Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 144 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

 
SKY PARADE



Année : 1936
Pays : Etats-Unis
Genre: Drame
Durée : 1 h 10 min.
Noir et blanc


Réalisateur :Otho LOVERING
Scénario : Arthur J. BECKHARD, Robert M. BURTT

Acteurs principaux :
Jimmie ALLEN (Jimmie Allen), William GARGAN (Speed Robertson), Katherine DeMILLE (Geraldine Croft), Kent TAYLOR (Tommy Wade), Grant WITHERS (Casey Cameron), Syd SAYLOR (Flash Lewis), Robert FISKE (Scotty Allen), Keith DANIELS (Spike), Edgar DEARING. ('Gat' Billings), Colin TAPLEY (Rigs)

Musique : Gerard CARBONARA, John LEIPOLD
Photographie : Alfred GILKS, William C. MELLOR
Producteur : Harold HURLEY
Compagnie productrice : Paramount Pictures

Avions :
-Travel Air D4000  c/n 1337, NC406N
-Stearman C-2B  c/n 110, NC4099
-Bellanca CH-400 Skyrocket
-Fairchild 24K
-Boeing 247D
-Fleet 2 c/n 374, NC792V
     

Notre avis :

Ce film est une adaptation à l’écran de la série radiodiffusée « The Air Adventures of Jimmie Allen », sponsorisée, au début, par une compagnie pétrolière californienne, la « Skelly Oil Co. ». Ce feuilleton d’une quinzaine de minutes passa à la radio de 1933 à 1947, c’est dire son succès. Dans les années trente, l’aviation se développait rapidement aux Etats-Unis et la radio était le meilleur moyen pour la promouvoir. La série s’adressait à un public jeune, en racontant les tribulations d’un garçon de seize ans, Jimmie Allen. L’idée de ce très jeune pilote vint de deux anciens pilotes de la première guerre mondiale, Bob Burtt and Bill Moore. Un adolescent était autorisé à utiliser les machines étranges et fascinantes du monde des adultes et avait l’occasion de prouver quel genre d’héros il était, face aux bandits de tout acabit. Ce fut la seule apparition à l’écran du héros de la série, Jimmie Allen en personne.

L’histoire commence en 1918, en France, avec trois copains, Speed, Tommy et Scotty, des pilotes du corps expéditionnaire américain. Scott y apprend que son épouse est morte en accouchant d’un garçon et son premier réflexe est de rejeter son enfant ! De retour aux Etats-Unis, il retrouve malgré tout son fils et le prend avec lui. Pour gagner leur vie, les trois amis s’engagent dans un cirque aérien où ils reproduisent leurs combats de la guerre. Ils embauchent à cette occasion un mécanicien et une parachutiste, Géraldine. Mais ils finissent par se lasser de cette vie de baladins des airs. Scott et Speed décident alors de tenter la traversée de l’Atlantique, mais leur avion s’écrase au décollage et Scott est tué. Speed demande en mariage Géraldine, mais croyant que c’est à cause de Jimmie, désormais orphelin, elle refuse ; elle s’occupera seule du fils de Scott. Cinq ans plus tard, Speed et Tommy ont fondé une compagnie aérienne, la «Continental Airways ». Ils cherchent aussi à développer un nouveau pilote automatique pour leurs avions de ligne. Mais ce dispositif est convoité par des espions. Jimmie et Géraldine réapparaissent. Jimmie est devenu un jeune homme et veut être pilote. Speed décide de s‘occuper de lui et de surveiller sa formation. Alors que Jimmie et Géraldine ont pris place à bord d’un appareil de Speed, deux bandits, parmi lesquels Casey, un ancien collègue de Speed, prennent possession de l’avion, lors d’une escale, pour dérober le pilote automatique. Jimmie qui était resté à bord, tente de les neutraliser, mais dans la bagarre, le pilote et Casey sont tués. Jimmie se retrouve seul avec un bandit, dans un avion volant grâce au pilote automatique. Il avertit par radio la base de sa situation ; Speed et Géraldine accourent dans un autre avion. Speed donne des conseils à Jimmie qui a pris les commandes et qui va réussir à atterrir sans casse. Cet incident fournit aussi à Speed l’occasion de demander la main de Géraldine qui n’aura plus désormais à s’occuper de Jimmie, devenu un homme..

Ce film pour la jeunesse fut accueilli assez favorablement par la critique bien qu’il s’apparentât plus aux séries cinématographiques comme «Ace Drummond», «Tailspin Tommy», passant lors des matinées du samedi.


Les avions du film :

La séquence sur la guerre de 1914-1918 est issue de « Hell’s Angels » où les Curtiss P-1 jouent les Fokker. Le De Havilland DH-4 de Speed semble être le même que celui vu dans le film « The eagle and the hawk » (1933) de la Paramount.

Dans le cirque aérien, les trois amis volent sur un Travel Air D4000 (c/n 1337, NC406N, celui de Frank Clarke) et un Stearman C-2B (c/n 110, NC4099, de Paul Mantz). Speed et Tommy s’attaquent à la traversée de l’Atlantique en 1927, sur un Bellanca CH-400 Skyrocket surnommé «American Fighter», un modèle qui ne vola qu’en 1930. …A cette occasion, est inséré un film d’actualités montrant le décollage calamiteux dans lequel Francisco de Pinedo trouva la mort, à Floyd Bennett Field, le 9 septembre 1933, lors de sa tentative de vol sans escale New York-Bagdad.

Les « Continental Airways » exploitent des Boeing 247D qui semblent appartenir à «United Airlines ». Le film est d’ailleurs tourné sur l‘'United Airport de Burbank. Notons que la « Continental Airways » avait été une petite compagnie basée à Chicago et qui avait cessé ses activités en 1932. Sur un des Boeing, le pilote automatique trois axes occupe tout le milieu du tableau de bord et ne ressemble pas au vrai matériel, beaucoup plus petit et qui était intégré au panneau regroupant l’horizon artificiel et le gyrocompas. Ce n’était pas en 1936, un équipement nouveau puisqu’il avait été utilisé par Wiley Post dans son tour du monde en solo, en 1933, et équipait, en 1934, les Boeing 247D de série. Rappelons que dès 1912, Sperry avait construit un pilote automatique tout à fait concluant.

Jimmie et Géraldine descendent d’un magnifique Fairchild 24K; Jimmie fait son apprentissage dans un Fleet 2 (NC792V). En arrière plan, on aperçoit un Waco YKC dans un hangar, et sur la piste, un Waco 10 et un Boeing 40-A (c/n 882, NC270). Enfin les bandits se déplacent à bord d’un Lockheed Vega.

Le film qui se déroule entre 1918 et 1935, fait référence (en se trompant parfois de date..) à de nombreux exploits aériens  cités ci-dessous :

-1919 : traversée est-ouest de l’Atlantique par Alcock et Brown.
-1920 : les pilotes de l’US Army défrichent la route New York-Alaska
-1921 : premier service postal aérien entre New-York et San Francisco (qui aurait plutôt eu lieu en septembre 1920..)
-1922 : des pilotes de l’US Navy relient New York à Rio de Janeiro.
-1924 : des avions Douglas de l’Armée font le tour du monde.
-1925 : un pilote anglais rallie Londres à l’Afrique et à l’Australie (Alan Cobham ?)
-1926 : L’amiral Byrd survole le pôle Nord.
-1927 : traversée de l’Atlantique par Lindbergh.
-1928 : Amelia Earhart traverse l’Atlantique.
-1929 : Un dirigeable anglais atteint pour la première fois le Canada (en réalité, le R.100 fit son voyage en juillet 1930 !).
-1930 : traversée est-ouest de l’Atlantique par Costes et Bellonte.
-1931 : Post et Gatty font le tour du monde en huit jours.
-1932 : des pilotes allemands défrichent une route aérienne vers le Canada, l’Amérique, l’Alaska et la Chine.
-1933 : visite des hydravions italiens de Balbo à la foire internationale de Chicago.

A chaque fois, sont montrées des maquettes pas toujours en relation avec les faits évoqués, dont un Curtiss JN, un Wibault 72, un Vickers Vimy; un autogyre Pitcairn, un Ryan Brougham, un Lockheed Vega, un Lockheed Sirius; un Loening OL-9, un Hamilton H-18, un Ford Trimotor. Cet inventaire s’enrichit de quelques extraits de documentaires montrant une formation de Douglas Dolphin et un Boeing 247D.


Christian Santoir


SKYPARADE.jpg

 

Associated keywords

Creation date : 24/09/2009 : 09:51
Last update : 22/10/2010 : 10:37
Category : Movies files - Films
Page read 3687 times
Previous  
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!