Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 147 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
U.S. MARSHALS




Année : 1998
Pays : Etats-Unis
Durée : 2 h 13 min
Genre : action
Couleur

Réalisateur : Stuart BAIRD
Scénariste : Roy HUGGINS , John POGUE

Acteurs principaux :
Tommy Lee JONES (Chief Deputy Marshal Samuel Gerard), Wesley SNIPES (Mark J. Sheridan/Warren), Roberts Robert DOWNEY Jr. (agent spécial John Royce), Joe PANTOLIANO (Deputy Marshal Cosmo Renfro), Daniel ROEBUCK (Deputy Marshal Bobby Biggs), Tom WOOD (Deputy Marshal Noah Newman), LaTanya RICHARDSON (Deputy Marshal Savannah Cooper), Irène JACOB (Marie Bineaux), Kate NELLIGAN (Us Marshal Walsh), Patrick MALAHIDE  (Bertram Lamb).

Musique : Jerry GOLDSMITH
Photographie : Andrzej BARTKOWIAK
Producteurs : Anne KOPELSON, Arnold KOPELSON
Compagnie productrice : Warner Bros. Pictures, Kopelson Entertainment

Aéronefs :
-Boeing 727-30 c/n 18933, N7271P
-Boeing 727  N269US et N270US (cellules uniquement)
-Bell 206B Jet Ranger c/n 811, N725CH
-Bell 206L-4 Long Ranger II c/n 52195, N95CW
-Eurocopter BO-105 CBS-4 Twin Jet II  c/n S-387, N233SL
-Agusta 109A Mk.II  c/n 7349, N188S
     

Notre avis :

Le succès du film "The fugitive", en 1993, inspiré d'une célèbre série TV, mena la Warner à envisager une suite. Ce nouvel épisode est centré sur l'autre personnage important du film, le marshal Samuel Gérard, pour lequel Tommy Lee Jones avait déjà obtenu l'Oscar du meilleur second rôle masculin. Le film est réalisé par Stuart Baird dont c'était le second film en tant que réalisateur, après "Ultime décision". Baird apportait un style nouveau au film d'action, avec une intrigue policière solide, du suspense et des effets spéciaux.

L'agent de la CIA Mark Sheridan a refait sa vie à Chicago après avoir été accusé du meurtre de deux de ses collègues qui étaient sur le point de démasquer un réseau d'espionnage chinois. Lors d'un accident de la circulation, sa véritable identité est découverte et il est arrêté. Le marshal Samuel Gérard est chargé de l'accompagner jusqu'à New-York, en avion. Lors du vol, un détenu chinois essaie d'abattre Sheridan. Suite à la décompression brutale de la cabine, l'avion doit atterrir en urgence sur une petite route qui borde l'Ohio, dans lequel il finit par tomber. La police, en comptant les morts, s'aperçoit que Sheridan manque à l'appel. Entourés de ses assistants (Cosmo Renfro, Biggs, Newman et Cooper), Gérard se charge de le capturer, mais la CIA lui impose l'agent John Royce, un jeune homme plein de talent. Après une course poursuite dans des marais où il s'était réfugié, Sheridan parvient à New York où il espère retrouver le chef du réseau chinois, Xian Chen, et confondre ses complices américains. Gérard s'aperçoit entre-temps que la CIA lui a caché la véritable identité de Sheridan, et que les pièces à conviction ont été falsifiées. …Aidée de sa fiancée, Marie, Sheridan échappe aux recherches. En suivant une mallette de billets remise par Chen à un intermédiaire, Sheridan parvient dans un cimetière. Gérard et son équipe sont également au rendez vous. Cette mallette était destinée à l'agent Barrows. Quand Sheridan le surprend, il est abattu par Chen. Gérard et Royce poursuivent Sheridan jusque dans une maison de retraite où il s'était réfugié. Au moment où Royce s'apprête à tirer sur Sheridan, il est surpris par l'agent Newman. Royce le tue en faisant croire qu'il a été descendu par Sheridan. Gérard rattrape Sheridan alors qu'il venait d'embarquer sur un cargo. Sheridan est blessé par Royce qui a tiré de nouveau sur lui…. Gérard commence à comprendre le double jeu de Royce; il le surprend à l'hôpital en train d'essayer de tuer Sheridan une nouvelle fois. Gérard, en état de légitime défense, tue Royce. Plus tard, au tribunal, l'innocence de Sheridan est reconnue et il peut enfin retrouver Marie.

Ce film est un bon polar qui tient le spectateur en haleine. Bien que ce ne soit pas un film d'aviation, avec fort peu de séquences aériennes, on appréciera la scène du crash très réaliste et bien filmée, bien que la cellule de l'avion apparaisse (comme à chaque fois dans un film), un peu trop solide. Contrairement à "Les ailes de l'enfer", ici, le US Marshals Service utilise le bon avion pour transporter ses détenus.


Les avions  du film :

Sheridan et ses compagnons sont transportés dans un Boeing 727 qui ressemble beaucoup aux vrais avions servant pour ce genre de transport. La grille séparant la partie avant de la cabine a sans douté été rajoutée par la production, pour faire plus "prison". Notons que conformément à la réglementation de la FAA, les prisonniers ne sont pas enchaînés à leur siège, dans la réalité.

L'avion du film est le Boeing 727-30 (c/n 18933, N7271P) qui commença sa carrière avec Lufthansa en 1965 (D-ABIR). Puis, il vola pour Condor en 1967, avant d'être transformé en jet privé, et de passer de main en main :

-Jet Aviation en juin 1981 (N727CH).
-Gulf Trading Company Ltd. du sheikh Mohanna, aux Bermudes en 1986 (VR-BHK).
-Bond Corporation en septembre 1987 (VR-BGW)
-Un particulier, en février 1990 (N129JK)
-Imperial Palace Airlines de Las Vegas, en juillet 1990 (N727BE). En décembre, l'avion fut réimmatriculé (N7271P). C'est sous cette immatriculation qu'il fut loué à la production.

Peu après, il fut équipé de winglets. En septembre 2003, il était vendu au Swaziland (3D-BOE) pour le transport de personnalités, et basé à Kinshasa. Depuis 2006, enregistré à Sao Tomé et Principe (S9-ROI), il est exploité par la compagnie Hewa Bora Airways de la République Démocratique du Congo, spécialisée dans le transport «VIP», par l'intermédiaire de sa filiale Executive Jet Services.

Selon certaines sources, seul le matricule "N7271P" aurait été utilisé, le véritable avion étant le Boeing 727 N6167D (c/n 22430)...Cet ancien appareil de la compagnie portugaise TAP, appartenait également à Palace Airlines. En 2005, il a été vendu au gouvernement burkinabé et immatriclué XT-BFA, .

Le tournage utilisa également deux cellules de 727 ( N269US et N270US) qui servirent pour le crash. L'une d'elle est maintenant au fond d'un lac dans une ancienne carrière, près de Mermet (IL) où elle sert à l'entraînement d'un club de plongée.

Le film exagère les conséquences du tir d'une balle de pistolet à travers un hublot. Il aurait été simplement percé, sans exploser en emportant un morceau de la paroi du fuselage !

Notons que le Boeing 727 d'"US Marshals" est confondu à deux reprises avec un Douglas DC-10C, dans le livre "Les ailes du cinéma" (p. 161) de Ph. Durant (ed. Dreamland 2001), un libre bien fait, mais comportant de nombreuses erreurs d'identification des avions, et ce, malgré la collaboration du Musée de l'Air et de l'Espace, signalée dans les remerciements !!

Les autres aéronefs aperçus dans le film sont principalement des hélicoptères. Un Bell 206B Jet Ranger (c/n 811, N725CH) survole l'épave du 727, puis participe à la recherche de Sheridan dans les marais. La CIA débarque d'un Bell 206L-4 Long Ranger II (c/n 52195, N95CW). Le chef de Gérard, Mme Walsh, va le voir à l'hôpital avec un Eurocopter BO-105 CBS-4 Twin Jet II (c/n S-387, N233SL). Gerard repart à la fin du film dans un Agusta 109A Mk.II (c/n 7349, N188S) rouge et blanc.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com

USMARSHALS.jpg



 

Associated keywords

Creation date : 28/05/2009 : 09:38
Last update : 23/04/2010 : 19:05
Category : Movies files - Films
Page read 3591 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!