qui n'apparait sur aucun écran ! Les militaires ont donc du mal a le croire, mais ils envoient tout de même des avions survoler la zone, en vain. C'est alors que le commandant de la station radar apprend qu'un avion de transport a disparu avec ses 60 passagers ! Son pilote avait signalé, lui aussi, la présence d'un OVNI. MacAfee et sons assistante, Sally, quittent la base, mais leur avion est attaqué en plein vol par quelque chose d'inconnu. L'avion s'écrase au sol, mais MacAfee et Sally s'en sortent et sont recueillis par un fermier canadien, Pierre. Peu après, Pierre qui était sorti, est attaqué à son tour, par ce qu'il croit être une sorcière… Sally et Mitch retournent chez eux, en avion, sans autre problème. Mais, entretemps, un avion militaire est à son tour attaqué; ses occupants qui sautent en parachute, sont tous avalés par ce qui se révèle être un gigantesque oiseau ! Arrivés à Washington, Mitch et Sally rencontrent le général chargé de l'enquête sur ces disparitions mystérieuses. L'OVNI est mal identifié car les témoignages sont rares. Sally pense que les ballons stratosphériques équipés de caméras sont susceptibles de l'avoir photographié, et, en effet, des clichés révèlent l'aspect exact de cette créature volante extraordinaire. Le général Considine donne l'ordre d'abattre ce rapace  à tout prix. Il est repéré, mais toutes les attaques menées contre lui se révèlent vaines; en outre, plusieurs chasseurs sont descendus. Un scientifique, le Dr Karol Noymann, explique que l'oiseau doit être capable de déployer un bouclier d'antimatière qui détruit toute chose qui le touche et absorbe les ondes radar. Il pense que cet oiseau qui ne correspond à rien de connu sur terre, vient d'une autre galaxie…C'est alors que Sally soupçonne l'oiseau d'avoir construit un nid, pour y pondre des œufs ! Entre temps, la loi martiale est déclarée alors que cette sorte de "cuirassé volant", selon l'expression de MacAfee, répand la terreur à Washington, comme à New York. Sally estime que le nid doit se trouver près de la ferme de Pierre. Elle s'y rend avec Mitch et le trouve. Tous les deux détruisent les œufs avec une carabine. Mais Pierre est tué par l'oiseau qui s'en prend également à une voiture, occupée par des jeunes gens. Mitch a une idée et construit un canon à particules très puissant, qui va pouvoir annihiler le bouclier protecteur de l'oiseau. Ce canon est installé dans la queue d'un avion et essayé contre l'oiseau, occupé à détruire l'immeuble des Nations Unies à New York. Ça marche et il peut être enfin abattu par la DCA; il tombe dans la mer. Mitch et Sally ont sauvé le monde !

L'oiseau avec son long cou (genre autruche), son corps de poulet, ses yeux globuleux et sa touffe de poils sur le caillou (genre paon), est parfaitement risible. Les décorateurs ont dû passer du bon temps à imaginer pareille créature grotesque, totalement kitsch, qui apprécie fort la chair humaine !

Côté aviation, c'est du grand n'importe quoi, avec des bouts de documentaires de l'USAF, montés à la va vite, les avions changeant de type dans la même séquence, ou étant vus à l'envers. On utilisa également des extraits d'autres films de fiction. Il est vrai que c'était la grande spécialité de Fred Sears, le touche à tout de la Columbia, comme on peut le constater dans les trois films d'aviation qu'il réalisa (pratiquement sans avion) : "Mission over Korea" (1953), "Sky commando" (1953) et "Crash landing" (1958)…Il est vrai que ses budgets étaient toujours fort insuffisants.


Les avions du film :

Le film montre plusieurs types de chasseurs qui équipaient l'US Air Force, dans les  années 50.

Le premier avion aperçu est un chasseur Lockheed F-94 Starfire, un modèle que l'on voit à plusieurs reprises dans le film, notamment lors d'une scène de scramble. On y voit un F-94A portant sur le nez l'insigne du 5th Fighter-Interceptor Squadron (ce qui situe la scène entre 1951 et 1953). On en voit d'autres, plus tard, dont le F-94A "FA-560" (s/n 49-2560), un avion reformé en novembre 1957.

On voit aussi plusieurs Northrop F-89D Scorpion dont un piloté par MacAfee au début du film (mais il pilotait peu de temps avant, un F-94A !); un est filmé au décollage, un autre en train de tirer ses roquettes, situées dans des pods en bout d'ailes, sur le gros oiseau. Ce chasseur restera en service au sein de l'Air National Guard jusqu'en 1969.

On assiste au décollage d'Avro CF-100 Canuck Mk.5 (code LP-451) canadiens, sans doute pour rappeler que les chaînes de radar de l'USAF étaient installées dans ce pays. Cet appareil eut une très longue carrière dans la Royal Canadian Air Force, de 1952 à 1981.

Participant aux recherches, il y a une patrouille de trois Lockheed P-80C (dont le FT-508, s/n 49-508), des avions de la formation acrobatique de la Fighter School de la base de Williams (AZ), les "Acrojets"; cet extrait de documentaire a donc été filmé entre 1949 et 1951. Le FT-508, vu en premier plan, fut versé ensuite, au 89th Fighter Bomb Wing; en février 1955, cet avion s'écrasa en mer, au large de Daytona Beach (FL). On l'avait déjà vu dans le film "Mission over Korea", du même réalisateur en 1953. Rappelons que pour le film "Air Cadet" (1951), de Joseph Pevney, les "Acrojets" participèrent à plusieurs séquences aériennes et le Lt. Smolen, un des membres de cette équipe, fut le conseiller technique du film.  

Autre chasseur, plus récent, de l'arsenal de l'USAF de l'époque, le North American F-86D dont le "FU-861" du 85th Fighter-Interceptor Squadron qui en fut équipé, entre 1953 et 1957.

C'est a priori un Douglas C-54 Skymaster qui ramène MacAfee et Sally chez eux, puis les emmène au Canada pour retrouver Pierre. Ces avions brièvement aperçus, filmés de loin, apparaissent également sous forme de maquettes. Celui qui est attaqué par l'oiseau se transforme, lors de sa chute, en une maquette de Boeing B-29 ! La cabine reconstituée en studio, est particulièrement vaste et plus proche de celle d'un Airbus (c'est valable aussi pour celle du B-25, normalement encore plus étroite). Autre curiosité, ce quadrimoteur est piloté par un seul  pilote. Où sont passés le copilote, le radio et le mécanicien ?

Sally et MacAfee partent à la recherche du nid de l'oiseau dans un hélicoptère Bell H-13 (filmé de très loin) qui devient un Sikorsky H-19, peu après...

L'avion, spécialement équipé pour partir à la chasse au volatile, est un North American TB-25J (s/n 44-30125), appartenant visiblement à l'ANG (de Californie ?). C'est le seul avion filmé par la production, au sol et à l'arrêt…On n'a aucune information particulière sur cet appareil. Le dernier TB-25J servant à l'entraînement des pilotes, fut retiré du service en janvier 1959. Quand celui du film décolle, il devient le B-25C "Ruptured duck" du lieutenant Lawson, tout droit sorti du film "30 secondes sur Tokyo" de la MGM (1944) ! On le voit passer devant la Coit tower, dans la baie de San Francisco, alors qu'il est censé intervenir à New-York…


Christian Santoir

*Film à visionner sur Youtube

GIANTCLAW.jpg
 

Associated keywords

Creation date : 23/05/2015 : 07:33
Last update : 23/05/2015 : 07:33
Category : - Films
Page read 2831 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!