Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

OPERATION HAYLIFT




Année : 1950
Pays : Etats-Unis
Genre : Drame
Durée : 1 h 13 min.
Noir et blanc

Réalisateur : William BERKE
Scénario : Dean RIESNER, Joe SAWYER

Acteurs principaux :
Bill WILLIAMS (Bill Masters), Ann RUTHERFORD (Clara Masters), Tom BROWN (Tom Masters), Jane NIGH (Pat Rogers), Joe SAWYER (George Swallow), Richard TRAVIS (Max Maxwell)

Photographie : Benjamin H. KLINE
Producteur : Joe SAWYER
Compagnie productrice : Lippert Pictures
 
Avions :
-Fairchild C-82A Packet
-Douglas C-47 Skytrain
-Ercoupe 415-C  s/n 488, N93365
-Vultee BT-13 Valiant
-Douglas TBD-1 Devastator (images d'archives)


Notre avis :

L'hiver 1948-1949 fut particulièrement rude dans l'ouest des Etats-Unis. Le Nevada, mais aussi l'Utah, le Montana et le Wyoming connurent des conditions climatiques exceptionnelles avec de fortes tempêtes de neige qui bloquèrent les routes. On craignait que les pertes en bétail dépassent les cinq millions de dollars. On fit donc appel à l'Armée et notamment à l'US Air Force, pour larguer des balles de foin, à proximité des troupeaux isolés. Le général Mark W. Clark coordonna l'"Opération Haylift", à partir de la base aérienne de l'US Navy de Fallon, dans le Nevada. Dix huit avions cargos furent ainsi mobilisés pour secourir le bétail des ranchers.

Ce film, qui relate ce sauvetage, fut filmé, comme mentionné dans le générique, sur le terrain d'Ely (Nevada) qui fut une des principales bases de déploiement des avions de l'USAF. Mais sur un bout de documentaire, on peut voir la tour de contrôle de la base de Fallon. Le film rappelle que l'opération "Haylift" eut lieu, alors que les forces aériennes américaines étaient pleinement engagées, depuis juin 1948, dans le ravitaillement de Berlin, suite au blocus de la ville par les Soviétiques. Le pont aérien de Berlin ne prendra fin qu'en mai 1949.


Le film commence avec un couple de ranchers, Bill et Clara Masters, et leur fils de dix ans, Roy, qui habitent près d'Ely. Bill compte sur son frère, Tom, un pilote de l'USAF, récemment démobilisé, pour l'aider à la ferme. Mais il sent bien que Tom n'est pas heureux. Il fait alors venir sa petite amie, Pat Rogers, qu'il avait rencontrée quand elle servait dans le Women's Army Corps. Tout se passe bien et Tom épouse Pat, mais il rencontre, par hasard, son ami Max Maxwell qui a rempilé dans l'USAF et s'apprête à partir en Allemagne, pour participer au pont aérien de Berlin. Il l'encourage a reprendre du service, ce que fait Tom, au grand dam de son frère. Le Nevada connait alors le pire hiver depuis cinquante ans et l'état d'urgence est déclarée. La Garde Nationale s'emploie à dégager les routes, mais on ne peut empêcher une forte mortalité dans le cheptel. Bien que cette solution ait échoué au Wyoming ou en Utah, on fait appel à l'USAF pour qu'elle parachute du foin aux troupeaux affamés. Tom, qui est revenu d'Allemagne avec le grade de major, est à la tête des avions de secours qui opèrent à partir de la base de Fallon. Pendant ce temps, Bill tente, avec un tracteur à chenilles, de ravitailler ses troupeaux, mais en vain. Il doit se résigner à faire appel, comme les autres ranchers, à l'USAF. Le sheriff lui confie alors la tâche d'organiser les largages, vu sa bonne connaissance de la région. C'est finalement Tom qui est chargé d'effectuer les largages au dessus du ranch de Bill. Les deux frères finissent par se réconcilier et Bill admet que l'opération Haylift a permis de sauver au moins un million de bovins et deux millions de moutons.


Ce petit film à faible budget est surtout intéressant parce qu'il met en valeur le Fairchild C-82 Packet, un avion assez rare au cinéma, qui apparut également (brièvement) dans "The big lift" (1950), un film sur le pont aérien de Berlin, sorti quelques mois après "Operation Haylift". Il sera également la vedette (plutôt abimée…) du "Vol de Phénix" (1965). Mais c'est dans "Opération Haylift" que l'avion est le mieux filmé et mis en valeur.
 
Les avions du film :

L'US Air Force prêta un Fairchild C-82A Packet (avec le buzz-number CQ-050) pour le tournage. Les autres C-82 apparaissent sur des films d'actualités concernant la véritable opération. Parmi ces appareils, on notent les codes suivants : CQ-579 (c/n 10214, s/n 48-579), CQ-750 (c/n 10120, s/n 45-57750), CQ-751 (c/n 10121, s/n 45-57751), CQ-820 (c/n 10190, s/n 45-57820), à coté d'un Douglas C-47.

Les largueurs jettent les balles de foin par les portes arrières latérales utilisées normalement pour le largage des parachutistes. Cependant, le C-82 (CQ-050) piloté par Tom, comporte des trappes (de taille réduite) qui s'ouvrent sous le plancher de la soute, permettant le parachutage de charges. Seuls, les 105 premiers C-82A de série en furent équipés. Cet ancien Packet "CQ-050" (c/n 10094, s/n 44-23050) fut légèrement accidenté à l'atterrissage en octobre 1951, sur la base de Greenville/Donaldson (Caroline du Sud). Il sera vendu en 1957, à la société Advance Co. Inc., puis à Aviation Facilities de Miami. En juin 1958, il sera immatriculé au Honduras (XH-143-P), et, en octobre 1958, au Guatemala (TG-DAC-79), pour le compte de Transportes Aereos Guatemalecos, avec le nom de "Corronga". Mais il restera de longues années sur le tarmac de l'aéroport de Miami, avant d'y être ferraillé, en 1972.

En 1954, le C-82 Packet sera remplacé, par le Fairchild C-119 Flying Boxcar.

Le film montre également deux autres types d'avions. Au début du film, un petit Ercoupe 415-C (s/n 488, N93365), dont on a une vue rapprochée du cockpit, recherche les troupeaux en détresse. Il est remplacé, parfois, en vol par un Piper J-3, filmé de très loin. Sur le terrain d'Ely, on voit, aux côtés du "CQ-050", un Vultee BT-13 Valiant civil.

Lors de l'évocation de l'affectation de Tom à Berlin, on aperçoit deux Douglas C-47 sur l'aéroport (anormalement peu encombré) de Berlin-Tempelhof.

Curieusement, le générique ouvre sur un Douglas TBD-1 Devastator de l'US Navy, vu de face, un avion retiré des unités combattantes après la bataille de Midway, en 1942, mais qui resta en service comme avion d'entraînement ou de servitude. On en voit toute une formation, filmée de loin, en clôture du film. Ces images rappellent sans doute que Fallon était, pendant la guerre, une base d'entraînement de l'US Navy. Sa présence dans le Nevada, loin de la côte du Pacifique, était due à la crainte d'une invasion japonaise….



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.com


 
 
OPERATIONHAYLIFT.jpg

 

Date de création : 09/03/2013 : 10:39
Dernière modification : 03/07/2014 : 02:31
Catégorie : - Films
Page lue 1905 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !