Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 L'AMOUR DE L'OR
Vo. Fool's gold

 


Année : 2008
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 1 h 52 min.
Couleur

Réalisateur : Andy TENNANT
Scénario :John CLAFLIN, Daniel ZELMAN

Acteurs principaux :
Matthew McCONAUGHEY (Ben Finningan), Kate HUDSON (Tess), Donald SUTHERLAND (Nigel Honeycutt), Alexis DZIENA (Gemma Honeycutt), Ewen BREMNER (Alfonz), Ray WINSTONE (Moe Fitch), Kevin HART (Bigg Bunny)

Musique : George FENTON
Photographie : Don BURGESS
Producteur : Donald De LINE
Compagnie productrice : Warner Bros.  
 
Avions :
-Eurocopter EC-120 Colibri
-Cessna U206E Stationair C6-967 / VH-HTO
-Cessna U206E VH-LMI -Cessna 185


Notre avis :

Après un grand succès au box office avec "Hitch - Expert en séduction", en 2005, Andy Tenant se vit confier par la Warner la réalisation de "l'Amour de l'or". Tous les ingrédients étaient réunis pour réussir un film d'aventure bien sympathique : un casting gentillet (Matthew McConaughey et Kate Hudson), une chasse au trésor dans les mers du sud, et des méchants plutôt ridicules, qui perdront à la fin, comme il se doit.


Benjamin "Finn" Finningan est un ancien surfeur reconverti dans la chasse aux trésors sous-marins qui parsèment les fonds des Bahamas. Il est à recherche d'un galion espagnol, l'Aurélia, qui coula en 1715 avec pas moins de quarante coffres d'or et de bijoux. Cette recherche qui dure depuis des années, a fini par lasser son épouse, Tess, qui demande le divorce. Il doit beaucoup d'argent à un truand local, Bigg Bunny, qui voudrait bien récupérer sa mise. Finn possède un indice qui lui permettra, pense t-il, de localiser l'épave tant convoitée. Tess s'est engagée comme serveuse sur le yacht d'un milliardaire, Nigel Honeycutt. Finn parvient à convaincre Honeycutt et sa fille Gemma, de participer aux recherches. Mais un rival se présente bientôt, en la personne de Moe Fitch, financé par Bigg Bunny. Finn découvre alors une vieille épée qui lui permet de parvenir à une ancienne église, où il trouve un journal indiquant l'emplacement du pactole. Mais Bigg Bunny qui les suivait, kidnappe Tess et l'oblige à le conduire vers le trésor enfoui au fond d'une grotte sous marine. Finn arrive à temps pour sauver Tess aux prises avec un sbire de Bunny, mais elle est de nouveau capturée, peu après, par Bigg Bunny qui veut prendre le large en avion avec elle et une partie de l'or. Gemma et Finn le poursuivent sur un jet ski; Finn saute sur un flotteur de l'hydravion, juste avant qu'il ne décolle. En l'air, Bigg Bunny tente de tuer Finn, mais Tess, qui a repris ses esprits, le pousse dans le vide. Ayant pu se hisser à bord, Finn n'a plus qu'à amerrir, mais ni lui, ni Tess, ne savent piloter. L'amerrissage est dur; l'avion se retourne et coule, mais Tess et Finn sont sains et saufs. Plus tard, de nouveau réunis, il récupèrent le trésor. Avec l'aide de Honeycutt, de Gemma et de Moe, qui les a rejoint, ils ouvrent un musée où sont exposés les objets de valeur sauvés des eaux.


Ce film, qui aurait pu s'appeler "Brice de Nice et le galion espagnol", est une véritable vitrine pour les magnifiques paysages de la côte est de l'Australie (où eut lieu la plus grande partie du tournage), portant les noms évocateurs de "Gold Coast", "Sunshine Coast", face à la Grande Barrière de Corail. Fraîchement accueilli par la critique, "L'amour de l'or" reçut un meilleur accueil de la part du public. Il est plutôt distrayant, bien qu'il manque totalement de souffle. On peut se demander ce que Donald Sutherland venait faire dans cette galère, en l'occurrence, un somptueux yacht; il fut sans doute attiré par la beauté des rivages australiens. Plus que cette affiche pour club de vacances, nous retiendrons les bonnes scènes aériennes de la fin du film, avec un crash particulièrement bien réalisé.


Les avions du film :

Les scènes aériennes furent filmées dans les environs de Grimston Point (Queensland).

C'est un hélicoptère Eurocopter EC-120 Colibri, bleu foncé métallisé, qui amène Gemma sur le yacht de son père.

L'avion du film est un Cessna U206E Stationair muni de flotteurs Wipline 3450 (on remarque les deux renforts en V devant le pare brise, nécessités par cette installation), portant la vraie fausse immatriculation des Bahamas "C6-967" avec les armoiries de Bigg Bunny sur la dérive. Il appartenait à l'ancienne compagnie australienne Akuna Seaplanes. Immatriculé VH-HTO (c/n U206-01672), il vola d'abord aux Etats-Unis (N9472G) entre 1971 et 1994, puis au Canada (C-GIPF) en 1994, avant d'être vendu en Australie l'année suivante. En 2005, il était sous les couleurs de la compagnie Shine Aviation, et en 2006, sous celles d'Akuna Seaplanes. En 2010, il était exploité par la compagnie charter Ansett Aviation Pty Ltd..

Quand il veut décoller, Bigg Bunny oublie de mettre le contact (le master switch est sur off), il n'aurait pu ainsi démarrer le moteur ! Puis il décolle, en gardant ses deux mains sur le volant, sans tenir la manette des gaz, ce qui est fortement déconseillé... Il a également oublié de boucler sa ceinture, ce qui provoquera sa mort. Il est vrai que Tess lui avait donné, peu avant, un grand coup sur la tête. …Plus tard, Finn ne se montre guère meilleur pilote, ayant oublié Flight simulator…Il ignore la check-list d'atterrissage et il ne réduit pas les gaz et ne sort pas les volets.

La scène où Finn saute d'un scooter sur le flotteur du Cessna en train de décoller, rappelle "Permis de tuer" (1989), quand Bond s'accroche au flotteur d'un Cessna 185, puis éjecte le pilote, en plein vol.

Le pilote de l'avion était Steve Wilson, un pilote de brousse, opérant en l'Alaska, en vacances sur les lieux du tournage. Il se tua malheureusement peu après son retour en Alaska.

La doublure du VH-HTO qui fait la culbute après un mauvais amerrissage (il amerrit de travers !) était un ancien avion de la compagnie Seair (VH-LMI) qui l'exploita pendant près de dix ans à Gold Coast et dans les environs de Lady Elliot Island. Il fut vendu en 1997 et continua à fréquenter les récifs de Whitsundays, jusqu'à ce que la Warner l'achète pour le tournage. Après, il fut stocké, les ailes démontées. Il ne figure plus sur le registre australien.

Le crash fut reconstitué en partie dans un bassin du parc d'attraction Movie World de la Warner, à Gold Coast.


Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
 
AMOURDELOR.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 06/10/2012 : 12:18
Dernière modification : 06/10/2012 : 12:18
Catégorie : - Films
Page lue 3257 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !