Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 147 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

CONFLIT

Année :1938
Pays : France
Genre : drame
Durée : 1 h 34 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Léonide MOGUY
Scénario : Charles GOMBAULT, Gina KAUS

Acteurs principaux :
Annie DUCAUX (Catherine Lafont), Marguerite PIERRY (Marguerite Angel), Armand BERNARD (Le greffier), Raymond ROULEAU (Michel Lafont), Claude DAUPHIN (Gérard), Roger DUCHESNE (Robert), Marcel DALIO (L'usurier)

Musique : Wal BERG, Jacques IBERT     
Photographie : André BAC, Theodore J. PAHLE
Producteur : Arnold PRESSBURGER
Compagnie productrice : Arnold Pressburger Films, Compagnie Internationale de Productions et Réalisations Artistiques (Paris)

Avions :
- De Havilland DH.80A Puss Moth, c/n 2170, F-AQOR
- Potez 58-0  c/n 3591, F-AMZD, en arrière plan
- Caudron C-635 Simoun, en arrière plan

 

Notre avis :

Le sujet de ce mélodrame sera utilisé maintes fois, aux USA, dans les années 40, notamment par le film "Le grand mensonge" (1940), avec Bette Davies et George Brent.

Catherine, la sœur de Claire Buisson, est l'épouse de Michel Laffont. Claire s'est laissée séduire par un certain Gérard et elle est enceinte. Gérard lui conseille d'avorter, mais au dernier moment, elle se ressaisit et part, avec Catherine, accoucher en province. Michel est justement en voyage à l'étranger, ce qui facilite les choses. Catherine qui n'a pas d'enfant, fera passer l'enfant comme le sien. Trois années plus tard, Claire retourne chez sa sœur. La vue de l'enfant la bouleverse; son instinct maternel reprend le dessus et elle éprouve de la jalousie envers Catherine. Pour ne rien arranger, Gérard refait surface et veut faire chanter Catherine. Claire et Catherine, affolées, ne savent que faire. Claire voudrait reprendre l'enfant à tout prix et tout avouer à son beau-frère. Catherine, imaginant l'ampleur du scandale, tout en étant très attachée à l'enfant, veut l'en empêcher et, dans un moment de panique, tire sur sa sœur un coup de feu. Claire n'est que blessée. Le procès fera connaitre toute la vérité. Quand Claire et Catherine vont voir l'enfant celui ci se précipite dans les bras de sa "vraie" maman, Catherine. Claire comprend d'un coup son erreur et s'en va...

Et l'aviation dans tout cela ? Sa place est totalement marginale, si ce n'est qu'un des acteurs du film est un pilote privé, comme il était de bon ton dans la haute bourgeoise de l'époque. On retrouvera également un pilote qui fera, comme ici, une courte apparition, dans "Le grand mensonge".

Les avions du film :

Le meeting aérien a lieu sur le terrain de Nice-La Californie, où l'on voit le hangar de "Millo Air Service" qui, en 1935, était celui de "Potez Aero Service" (vu dans le film "Bonne chance" 1935). Le bar avec terrasse où se tient Claire, n'existait pas sur l'aéroport.

Michel Laffont arrive dans un De Havilland DH.80A Puss Moth, immatriculé F-AQOR (c/n 2170). Il appartenait depuis juin 1938, à Roger Millo, le directeur de "Millo Air Service". Il l'avait acheté à un particulier de Nice. Construit en 1931, il avait d'abord été la propriété de la société Air Taxis Ltd. de Stag Lane, en Angleterre (G-ABNC). Après avoir connu quatre autres utilisateurs, il fut exporté en France, en mars 1938. Il aurait été radié des registres en 1940, sans doute réquisitionné. Son sort ultérieur est inconnu.

On aperçoit rapidement derrière le DH.80A, un Potez 58-0 (c/n 3591) F-AMZD, enregistré en mai 1934, au nom d'un particulier de Meaux. Il sera acquis ensuite par l'association "Les Ailes Nouvelles" de Paris. Au moment du tournage, il appartenait également à Roger Millo, depuis septembre 1938.

On peut voir d'autres avions sur le parking, un Caudron C-635 Simoun, un autre Potez 58, et un Caudron Luciole, ou plus exactement ses deux ailes gauches...

La patrouille acrobatique est composée de quatre Morane-Saulnier MS.225 de l'Armée de l'Air, qui appartenaient à la "Patrouille d'Etampes". Ils sont vus sur un extrait de documentaire.


Christian Santoir

*Film disponible sur amazon.fr

CONFLIT.jpg

 
Associated keywords

Creation date : 29/09/2017 : 19:20
Last update : 29/09/2017 : 19:20
Category : - Films
Page read 234 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!