Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

L'AVIATEUR
Vo. Going wild



Année : 1930
Pays : Etats-Unis
Durée : 68 min.
Genre : comédie
Noir et blanc

Réalisateur : William A. SEITER
Scénario : James MONTGOMERY, Humphrey PEARSON

Acteurs principaux :
Joe E. BROWN (Rollo Smith), Lawrence GRAY (Jack Lane), Ona MUNSON (Ruth Howard), Walter PIDGEON ("Ace" Benton), Laura LEE (Peggy Freeman)

Photographie : Sol POLITO
Musique : David MENDOZA
Compagnie productrice : First National Pictures
 
Avions :
-Travel Air B-4000 c/n 1323, NC688K
-Travel Air 4000 c/n 381, NC4421


Notre avis :

Ce film est une des nombreuses comédies (comme "The aviator"-1929, "Ademaï aviateur"-1933, "It's in the air"-1938, "Laurel et Hardy conscrits"-1939…) qui utilisent le même type de scénario : le pilote malgré lui, un homme qui ne sait pas piloter et qui se retrouve en plein ciel, en train de se battre avec les commandes d'un avion qu'il doit maîtriser pour éviter de s'écraser….

Il s'agissait au départ d'un film musical, un genre qui avait littéralement saturé les écrans aux USA, en 1929-1930, aussi "Going wild" subit-il des coupures pour ne comporter qu'une seule chanson.

A White Beach, deux passagers, Rollo Smith et Jack Lane descendent du train alors que toute une foule attend avec impatience un as de la dernière guerre, Robert Story, qui doit dédicacer son livre de mémoires et participer à une course aérienne. Personne n'ayant jamais vu Robert Story, Rollo est pris par erreur pour l'homme célèbre par deux fans, Peggy Freeman et May Bunch. Accueilli en grandes pompes à l'hôtel Palm Inn et satisfait par l'accueil qui lui est fait, Rollo se laisse faire et joue son rôle d'homme célèbre à la perfection, jusqu'au jour de la course qui doit l'opposer à un autre pilote en renom, "As" Benton, avec pour enjeu une prime de 25.000 dollars. Ne sachant pas piloter, il s'arrange pour que ce soit un mécanicien qui le fasse à sa place. Mais peu avant le départ, Peggy se substitue à lui dans le cockpit de l'avion de Rollo. Ce n'est qu'en l'air, que ce dernier s'aperçoit de la présence de Peggy qui ne sait pas plus que lui, piloter ! Après des acrobaties involontaires et dangereuses qui conduisent Benton à abandonner la course, l'avion de Peggy et de Rollo, finit par s'écraser. Alors que la foule accourt sur le lieu de l'accident, Rollo et Peggy descendent tranquillement en parachute.


L'as renommé, Robert Story, est sans doute copié sur Eddie Rickenbacker, l'auteur de "Fighting the Flying Circus" (Stokes-1919) et qui fut l'as américain de la grande guerre, le plus connu. Dans le film, l'imposteur Rollo prétend avoir descendu autant d'avions que lui, moins un (soit vingt cinq victoires) !
 
Rollo s'entraîne dans un des premiers simulateurs de vol, le "Ruggles Orientator" inventé par William G. Ruggles, en 1917, et qui fut adopté par les services médicaux de l'Armée américaine pour entraîner les pilotes. Amelia Earhart l'essaya en février 1929, au Salon de l'Aviation de New-York. On remarque que l'appareil est dirigé par un technicien, installé à coté, qui dispose d'un manche et d'un palonnier pour reproduire tous les mouvements d'un avion.

Une version française de cette petite comédie, bien dans l'esprit de l'époque, sera tournée, en 1931, avec le titre "L'aviateur", par le même réalisateur, mais avec Douglas Fairbanks Jr. comme personnage principal.


Les avions du film :

Les dix minutes de scènes aériennes ont été relaissées avec deux avions. Les vues rapprochées ont été filmées en studio, devant un écran à rétroprojection. Les extérieurs ont été tournés au Griffith Park Aerodrome (près d'Hollywood), devant les hangars de la Garde Nationale de Californie ("California" et "Nat. Guard" ont été hâtivement masqués sur les frontons). On peut d'ailleurs apercevoir derrière la foule, un Consolidated O-17 de cette unité, quand Rollo monte en avion.

L'avion de Rollo est un Travel Air B-4000 (c/n 1323, NC688K) portant sur le fuselage une étoile marquée "Blue Star". On le retrouvera dans deux autres films (la série "Tailspin Tommy"-1934, et "Wings in the dark"-1935). Cet avion, construit en 1929, parvint jusqu'à nos jours et fut exporté en 2003, en Nouvelle Zélande. Acquis par un particulier de Swannanoa (près de Christchurch), il était en cours de restauration, en 2012, sans avoir encore reçu de nouvelle immatriculation.

L'avion de l'as est un Travel Air 9000, transformé en 4000 (c/n 381, NC4421), par remplacement de son moteur Ryan-Siemens par un Wright J-4 Whirlwind. Il porte le nom "The Zoom" et le cockpit avant est fermé par une tôle. Cet avion participera au tournage de "Skyway", en 1933. Il servit dans les années 50 et 60, comme avion d'épandage agricole. Construit en 1928, il vole toujours en Californie.



Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr
 
 
 
GOINGWILD.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 23/11/2013 : 07:07
Dernière modification : 23/11/2013 : 07:07
Catégorie : - Films
Page lue 3580 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !