By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services. Legal Notice.

Search

Search

Movies files

Movies articles

Webmaster - Infos

Preferences


Connect again :
Your user name :
Your password
<O>


  Count of members 31 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2019

Qing Yun Qu

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

QING YUN QU
青云曲
(Mélodie du ciel bleu)

 

Année : 1959
Pays : Chine populaire
Genre : guerre
Durée : 1 h 20 min.
Noir et blanc

Directeur : Huang CAN
Scénariste : Xie XUEQIU

Acteurs principaux :
YANG Qitian (Du Chunlin), Guo WENLIN (Zhao Sheng), Zhang Feng XIANG (le commissaire politique), Zhuang YAN (Du Mu)

Musique : Ming CHE
Compagnie productrice : Changchun Film Studio


Avions :
-MiG-17/Shenyang J-5
-MiG-15


Notre avis :

Le scenario de ce film de propagande a pour toile de fond la crise du détroit de Taïwan, la seconde, survenue le 23 août 1958. Elle fut provoquée par le bombardement des îles de Quemoy et de Matsu, sous contrôle de la Chine nationaliste, par l'artillerie de l'Armée populaire de libération.

Dans le film, il est plus question de survols de la côte de la Chine populaire par des avions nationalistes qui mitraillent un peu au hasard, en tuant des civils. Ces attaques sont simplement décidées par un général plutôt porté sur l'alcool...

Afin de saper la construction de la Chine populaire, l’impérialisme américain a intensifié les tensions dans le détroit de Taïwan, et ordonné à la clique de Chang Kai-shek de harceler le continent. Afin de défendre l’espace aérien de la mère patrie, une unité de l’armée de l’air populaire a reçu l’ordre de se déplacer, du nord vers la province méridionale du Fujian. Le jeune pilote, Du Chunlin, fait partie de ce groupe, et il est très heureux, car il va pouvoir retrouver son village natal. Les pilotes sont chaleureusement accueillis; la sœur de Du Chunlin, Su Lan, et le chef du village sont également venus sur le terrain pour les saluer.  Ces jeunes pilotes sont audacieux et inventifs. Du Chunlin est l'ailier de Zhao Sheng, un pilote plus expérimenté que lui, mais assez suffisant. Après la première attaque de l'armée de l'air nationaliste, il se permet de critiquer publiquement Du Chunlin. Lors de la seconde attaque, Du Chumlin repère un avion ennemi et demande l'autorisation d'attaquer, mais il lui ordonne de le couvrir. L'avion ennemi peut prendre le large tout en endommageant l'avion de Du Chunlin. Après un grand débat sur les tactiques à adopter, Zhao reconnait ses erreurs et lors de la troisième attaque ennemie, les deux travaillent ensemble. Lors du troisième combat, l'avion de Zhao est touché. Quand un ennemi tente de l'achever, Du Chunlin le descend. Si Zhao peut rejoindre la base, l'avion de Du Chumlin a des problèmes de pression d'huile. Le commandant lui ordonne de sauter, mais il préfère sauver l'avion et tenter de rejoindre le terrain. Il y parvient finalement et il y est accueilli en héros. Grâce à trois féroces combats aériens, où plusieurs avions ennemis ont été abattus, l’arrogance des impérialistes américains a pu être rabaissée !

Ce film de propagande ne se distingue en rien des autres films du même genre, célébrant l'unité du peuple chinois, ici, des paysans et des militaires, face à la menace permanente des impérialistes américains intervenant par le biais de leur nervis nationalistes.

Le film fut tourné sur une base dont on a aucune information et fort peu d'images (à part les parkings, une tour de contrôle mobile sur camion et les montagnes environnantes). Le tournage eut lieu apparemment dans le sud de la Chine, peut être dans la province de Fujian, située face à Taïwan, auxquels les paysages et les cultures (bananiers) aperçus correspondent. Une carte montrée dans le film, semble indiquer que la base était située près de la ville de Fuzhou, la capitale de la province du Fujian, où il y a effectivement une base aérienne. Cette dernière ville fut souvent la cible des bombardiers nationalistes, comme le 20 janvier 1955, quand des centaines de civils y furent tués.


Les avions du film :

Le film ouvre sur toute une escadrille de MiG-15 volant au milieu des nuages, des images extraites d'archives de l'armée. Les mêmes sont vus tout à la fin du film. Mais au sol, ce sont surtout des MiG-17 que l'on voit, ou plutôt des Shenyang J-5, la version construite en Chine sous cette appellation. Mais avant 1964, ils étaient connus sous le nom de Dongfeng-101 (Vent de l'est) et Type 56.

Ces MiG-17 ont le haut de la dérive peint en rouge, pour mieux les identifier de loin. Ils portent les codes : 0421, 1306, 1305...

Des MiG-15 sont également aperçus au sol, alignés sur un tarmac ou en train de décoller lors de la troisième attaque; ils ont les codes 1922, 1925, 0245...

Leurs adversaires sont des Republic F-84F Thunderchief, apparaissant furtivement sous la forme de maquettes. Une vue rapprochée d'un cockpit n'est autre que celui d'un cockpit de MiG-15, reconstitué en studio. Le siège éjectable a été modifié avec une commande au dessus de l'appui-tête, comme un Martin-Baker Mk.5 qui n'équipait pas le F-84F, mais le RF-84F Thunderflash...Le fuselage, au niveau du cockpit, porte deux bandes de couleur obliques.

Rappelons que lors de la seconde crise du détroit de Taïwan, ce sont surtout des North American F-86 Sabre qui affrontèrent les MiG et qui, pour la première fois, firent l'usage de missiles air-air Sidewinder, dont le film ne parle pas...


Christian Santoir

*Film à visionner sur YouTube

QINGYUNQU.jpg


 

Associated keywords

Creation date : 2019.05.03 : 08:15
Category : - Films
Page read 102 times

Reactions to this article


Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!