Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 147 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

Le BREESE DALLAS X
Acteur par nécessité



Cet avion fut dessiné par Vance Breese, un collaborateur de Gerard Vultee.VANCEBREESE.jpg C’était en fait, un Vultee V1 en réduction pouvant transporter cinq passagers et propulsé par un moteur Pratt et Whitney Wasp de 450 chevaux. Sous le nom de "Michigan Model 1" et immatriculé NX12899, il fit son premier vol en avril 1933. Il est vendu en 1934 à la Lambert Corp. qui doit le commercialiser sous le nom de "Lambert 1344" avec un moteur Wasp de 500 chevaux. Aucune vente n’ayant eu lieu, Vance Breese rachète l’avion le 5 avril 1935, et l’emmène à Los Angeles où il est baptisé "Breese Dallas X"; il reçoit une nouvelle immatriculation (NR12899) et une licence l’autorisant à exécuter toutes sortes de travaux cinématographiques, sans doute pour tirer quelque argent de cet appareil qui n’arrivait pas à "décoller" commercialement parlant.
 
Breese.jpg
Breese2.jpg

En 1936, remotorisé avec un Pratt et Whitney Twin Wasp de 800 chevaux et équipé de réservoirs dans le fuselage ,il est optimisé pour effectuer des vols à longue distance. Il est alors vendu à Jacqueline Cochran le 3 octobre 1936, pour participer au Bendix trophy de 1937. Mais le 6 janvier 1937, elle le cède à Paul MANTZ qui le revend rapidement au colonel Roberto Fierro des forces aériennes mexicaines pour 25.000 $­­­­­­. Paul MANTZ le convoie sans permis d’exportation à Mexico, le 10 janvier 1937. Réimmatriculé XA-ABH, le Breese racer attend à Vera Cruz un embarquement pour l’Espagne républicaine. Pour tromper les reporters favorables à la cause nationaliste, ainsi que les agents du FBI, l’avion est déplacé d’aéroports en aéroports. Lors d’un de ces transferts, il fait un atterrissage forcé et il est détruit, au début de 1937.

C’est vraisemblablement quand il était la propriété de Vance Breese en 1935-1936, qu’il participa au tournage du film de la Columbia "Roaming lady" (1936) d’Albert Rogell avec Fay Wray et Ralph Bellamy. Mais on le trouve également dans deux productions des studios Universal, le film "Give us wings" (1940) et la série "The Adventures of flying cadets" (1943) qui utilisent tous les deux les mêmes images de l’avion. Il y apparaît sans hublot, sans doute dans sa version racer, et décoré de deux bandes sombres sur le fuselage, la dérive et les ailes. Mais à cette époque, l’avion est déjà détruit et ces deux derniers films n’ont pu utiliser que des séquences filmées auparavant.

 
Breese3.jpg

Cet avion unique fait partie des oiseaux rares d’Hollywood qui utilisait parfois des avions dont personne ne voulait. Passant de main en main, il finit vendu à un général mexicain. Dans "Roaming lady" il avait déjà été cédé à un général chinois !


Christian Santoir



Filmographie :

-Roaming lady (1936) Columbia
-Give us wings (1940) Universal
-The adventures of flying cadets (1943) Universal



Crédits photo : Patrick Laureau, remerciements à TMA. Portrait Vance Breese : archives Davis Monthan.

Creation date : 09/03/2007 : 00:02
Last update : 29/03/2013 : 09:51
Category : - Aircrafts
Page read 4454 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!