Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

SABOTAGE AGENT



Année : 1943
Pays : Grande Bretagne
Durée : 1 h 51 min.
Genre : espionnage
Noir et blanc

Directeur : Harold S. BUCQUET
Scénario : John C. HIGGINS, John Lee MAHIN et Howard Emmett ROGERS.

Acteurs principaux :
Robert DONAT (Capitaine Terence Stevenson/Jan Tartu), Valerie HOBSON (Maruschuka Lanova), Walter RILLA (Inspecteur Otto Vogel), Glynis JOHNS (Paula Palacek), Phyllis MORRIS (Anna Palacek), Martin MILLER (Docteurr Novotny), Anthony EUSTREL (un officier allemand), Percy WALSH (Dr. Willendorf).

Producteur : Irving ASHER
Musique : Hubert BATH, Louis LEVY
Photographie : Jack E. COX
Compagnie productrice : MGM
 
Avions :
-Bristol Blenheim Mk.1
-Junkers Ju.88A6 Werk Nr. 6073, code M2+MK
-Messerschmitt Bf.110C-4 Werk Nr. 2177, code 5F+CM


Notre avis :

Tourné en Angleterre par la MGM, ce film parut d'abord au Etats-Unis en septembre 1943, avec le titre "The adventures of Tartu", deux mois avant sa sortie à Londres. Ce film d'espionnage est typique des films de l'époque, destinés à remonter le moral de l'arrière en montrant des agents secrets alliés et des résistants locaux, se jouant des pièges tendus par les nazis et portant la destruction au cœur du 3° Reich. Cependant en 1943, l'Allemagne nazi était sur la défensive, la guerre ayant pris un tournant favorable aux Alliés.

Le capitaine anglais Terence Stevenson chargé du déminage se voit attribuer une mission d'une genre nouveau. Parlant couramment le Roumain et l'Allemand, ayant fait des études de chimie, il doit être parachuté en Tchécoslovaquie et prendre l'identité d'un dandy, du nom de Jan Tartu, capitaine des Gardes de Fer roumains, pour saboter une usine fabriquant des bombes à gaz. Une fois sur place, il se fait embaucher dans l'usine comme surveillant. Dans la maison où il habite, il y a la fille de la propriétaire, Paula Palacek, l'inspecteur Otto Vogel et Maruschka Lanova qui sympathise avec les Allemands. Tartu aide Paula, quand elle tue un officier allemand, en lui fournissant un alibi. Il lui demande de le mettre en contact avec la résistance; il apprend ainsi, avec étonnement, que Maruschka en fait partie. Plus tard, Paula, surprise en train de commettre un sabotage dans l'usine, est sommairement exécutée. Tartu est amené à travailler à l'usine de fabrication de gaz, sous les ordres du docteur Willendorf. Il apprend qu'une cargaison de gaz doit être livrée très bientôt. Agissant dans l'urgence, il trouve un moyen pour se faire enlever par les résistants afin de les avertir. Mais ces derniers le prennent pour un agent nazi et il a beaucoup de mal à les convaincre. Le lendemain, il revient à l'usine où il peut placer de petites bombes à des endroits stratégiques. Réussissant à s'échapper de l'usine fortement gardée, celle ci explose. Tartu et Maruschka s'enfuient dans un avion allemand dérobé sur un terrain proche.

Le gros problème du film est, qu'en France comme en Angleterre, on s'attendait à ce que les Allemands, comme en 1914, emploient les gaz. Tout le monde, militaire comme civil, homme ou femme, portait en bandoulière son masque à gaz. Or il n'en fut rien; Hitler (un ancien combattant) savait fort bien que c'était un "jeu" qui se jouait à deux….

La réception du film fut plutôt tiède, le scénario étant bâclé et trop plein d'invraisemblances. Seule la prestation du principal acteur, Robert Donat, fut appréciée. Pour l'aérocinéphile, le seul intérêt du film est de nous montrer deux authentiques avions allemands capturés et mis en œuvre par le Squadron 1426 (Enemy Aircraft Flight) de la RAF, appelé plus familièrement, la "Rafwaffe" !


Les avions du film :

Au début du film, Stevenson est emmené en Roumanie dans un Bristol Blenheim Mk.1 qui aurait eu bien du mal à atteindre sa destination, vu son rayon d'action (1800 km).

A la fin du film Tartu s'enfuit dans un Junkers Ju.88A6. Cet avion (Werk Nu. 6073, code M2+MK) appartenait au KüstenFliegerGruppe 106 quand il atterrit par erreur sur la base de la RAF de Chivenor le 26 novembre 1941 au retour d'une mission en mer d'Irlande !. L'avion fut envoyé à Farnborough puis à Duxford, où il reçut le matricule HM509, et fut intégré au Squadron 1426, dont le rôle était de montrer les avions de la Luftwaffe dans différentes bases en Angleterre, afin de familiariser les Alliés avec leurs apparences et leurs caractéristiques. L'avion fut filmé en novembre 1942 par la MGM, en même temps qu'un Messerschmitt Bf.110C censé, dans le film, prendre en chasse le Ju.88. Le Ju.88 est vu au sol et en train de décoller. On a quelques vues rapides du cockpit.

Le Bf.110C-4 (Werk Nr. 2177, code 5F+CM) appartenait à l'Aufklärungsgruppe 14, quand il fut contraint de faire un atterrissage forcé en juillet 1940, près de la base de Goodwood. Réparé, il revola avec le matricule AX772. En mars 1942, il rejoignit le Squadron 1426 qu'il ne quitta plus jusqu'à sa dissolution en janvier 1945. L'appareil porte une croix noire (non conforme, style d'avant guerre) sur le fuselage, mais il est revêtu d'un camouflage à deux tons de type anglais. On voit le pilote monter à bord, puis plus tard, l'avion décoller, filmé à partir d'un appareil qui le survole.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com
TARTU.jpg

 

Mots-clés associés

Date de création : 14/06/2012 : 12:05
Dernière modification : 14/06/2012 : 12:05
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3916 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !