Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 143 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

L'ESPION QUI M'AIMAIT
Vo. The spy who loved me
 


Année : 1977
Pays : Grande-Bretagne
Durée : 2 h 05 min.
Genre : espionnage
Couleur

Réalisateur : Lewis GILBERT
Scénario :Christopher WOOD, Richard MAIBAUM

Acteurs principaux :
Roger MOORE (James Bond), Barbara BACH (Major Anya Amasova / Agent XXX), Curd JÜRGENS (Karl Stromberg), Richard KIEL (Jaw),Caroline MUNRO (Naomi), Walter GOTELl (General Anatol Gogol), Geoffrey KEEN (Sir Frederick Gray) ,Bernard LEE (M / Admiral Myles Messervy), George BAKER (Capitaine Benson), Michael BILLINGTON (Sergei Barsov).

Musique : Marvin HAMLISCH
Photographie : Claude RENOIR
Producteur : Albert R. BROCCOLI
Compagnie productrice : Eon productions
 
Aéronefs :
-Westland Sea King HAS Mk.2
-Bell 206 Jet Ranger
-Westland Wessex Mk.S

 
Notre avis :

Bien que le titre du film soit emprunté à la dixième nouvelle de Ian Fleming, l'histoire n'a strictement rien à voir avec le livre. Ici, James Bond collabore avec une collègue soviétique pour combattre un mégalomane qui menace de déclencher un conflit nucléaire mondiale.


Quand un sous-marin atomique britannique puis un sous-marin soviétique disparaissent ans laisser de trace, James Bond est aussitôt mis sur l'affaire. Après avoir échappé de peu à un piège tendu par des espions soviétiques en Autriche, Bond apprend qu'un système de repérage des sous-marins ultra secret est en vente en Egypte. Il découvre qu'un agent soviétique, le major Anya Amasova, nom de code Triple X, cherche aussi à l'acquérir. Ils partent ensemble à la recherche des plans de cet appareil. En chemin, ils rencontrent Jaws, un géant à la mâchoire d'acier. Bond et Amasova font équipe, leurs supérieurs respectifs ayant décidé de joindre leurs efforts pour identifier la personne responsable de la disparition de leurs bâtiments. Ils en arrivent à la conclusion que ce pourrait être Karl Stromberg un riche armateur, passionné de biologie sous-marine. Alors qu'ils se rend en Sardaigne ou Stromberg a sa base, Bond sauve Amasova des mains de Jaws, et leur rivalité se transforment en affection. Bond s'intéresse à un super tanker, le Liparus, appartenant à Stromberg. Il sauve une nouvelle foi la vie d'Amasova quand, attaqués par un hélicoptère, sa voiture de sport se transforme en sous-marin de poche et leur permet de prendre le large…Plus tard, ayant embarqué à bord d'un sous-marin américain, ils s'intéressent de prés au Liparus équipé du fameux détecteur de submersibles, mais, le bâtiment américain est capturé comme les autres. Stromberg peut alors mette son plan à exécution. Le lancement des missiles des sous-marins capturés vers les villes de New-York et de Moscou, ce qui ne manquerait de provoquer une guerre nucléaire ! Stromberg survivrait dans sa cité sous marine "Atlantis" et pourrait mettre en place une nouvelle civilisation. Bond libère les sous-mariniers prisonniers qui se retournent contre les hommes de Stromberg. Bond peut changer le programme des missiles, sauvant ainsi New-York et Moscou. Puis, les sous-mariniers s'enfuient à bord du sous-marin américain.  Mais avant que le Liparus soit détruit, Bond doit affronter une dernière fois Jaws qu'il précipite dans un bassin à requins. Avec Amasova, il s'enfuit dans une capsule de secours, tandis que le Liparus coule. La Royal Navy retrouve la capsule où James et Amasova célèbrent une entente, trop cordiale, au gré de leurs chefs... Pendant ce temps, Jaws refait surface après avoir tué les requins...
 
Le tournage bénéficia du concours de la Royal Navy dont on peut voir les hélicoptères et le transport d'assaut MHS L10 "Fearless", filmé près de Malte. Il est vrai que dans ce film il y a beaucoup plus de bateaux ou de sous-marins que d'aéronefs, et c'est un des James Bond qui en comporte le moins.
 
Les avions du film :

C'est un Westland Sea King HAS Mk.2 code individuel "305" qui amène Bond sur la base navale de Faslane.

L'hélicoptère de Stromberg, avec lequel Naomi mitraille la Lotus submersible de Bond, est un Bell 206 Jet Ranger, non identifiable. C'est la seule scène aérienne du film.

Plus tard, un hélicoptère Westland Wessex Mk.S de la Royal Navy descend Bond et l'agent XXX sur le pont du sous-marin nucléaire américain, qui est une maquette à une échelle réduite, avec le faux numéro "593", qui était le numéro de l'USS "Thresher", perdu en 1963 au large du Massachusetts. Cette reproduction ressemble plutôt à un sous-marin britannique de la classe Swiftsure….


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr

 

 
ESPIONQUIMAIMAIT.jpg

 

Mots-clés associés

Date de création : 22/12/2011 : 22:33
Dernière modification : 22/12/2011 : 22:33
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 2870 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !