Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

I'M STILL ALIVE

 

Année : 1940
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 12 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Irving REIS
Scénario : Edmund H. NORTH

Acteurs principaux :
Kent TAYLOR (Steve Bennett), Linda HAYES (Laura Marley),
Howard Da SILVA (Red Garvey), Ralph MORGAN (Ralph Morgan).

Musique : Roy WEBB     
Photographie : J. Roy HUNT
Producteurs : Lee S. MARCUS, Frederic ULLMAN Jr.
Compagnie productrice : RKO Radio Pictures

Avions :
-Fleet 2 c/n 127, NC404K (images d'archives)
-Alexander Eaglerock A-2 c/n 726, NC6398 (images d'archives)
-Stearman C3B c/n 110, NX4099

 

Notre avis :

Le film se passe dans le milieu du cinéma et traite plus particulièrement des stuntmen, des cascadeurs, des pilotes en l'occurrence, auxquels les réalisateurs faisaient prendre de gros risques, comme l'avez fait Howard Hughes, lors du tournage de "Hell's Angels" (1930). En cela, ce film est de la même veine que "The lost squadron" (1932), "Stunt pilots" (1939), voire "The stunt man" (1980).

Steve Bennett est un pilote casse-cou qui fait face à la mort quotidiennement, et qui interpelle, un jour, sur un tournage, la vedette du film, Laura Marley, en lui demandant de faire moins de bruit. La star le prend de haut et il doit s'excuser. Cela leur donnera l'occasion de faire connaissance, de s'apprécier, au point qu'ils se marieront ! Mais après le mariage, Laura ne peut supporter que Steve continue à risquer sa vie et obtient qu'il abandonne son métier. Mais il n'arrive pas à trouver un autre emploi. Alors elle intervient auprès du réalisateur pour lui trouver un rôle, dans un film. Dans ce film, Steve devait être, non pas un acteur, mais un cascadeur, qui devait, avec une auto, se précipiter dans l'eau, du haut d'une jetée. C'est un jeune ami de Steve, Tommy Briggs, qui est engagé à sa place. Tommy se tue. Steve, rongé par le remord, abandonne Laura, pour reprendra son ancien travail de cascadeur, à travers le pays. L'absence de Steve a des conséquences sur les performances de Laura. Son patron, Blake, écrit alors une lettre à Steve pour le faire revenir. Pour cela, il évoque une liaison entre Laura et Garvey, son ami. Après avoir récupéré suite à un énième crash, Steve reçoit la lettre. Il décide de revenir quand il apprend que Garvey doit effectuer une cascade aérienne dangereuse. Croyant que Laura aime Garvey, il ne veut pas qu'elle souffre de nouveau; il  prend donc la place de Garvey pour réaliser un nouveau crash. Quand on le sort de l'avion, groggy, il trouve Laura, qui le sert dans ses bras.


Le scenario de ce film fut inspiré par la vraie vie de l'actrice Helen Twelvetrees, qui fut mariée entre1931 et 1936, à un acteur cascadeur, Jack Woody. En 1943, elle fit un procès à la RKO et le gagna.

Mais pour connaître la vraie vie des pilotes cascadeurs, on se référera, plus qu'à ce film, trop empreint de romance, au livre de Dick Grace "Casse pipe sur commande" (1954) (titre original : "Visibilty Unlimited-1950), où il fait part de son expérience de stuntman dans de nombreux films ("Wings" 1927, "Lilac Time" 1928, "The lost squadron" 1932, "Sky bride" 1932…).

Coté avions, le film ne tient pas les promesses de l'affiche (homme marchant sur une aile, parachutiste…). Disposant sans doute d'un budget restreint, il fait trop appel à des maquettes.


Les avions du film :

Vers le début du film, Steve fait une cascade consistant à précipiter un Hughes H-1 Racer (ou plutôt sa maquette) dans une grange. On verra le vrai, la même année, dans "Men against the sky" (1940), produit également par RKO radio pictures.

Quand Steve reprend sa vie de pilote de spectacle à travers le pays, on aperçoit une maquette de Stinson SR-9, avec un faux matricule "NC6349". Il y a aussi des extraits de films documentaires avec un Fleet 2 (NC404K, c/n 127, un avion qui, en 1929, appartint à Leigh Wade, un des pilotes de l'US Army Air Corps qui firent le tour du monde, en 1924) et un Alexander Eaglerock A-2 (NC6398, c/n 726), apparu en 1939, dans "The flying Irishman". Steve se crashe également dans un biplan indéterminé, qui ressemble à un Bird BK (mais avec une dérive et des mâts d'aile différents…).

Le seul avion ayant participé au tournage est le Stearman C3B (NX4099) de Paul Mantz, avec lequel Steve se crashe de nouveau, à la fin du film. Sa participation est minimale. L'avion est vu au sol, puis au décollage et il est remplacé en l'air, par une maquette. Il porte la livrée rouge, avec un gouvernail blanc à chevrons, des avions de l'United Air Services de Mantz.

 

Christian Santoir

*Film rare



 

Im_still_alive.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 16/04/2016 : 09:05
Last update : 16/04/2016 : 09:05
Category : Movies files - Films
Page read 2137 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!