Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 146 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

BELLE ET SEBASTIEN
L'AVENTURE CONTINUE

 

Année : 2015
Pays : France
Genre : drame
Durée : 1 h 37 min.
Couleur

Réalisateur : Christian DUGUAY
Scenario : Cécile AUBRY, Juliette SALES

Acteurs principaux :
Félix BOSSUET (Sébastien), Tchéky KARYO (César), Thierry NEUVIC (Pierre), Margaux CHATELIER (Angelina), Thylane BLONDEAU (Gabriele), Urbain CANCELIER (Le maire)

Musique : Armand AMAR     
Photographie : Christophe GRAILLOT
Producteurs : Frédéric BRILLION, Sidonie DUMAS, Gilles LEGRAND, Clément MISEREZ, Matthieu WARTER    
Compagnies productrices : Radar Films, Epithète Films.

Avions :

-Beech E18S c/n BA359, F-AZEJ
-Max Holste 1521M Broussard, c/n 13, F-GJBF

 

Notre avis :


"Belle et Sébastien" est un roman de Cécile Aubry, dont le personnage principal est un jeune enfant nommé Sébastien et sa chienne, Belle, qui vivent dans un petit village de montagne près de la frontière entre la France et l'Italie. Ce film est la suite du film "Belle et Sébastien" réalisé par Nicolas Vanier et sorti en décembre 2013.

Dans le petit village de Saint-Martin, dans les Alpes françaises, en 1945, Sébastien, un garçon de neuf ans, vit avec César, son grand père adoptif. Ils attendent l'arrivée de la fille de César, Angelina, qui a combattu dans la résistance. Mais son avion s'écrase dans les Alpes italiennes et il n'y aurait aucun survivant. Sébastien cependant refuse de croire en la mort d'Angelina. César contacte alors un pilote local, Pierre, qu'il pense être le père de Sébastien, pour effectuer de nouvelles recherches, autour du site du crash.  Sébastien et Belle montent à bord à l'insu de Pierre qui ne supporte pas les chiens ! Quand Sébastien aperçoit un fumigène que Pierre n'a pas vu, il s'empare du manche pour forcer l'avion à faire demi-tour, mais cela se termine par un atterrissage forcé. L'avion a perdu une roue. Sébastien, Pierre et Belle devront donc continuer leurs recherches à pied. Belle sauve la vie de Gabriele, une jeune italienne attaquée par un ours; elle les conduit à un camp de bûcherons italiens. Pierre n'est pas convaincu que Gabriela a survécu et supporte mal que Sébastien lui désobéisse sans cesse, d'autant qu'il commence à se rendre compte qu'il pourrait bien être son fils...Belle a découvert une piste et elle conduit Pierre et Sébastien, alors qu'un incendie de forêt a éclaté, jusqu'à une falaise. C'est dans une grotte qu'ils retrouvent Angelina, blessée, mais vivante. Grâce à Belle, tout le monde peut échapper à l'incendie. L'avion de Pierre est réparé avec l'aide des bûcherons et Pierre peut ramener Sébastien, Belle et Angelina à la maison. César se jette dans les bras d'Angelina, alors que Sébastien  se recueille avec Pierre sur la tombe de sa mère. Celle-ci était une gitane et Pierre ne savait pas qu'elle était enceinte. L'ayant beaucoup aimé, il l'avait cherché pendant des mois, en vain, après sa libération d'un camp de prisonniers.

Plus que le gentil petit Sébastien et son gros patou (qui fera "fondre" plus d'une spectatrice), l'aérocinéphile préférera s'intéresser à Pierre, un pilote d'une petite compagnie de transport à la demande. Il est doublé, lors des scènes aériennes, par Baptiste Salis qui pilote son avion. Thierry Neuvic (Pierre) aurait appris quelques manœuvres élémentaires, comme, freiner, faire virer l'avion au sol. Les deux avions du film ont été filmés en vol, par un hélicoptère Eurocopter AS 350B3 Ecureuil (F-GLIP) de la société ACS France, spécialisée dans les prises de vues aériennes.

Le tournage eut lieu entre le 4 et le 30 août 2014 en Haute Maurienne, et du 8 au 17 octobre dans l'Ain. Le terrain d'ou opère Pierre se trouve à côté de la piste du petit aérodrome de Sollières-Sardières (Savoie), où ont été filmés l'atterrissage puis le décollage de l'avion. Quand l'avion fait un atterrissage risqué, près d'un lac, il s'agit du lac Genin, dans le Jura. L'avion s'arrête, une roue dans l'eau, face à l'Auberge du Lac...Cette scène fut réalisée en partie en images de synthèse. En réalité, les ailes de l'avion furent démontées sur l'aéroport d'Oyonnax-Arbent, et la cellule acheminée par camion jusqu'au lac. S'il y avait bien un espace dégagé suffisant pour faire atterrir ce type avion, adapté aux terrains non préparés, le sol était très inégal et en pente.

 

Les avions du film :


L'avion transportant Angelina est un Beech E18S, un avion sûr, et on ne voit pas trop pourquoi ses deux moteurs s'enflamment d'un coup...Cet avion est le F-AZEJ (c/n BA359) de l'Amicale Jean-Baptiste Salis.

Construit en 1958, à Wichita, il fut employé par le Kentucky Depart. of Aeronautics, de Frankfort (KY) entre 1961 et 1969 (N23J), puis revendu à la société Turbo Air Inc. de Miami (FL). En 1973, il fut exporté en France et acquis par Pyrenair-Gaspe à Pau-Idron, qui s'en servit pour le largage de parachutistes (F-BTCS). Stocké en 1979, il fut acheté par l'AJBS en 1983. Il apparut alors décoré comme un avion de la Luftwaffe avec le faux code "BT+SC" (pour quel film ?). Il fut reimmatriculé F-AZEJ en 1989, après une révision générale. En 1991-1996, il était décoré comme un avion de la RAF avec le faux serial  "436904", en 2002-2003, il était devenu un avion de l'USAAC avec le vrai faux serial "22425". En 2005, il fut peint comme l'avion personnel du général Patton (serial 22429 et la lettre V), comme dans ce film.

L'avion de Pierre est, selon lui, une "mécanique allemande" et on peut effectivement apercevoir une croix allemande à moitié effacée, sur le fuselage, de même que des svastikas, peu visibles, en haut des dérives. Mais ce Flugzeug n'est autre qu'un Max Holste 1521M Broussard, un type d'avion construit dans les années 50, en France. On n'a très peu d'informations sur la carrière de cet appareil avant 1991. On sait qu'il appartint à l'Armée de l'Air (F-ZWTL, c/n 13) et qu'il fut acheté par un pilote privé en novembre 1991 et qu'il est basé à Reims-Prunay (F-GJBF). Mais c'est un familier du terrain de Cerny et c'est Baptiste Salis qui le pilote dans le film.

 

Christian Santoir

*Film à acheter sur amazon.fr



 

BELLETSEBASTIEN.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 28/06/2016 : 18:09
Last update : 28/06/2016 : 18:09
Category : - Films
Page read 1780 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!