Search
Search
Movies files

Movies articles

Links

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Preferences

Connect again :
Your user name :
Your password
Captcha reload
copy the code :


  Count of members 143 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://aeromovies.fr/data/en-articles.xml

THE GREAT PLANE ROBBERY


 

Année : 1940
Pays : États-Unis
Genre ; policier
Durée : 1 h 01 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Lewis D. COLLINS
Scénario : Albert DeMOND, Harold GREENE

Acteurs principaux :
Jack HOLT (Mike Henderson), Stanley FIELDS (Frankie Toller), Vickie LESTER (Helen Carver ), Noel MADISON (Joe Colson), Jeff YORK (Jim Day), Hobart CAVANAUGH (Homer Pringle), Milburn STONE (Krebber)

Musique : Lee ZAHLER
Photographie : James S. BROWN Jr.
Producteur : Larry DARMOUR
Compagnie productrice : Columbia
 
Avions :
-Boeing 247D (images d'archives)
-Boeing 247D  c/n 1690, NC13309
 

Notre avis :

Ce film fut d'abord appelé «Keep him alive» (Maintenez le en vie), l'histoire du film tournant autour de la forte prime d'assurance-vie d'un gangster, un «métier» où l'espérance de vie est généralement peu élevée...

L'agent Mike Henderson reçoit d'une compagnie d'assurance, la mission de surveiller Joe Colson, un gangster qui est sur le point de sortir de prison, juste trois mois avant que son assurance vie de cinq cent mille dollars arrive à expiration. Deux de ses anciens acolytes l'attendent à la sortie et l'escortent jusqu'à l'aéroport. Mike prend le même avion qu'eux. En vol, les gangsters sortent leurs pistolets et ordonnent au pilote de se poser à proximité d'un pavillon de chasse, où Toller, l'ancien associé de Colson, les attend. Confondant Mike avec un ami de Colson auquel il ressemble, Toller l'accepte dans sa bande. Le lendemain, la radio annonce la disparition de l'avion tout en indiquant qu'un détective d'une compagnie d'assurance est à bord. Les soupçons de Toller se portent sur Homer Pringle, un homme d'affaires plutôt timide. Mike suggère alors que Pringle téléphone à l'assurance pour lui demander une rançon. En ville, Mike, accompagné de deux bandits, fait semblant de tuer Pringle qui, après leur départ, peut avertir la police. Le gang est arrêté peu après, alors qu'il s'enfuit vers le Mexique. Les passagers atteignent finalement leur destination et Colson est arrêté pour un autre délit. Mike est désormais certain qu'il ne sera pas tué, avant l'expiration de sa police d'assurance !

Jack Holt avait l'habitude de tourner des films de série B, avec des scénarios tirés par les cheveux, mais celui-là est sans doute un des plus mauvais. En outre, l'histoire ne correspond pas au titre, car l'avion y joue un rôle très secondaire. Quant au qualificatif de «great», il est ici totalement impropre !

 
Les avions du film :

Une partie du tournage se déroula à l'United airport de Burbank, mais aussi sur le Monrovia airport (CA). On utilisa aussi des bouts de films  montrant des Boeing 247D de la compagnie United Airlines, filiale de Boeing, appelée ici «Allied Air Lines»...

Un seul 247 sera loué pour les prises de vues au sol (embarquement, débarquement des passagers, roulage au sol..). Cet appareil est le Boeing 247A immatriculé NC13309 (c/n 1690), transformé en 247D en août 1935. Livré en 1933 à National Air Transport, devenu en 1934, United Airlines, il restera dans cette compagnie, jusqu'en 1942, sous le nom de «City of Spokane». Il sera loué, en 1934 et 1935, à General Air Lines et Western Air Express. Réquisitionné par l'USAAF (s/n 42-38671) lors de l'entrée en guerre des USA, ce C-73 sera vendu à la fin de la guerre au Mexique (XA-DUX : Líneas Aéreas Mexicanas; XB-JEA Compañía Mexicana de Aerofoto s.a., Líneas Aéreas Unidas s.a.). Il sera détruit par accident en juillet 1957, alors qu'il appartenait aux Servicos Aereos Nacionales (XA-GUV).

Comme d'habitude, la reconstitution de la cabine du 247 en studio est inexacte, car beaucoup trop large avec ses trois sièges de front (deux seulement dans le 247). Dans le cockpit, la double commande en « Y » avec ses volants ronds, est celle d'un Curtiss Condor...



Christian Santoir


*Film rare

THEGREATPLANEROBBERY.jpg



 


Creation date : 04/06/2010 : 08:12
Last update : 29/07/2010 : 15:23
Category : - Films
Page read 3074 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!