Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

YUKON FLIGHT




Année : 1940
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 57 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Ralph STAUB
Scénario : Edward HALPERIN, Laurie York ERSKINE

Acteurs principaux :
James NEWILL (Sergent Renfrew), Louise STANLEY (Louise Howard), Warren HULL (Bill Shipley), William PAWLEY (Yuke Gradeau), Dave O'BRIEN (Constable Kelly).

Producteur : Philip N. KRASNE
Photographie : Mack STENGLER
Compagnie productrice : Criterion Pictures Corp.
 
Avions :
-Stearman C3B, c/n 180, NC6440
-Stearman C3B ,c/n 110, NC4099
-Waco RNF, c/n 180, N617Y
-Waco RNF,  c/n 3274, NC860V
-Ryan ST (au sol)


Notre avis :

Ce film fait partie des huit films, sortis entre 1937 et 1940, dont le scénario est issu de la série "Renfrew of the Royal Mounted", écrite pour les jeunes, par Laurie York Erskine. Le héros, Douglas Renfrew, était un ancien pilote du Royal Flying Corps qui avait rejoint la Royal Northwest Mounted Police, la police montée canadienne, en service dans les contrées nordiques du pays, dont le Yukon. Cette série fit également l'objet d'un feuilleton radiophonique. Le succès des aventures de Renfrew incita la compagnie Criterion Pictures à mettre ce personnage à l'écran.


Quand un avion de la compagnie "Yukon and Columbia Mail Service" s'écrase, le sergent Renfrew et le constable Kelly, pensent aussitôt qu'il s'agit d'un meurtre. Leurs soupçons sont confirmés quand ils trouvent, sur l'épave de l'avion, que le manche à balai a été bloqué et qu'une arrivée d'essence a été obstruée. Le propriétaire d'une mine, Louise Howard, signale alors la disparition de son contremaitre. Les policiers le retrouvent mort, et sa mort a été maquillée en accident. Un nouveau pilote Bill Shipley, un ami de promotion de Renfrew, est embauché par Yukon and Columbia Mail Service. Renfrew découvre qu'un certain Raymond, qui a travaillé pour Louise, est le vrai propriétaire de la compagnie aérienne, dirigée par Yuke Cradoe. Il découvre également que tout l'or de la mine n'est pas livré à Louise, mais qu'une partie prend la direction de Seattle, par avion. Renfrew tend un piège à Yuke et à Raymond, qui s'échappent par avion; Renfrew le descend quand ils refusent de se rendre.


C'était l'époque des cowboys chantant et la compagnie productrice du film décida que Renfrew chanterait. L'acteur principal, James Newill, avait suivi des cours d'art lyrique et il était tout indiqué pour ce rôle. Malheureusement, 70 ans plus tard, ses chansonnettes passent mal, et même à l'époque, les bandits, n'appréciaient guère, comme on peut le constater, ses performances vocales qui tombent mal à propos….

Ce film de série B, vite écrit et vite tourné, ne disposait que d'un budget restreint, aussi ne faut-il pas s'attendre à y trouver beaucoup d'avions, même si le personnage principal est un ancien pilote de la Grande Guerre.


Les avions du film :

Le tournage n'utilisa apparemment que deux ou trois avions, un Ryan ST, vu au sol, le capot moteur ouvert, et un ou deux Waco RNF. Les autres avions sont vus, en l'air, et sont extraits de films antérieurs.

Ainsi, au début du film, un pilote attaché dans son cockpit, essaie de reprendre le contrôle d'un Stearman C3B (NC6440, c/n 180), un habitué des écrans, dans les années 30. Il y a également un autre C3B (NC4099, c/n 110) qui, pendant des années, servit, entre autres, d'avion caméra à Paul Mantz. On voit d'ailleurs entre les jambes du train, le bâti destiné à fixer une caméra. Il apparaitra lui aussi dans de nombreux films, entre 1932 et 1943. Mais Paul Mantz ne participa au tournage de ce film. Cet avion est filmé en plein vol par un Curtiss Fledgling dont on aperçoit furtivement le haut de la dérive (peut être le NC465K, qui participa, lui aussi, à une demi douzaine de tournages dans les années 30).
 
La scène finale montre des extraits de films, avec un Travel Air D-4000 (NC406N, c/n1337) (fuselage clair, ailes sombres) qui appartint au pilote cascadeur Frank Clarke, entre 1932-1939, et qu'il l'utilisa pour nombreux films, lors de cette période. Ce vétéran du cinéma a survécu et appartenait, en 2013, à un collectionneur du Missouri, Harmon Dickerson.

Filmé au sol, ou à partir du sol, il y a un Waco RNF (N617Y, c/n 180). Il est doublé par un appareil identique (NC860V, c/n 3274) que l'on retrouvera six mois plus tard dans "Sky bandits" (1940), un autre film avec le policier monté Renfrew.

Enfin, au début du film, on voit un mécanicien s'occuper du moteur d'un Ryan ST, non identifiable.



Christian Santoir


*Film en vente sur amazon.fr

 
 
YUKONFLIGHT2.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 26/10/2013 : 09:38
Dernière modification : 26/10/2013 : 09:38
Catégorie : - Films
Page lue 3524 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !