Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
THE PURPLE V




Année : 1943
Pays : Etats-Unis
Genre : guerre
Durée : 58 min.
Noir et blanc

Réalisateur : George SHERMAN
Scénario : Robert R. MILL, Bertram MILLHAUSER

Acteurs principaux :
John ARCHER (Jimmy Thorne), Mary McLEOD (Katti Forster), Fritz KORTNER (Thomas Forster), Rex WILLIAMS (Paul Forster), Kurt KATCH (Johann Keller).

Musique : Mort GLICKMAN
Photographie : Ernest MILLER
Producteur : George SHERMAN
Compagnie productrice : Republic Pictures

 
Avions :
-Capelis XC-12
-Curtiss P-40 (maquette éch. 1/1)


Notre avis :

Avec l'entrée en guerre des Etats-Unis, en décembre 1941, Hollywood se mit à produire plusieurs films à petit budget, ridiculisant les nazis. Ils montraient des aviateurs américains, descendus au dessus de l'Allemagne, et parvenant, grâce à leur débrouillardise et avec l'aide d'Allemands, à s'enfuir, en empruntant parfois un avion ennemi. Il y eut ainsi, "Sabotage à Berlin" de la Warner, en 1942, "Bomber's moon" de la 20th Century Fox, en 1943, sorti quelques mois après "The purple V", produit par Republic. Leurs scenarios sont purement délirants et l'on se rend compte que les réalisateurs Américains n'avaient pas pris la vraie mesure de la guerre en Europe, ni du climat politique régnant en Allemagne. Hitler n'était pas arrivé au pouvoir par un coup d'état... Faut-il ajouter que fort peu de pilotes abattus au-dessus de l'Allemagne ne purent s'échapper et rejoindre l'Angleterre, contrairement à ce qui se passa en France, entre 1943 et 1945.


 L'histoire commence avec Roger et Jimmy, deux aviateurs de la Royal Air Force, qui rentrent à la base, après une mission photographique au dessus du sud de l'Allemagne. Jimmy raconte à son pilote, Roger, qu'il y a dix ans, il vivait dans la région qu'ils sont en train de survoler, alors que son père était consul américain en Allemagne. Quand il rencontre un avion allemand, Roger ne peut s'empêcher de l'abattre, mais son avion est touché et Jimmy préfère se parachuter, afin de permettre à Roger de ramener en Angleterre ses précieuses photos. Jimmy atterrit non loin de l'épave de l'avion descendu. Il emprunte l'uniforme d'un aviateur mort et en découvre un autre, gravement blessé. Celui-ci le prenant pour un Allemand, lui confie une lettre du maréchal Rommel, destinée à Hitler, dont dépend toute l'engagement de l'Allemagne en Afrique du Nord. Avant de mourir, il remarque que Jimmy porte un tatouage, un V rouge, sur le bras et comprend, trop tard, qu'il n'est pas allemand... Jimmy rejoint le village de Diederfeld où il retrouve une vielle connaissance, le professeur Forster qui vit avec sa fille Katti et son fils Paul. Peu après, l'aviateur qui avait donné le message de Rommel à Jimmy est retrouvé vivant ! Les Forster apprennent alors par la radio qu'on recherche un pilote anglais ayant un V rouge tatoué sur le bras. La nuit, Paul, qui est un anti nazi et qui veut aider Jimmy, se tatoue un V sur le bras et revêt l'uniforme allemand de Jimmy. Le lendemain matin, alors qu'il se cache prés d'une rivière, il est tué par une patrouille. Jimmy décide alors de partir pour Zurich avec les papiers de Paul. Mais la gestapo survient au domicile des Forster, Paul ayant été identifié. Jimmy tue l'officier allemand et s'enfuit avec Katti. A la frontière, alors qu'il sont arrêtés par un garde suspicieux, Forster survient avec la voiture de la police et "arrête" Katti et Jimmy. Ils les emmène à un terrain d'aviation où ils peuvent s'emparer d'un avion en partance, pendant qu'il empêche les gardes d'intervenir, avant d'être tué. En Angleterre, Roger identifie Jimmy, qui remet aux autorités le message de Rommel. Après toutes ces émotions, Jimmy et Katti décident de se marier.


Ce petit film pseudo patriotique, saluant la résistance intérieure allemande (qui fut surtout d'inspiration communiste…), et mettant en scène des pilotes américains de la RAF, est typique de son époque, non seulement par le scénario, totalement improbable, mais aussi par l'emploi de maquettes et d'effets spéciaux, pour réaliser les scènes aériennes.


Les avions du film :

En temps de guerre, il était très difficile pour les producteurs de trouver des avions militaires pour leurs tournages, aussi avaient-ils l'habitude de faire construire des maquettes, de toutes tailles, plus ou moins bien réussies, pour palier cette pénurie, mais aussi, le manque de moyens. Ces maquettes circulaient entre les plateaux et se retrouvaient ainsi dans plusieurs films, avec des décorations différentes. "The purple V" n'échappe pas à la règle.

La scène ou Jimmy et son pilote abattent un avion allemand a été réalisée avec deux maquettes représentant aucun modèle d'avion bien précis; l'avion anglais est un monomoteur et l'avion allemand, un bimoteur de transport bidérive. Le seul avion de reconnaissance biplace qu'avaient les Anglais, à l'époque, était le Mosquito PR et ses équipages ne s'"amusaient" pas à faire de la chasse, au cours de leur mission, d'autant que le Mosquito PR n'était pas armé…. Quant au transport bidérive, il ne pourrait s'agir que d'un Junkers Ju.86.

Jimmy et Kati s'envolent, à la fin du film, dans un avion bizarre qui est peut être le vrai Capelis (sauf quand il s'envole..), qui pouvait rouler, moteur en marche (comme dans "Les tigres volants"-1942). Cet avion "vola" beaucoup, surtout au cinéma et en restant au sol, entre 1939 et 1944…L'empennage caractéristique à double stabilo, est celui du Capelis, mais les deux petites dérives externes ont un dessin différent. Les fuseaux moteurs sont aussi ceux du Capelis, mais l'aile à léger dièdre n'est pas celle de l'avion original qui avait un dièdre nul. Le train d'atterrissage est aussi différent, avec des roues plus petites et de jambes de train plus hautes. Quant au nez de l'appareil, plus pointu, avec de larges fenêtres de cockpit, il n'a rien à voir avec le Capelis deuxième genre (transformé par Timm), et ressemble plus à celui d'un Lockheed 12 Super Electra ! Bref, il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'une maquette; d'ailleurs, derrière l'appareil, on n'aperçoit que des hangars et aucun homme…Le cockpit à grand vitrage (reconstitué en studio), dans lequel Jimmy et Katti sont filmés, ne correspond à rien de connu.

Sur le "Luft-Feld" (traduction littérale d'"air field", on dirait plutôt "Flugplatz", en Allemand) d'"Untertahl", on aperçoit deux autres avions qui sont des maquettes grandeur réelle de Curtiss P-40, portant des marquages (fantaisistes) allemands, issues des "Tigres volants" (1942). On retrouve ces maquettes à la fin du film, sur un terrain anglais, avec des marques anglaises, tout aussi fausses.


Christian Santoir

*Film en vente sur www.lovingtheclassics.com
 
 
 
PURPLEV.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 21/06/2013 : 09:09
Dernière modification : 30/06/2014 : 19:10
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 4279 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !