By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services. Legal Notice.

Search

Search

Movies files

Movies articles

Webmaster - Infos

Preferences


Connect again :
Your user name :
Your password
<O>


  Count of members 31 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2020

Bozi Pole s.r.o.

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://www.aeromovies.fr/data/en-articles.xml

BOZI POLE s.r.o.
(Le champ de Dieu s.r.l.)



Année : 2007
Pays : Tchéquie
Genre : série télé
Durée : comédie dramatique
Episode 1 : 1 h 23 min
Episode 2 : 1 h 19 min.
Couleur

Réalisateur : Viktor POLESNÝ     
Scénario : Karel CABRADEK
        
Acteurs principaux :
Miroslav ETZLER (Tony Mares), Ji?í SCHMITZER (Jarda Kasak), Vilém UDATNÝ (Pavel Ryba), Jitka JEZKOVA (l’hôtesse Bára), Zuzana NORISOVA (la policière Maruška), Jana JANEKOVA (Jana Kašáková)

Musique : Roman HOLÝ, Monkey BUSSINES    
Photographie : Josef SPELDA
Producteur : Ales NOVAK    
Compagnie productrice : Ceská Televize

Avions :
-Antonov An-2R, OK-JIF
-Baker Bobcat, OK-GUT-09  
-Boeing 737-400, au sol
-Cessna/Reims 172F, OK-AKM
-Let L-200 Morava, OK-PHJ
-Let-Mont Tulak Piper UL, OK-KUD-04
-TL-232 Condor Plus, OK-AUU-40
-Zlinn Z-226MS, OK-CTB

 

Notre avis :

Cette série se passe dans l’environnement d’une petite ville de Bohème du sud, en Tchéquie, et sur un terrain d’aviation local. L’histoire est centrée sur la vie de trois pilotes qui essaient de faire vivre une petite compagnie de services aériens, tout en accordant plus d’importance à l’amitié et à la camaraderie qu’à la recherche de bénéfices substantiels.

Au début de la série, le personnage principal, le copilote Tony, commence par se disputer avec le vice-président de sa compagnie. Il est licencié. En fait c’est surtout l’effet de la vengeance de la femme du vice-président, sa maîtresse, l'hôtesse de l'air vieillissante Marta, que Tony a quittée pour une autre hôtesse plus jeune…Au bar de l’aéroport, où il noie sa colère, il rencontre son ancien ami, l’ingénieur Kasak. Ce dernier lui offre un emploi, peu lucratif, de pilote instructeur au sein d’une petite compagnie «Le terrain de Dieu s.r.l.», sise sur un petit aérodrome de province. Totalement ivre, Tony accepte aussitôt. Tout l’épisode va ensuite se centrer sur les activités de Tony dans cette campagne verdoyante, mais aussi sur ses rapports avec diverses femmes, parmi lesquelles une belle policière, Maruska, dont il n’apprécie que le charme et fort peu les contraventions qu’elle lui inflige à la moindre occasion…Les problèmes de la compagnie de Kasak viennent non seulement d’une activité plutôt faible, mais du fait que le propriétaire du terrain, un aéroclub, cherche à le transformer en un terrain de golf pour de riches étrangers ! Tony, Kasak et leur autre ami, Pavel, un pilote et un caméraman, sont sous constante pression. Tony voudrait pouvoir gagner un peu d’argent pour s'installer dans la vie et avoir des enfants, mais il a des problèmes avec cela. La compagnie marche mal et Kasak s’alcoolise, ce qui met en colère Tony qui a arrêté de boire. Un nouveau problème survient quand Pavel se blesse gravement lors de l’essai d’un ULM qu’il avait construit avec Kasak. L'entrepreneur Mazanec, qui devient l'actionnaire majoritaire du terrain, entre également dans l'histoire. Il passe son brevet de pilote ce qui le rapproche de Tony. Finalement, le terrain d’aviation ne sera pas transformé en green et Bozi polé sro. pourra poursuivre ses activités. Quant à Tony, il va retrouver sa place dans un cockpit d’avion de ligne.

Ne comprenant pas un mot de tchèque, nous ne savons pas comment la situation de la compagnie de Kasak s’est subitement améliorée, ni pourquoi et comment, Tony a décidé de redevenir pilote de ligne, alors qu’il semblait particulièrement bien intégré dans son environnement rural…

La série a été tournée, à partir de mai 2006, sur l’aéroport international de Prague-Ruzyné, mais surtout sur le petit terrain en herbe de Strunkovice nad Blacini, où est basé l’aéroclub de Prachatice qui fournit des pilotes pour les scènes aériennes.

Les avions sont bien filmés, en vol, mais aussi à l’intérieur des vrais cockpits. Pas d’effets spéciaux ici. Les avions aperçus constituent une belle vitrine pour l’aviation légère tchèque avec de nombreux ULM et planeurs.


Les Episodes de la série :

S1, Ep.1 : Neco je ve vzduchu (Quelque chose est dans l'air) 11 Mars 2007
S1, Ep. 2  Bourkové mraky (Nuages d’orage) 18 Mars 2007

 

Les avions du film :

Episode 1 :

Dès le générique, nous sommes dans un Boeing 737, au dessus des nuages et dans un vrai glass cockpit (celui d’un B-737-700). L’avion est en approche de l’aéroport de Prague-Ruzyné dont on voit également l’intérieur de la vraie tour de contrôle. On  assiste donc, du cockpit, à l’atterrissage sur la piste 06 de Prague-Ruzyné. Les pilotes suivent parfaitement la procédure d’atterrissage (c’est rare dans un film…). C’est un 737-400/500 de CSA Czech Airlines, vu de face, qui est en courte finale. Atterri, il se gare devant la porte « 55 » du Terminal 2. (le tournage commença en mai 2006, avant que l’on ait installé les passerelles télescopiques) devenue la porte « 30 », aujourd’hui. Le Boeing 737, arrêté au parking, devient, vu sa livrée, un B-737-86N de la compagnie privée tchèque, Travel Service, basée à Prague-Ruzyné. Un avion dont on ne voit que le nez et la porte avant, sans aucun matricule apparent.

Tony se rend à Strunkovice dans un Cessna/Reims FR.172H Rocket (OK-AKM, c/n FR172-0250) acquis en janvier 1997 par la société  Druzstvo Air Service CZ, basée à Strunkovice et citée dans le générique. Elle ressemblait un peu à « Bozi polé sro. » ; créée en 1992, cette compagnie a été liquidée en 2011. Le Cessna est équipé d’une porte spéciale qui se relève d’un bloc vers l’aile afin de permettre des parachutages. Construit en 1971, il fut d‘abord immatriculé en janvier, au Danemark (OY-AKJ), puis en janvier 1972 en Allemagne (D-ECMZ). L’avion sera détruit en se crashant dans la rivière Otava le 16 août 2009, lors de l’approche du terrain de Strakonice.

Quand l’avion atterrit, on voit derrière lui, un Antonov An-2 jaune orangé qui apparaitra plus tard, plusieurs fois, dans le film, au sol mais aussi en vol. Il s’agit de l’An-2R (OK-JIF c/n 1G-186-20) de la compagnie JAS AIR (Jihoèeská Avia Spoleènost). Construit en Pologne par PZL, cet Antonov fut d’abord acquis par Slov-Air en février 1980 (OK-JIF). Il changea plusieurs fois de compagnies et d’immatriculations entre la Slovaquie et la Tchéquie à partir de 1993 : Tatra-Air (OM-JIF) en 1994, Regional AS Brno (OK-JIF), en juin 1997, Aero Slovakia (OM-JIF), en décembre 1997, et enfin, JAS Air, en avril 1999 (OK-JIF). Il était toujours avec cette compagnie en 2014.

Dans un hangar, sont garés plusieurs ULM, dont certains seront aperçus plus tard sur le terrain ; ils sont tous de conception tchèque, à l’exception d’un Baker Bobcat (OK-GUT-09, c/n 1) d’origine américaine. On voit ainsi un TL-232 Condor Plus (OK-AUU-40), un Straton D7 Mobil (OK-AUL-08), un WDFl Dallach D4 Fascination (OK-HUF-01), un Certolet (OK-CUX-19), un Fantasy Air Cora (OK-IUT-02). Il y a également un moto planeur Aerotechnik L-13 Vivat (OK-0113, c/n 900410) de l'aéroclub de Prachatice.

Sur un film que Pavel montre à Tony, on voit un planeur Let 23 Super Blanik (OK-0406 ?)  avec un parachutiste assis sur le fuselage, en plein vol, et plus tard, au sol, un Antonov An-2TP (OK-VHC, c/n 1G238-24) de Druzstvo Air Service CZ, en 2006 En 2011, il fut racheté par Unimax Air Services et, en 2014, par l’aéroclub de Benešov.

On aperçoit, en arrière plan, un Zlinn Z-226MS Trener Master (OK-CTB, c/n 105), qui, plus tard, va remorquer un planeur Let 23 Super Blanik (OK-0208). Il s’agit de deux aéronefs de l’aéroclub de Prazatice. En 2012, le Zlinn était inscrit au nom de l’aéroclub de Tabor.

Un autre planeur est vu en arrière plan, il s’agit d’un Orlican VT-16 Orlik (OK-2923, c/n 150405).

Kasak s’envole à bord d’un autre ULM tchèque, un Let-Mont TUL-01 Tulak Piper UL, jaune, au matricule (OK-KUD-04) peu visible, situé en bas du gouvernail, à droite.

Enfin, c’est un Let L-200 Morava (OK-PHJ, c/n 170802) de l’école de pilotage Bemoair, qui, vu de la tour de contrôle de Strunkovice, décolle avec un plafond plutôt bas.


Episode 2 :

On revoit les mêmes appareils déjà vus dans l’épisode 1, dont l’Antonov An-2R (OK-JIF) dans la cabine duquel on célèbre un mariage, en plein vol, « Bozi polé s.r.o.. » offrant des services très variés, pour gagner de l’argent.

Pavel va piloter le Baker Bobcat (OK-GUT-09) au cockpit ouvert dont il semble que ce soit le premier vol. Il porte une décoration américaine de l’US Navy assez fantaisiste avec une étoile d’avant juin 1942, avec des « ailes », comme après juin 1943. L’avion est très bien filmé en vol et est apparemment équipé de cameras dans le cockpit, sur les ailes et la dérive.

En « Allemagne », près de la terrasse d’un bar d’un petit terrain d’aviation, se gare un ULM "allemand" qui est un TL232 Condor, mais que son faux matricule (D-ABSC/ARSC ?) ne permet pas d'identifier ; les ULM allemands de ce type ont tous un matricule commençant par « D-M… ».

Mazanec s’envole, vers la fin de l’épisode, dans un TL-232 Condor Plus (OK-AUU-40) aperçu dans un hangar dans l’épisode précédent.

A la fin de l'épisode 2, on revient à Prague-Ruzyné ; sur une bretelle de l'aéroport, un Boeing 737 de CSA, suit un Airbus A319 d'Easy Jet, lui-même étant suivi par un ATR 72-500 de la compagnie italienne Air Dolomiti.


Christian Santoir

*Série disponible sur Uloz.to

BOZIPOLE.jpg


 

Associated keywords

Creation date : 2020.02.07 : 13:53
Category : - Series
Page read 116 times

Reactions to this article


Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!