Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

THE SKY TRAP
   

Année : 1979
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 1 h 31 min.
Couleur

Réalisateur : Jérôme COURTLAND
Scénario : D.S. HALACY Jr. (book), Jim LAWRENCE

Acteurs principaux :
Jim HUTTON (Joe Reese), Marc McCLURE (Grant Stone), Pat CROWLEY (Florence Stone), Katherine MOFFAT, Kitty RUTH (Marti Bensen), John CRAWFORD (Mark Sanders), Kip NIVEN (Buddy Phelps)

Musique : Will SCHAEFER
Photographie : Rexford L. METZ
Producteur : Jerome COURTLAND
Compagnie productrice : Walt Disney Productions

Avions :
-Piper PA-32RT-300 Lancec/n 32R-7885114, N31642
-North American T-28C Trojan
-PZL-104 Wilga 35A c/n 86280, N81AS
-LET L-13 Blanik c/n 026038, N48028
-American Champion 8KCAB Citabria Super Decathlon  N1230E
-Piper PA-38-112 Tomahawk c/n 38-78A0236, N9905T


Notre avis :

Ce téléfilm, fait pour les jeunes, est un vrai film d'aviation, les personnages principaux étant des pilotes privés et l'action se passant sur un terrain d'aviation, au sein d'une petite société de location et de réparation d'avions de tourisme. La production engagea de grands spécialistes de la réalisation des scènes aériennes pour le cinéma. C'est ainsi qu'Art Scholl, avec Ted Janczareck, un commandant de bord de Continental Airlines, réalisèrent les séquences aériennes de "The sky trap", sous la direction de Jim Gavin qui pilota également les appareils de prises de vues. L'association de Gavin avec les studios d'Hollywood remontait au début des années 60, quand il pilotait des hélicoptères pour "Les misfits" (1961), ou " Paradis hawaïen" (1966)... Gavin fut aussi dans ce film, l'assistant du réalisateur, Jerome "Jerry" Courtland. Ce dernier cherchait depuis longtemps à réaliser un film qui puisse convenir à Disney, tout en satisfaisant sa passion pour le vol à voile, passion partagée par son fils Chris, qui pilota un planeur dans le film. Autre pilote recruté pour le tournage, Tom Friedkin, dont le père, Kenny, fut le fondateur en 1949, de PSA (Pacific Southwest Airlines).

Le principal personnage du film pilote un planeur, mais les planeurs posèrent certains problèmes à la production, car ils ne pouvaient faire qu'un seul passage bas, à chaque vol. En outre, les prises de vue aériennes se firent dans de conditions atmosphériques difficiles, propres au désert, l'air étant tantôt froid ou chaud, calme ou turbulent.

L'histoire est banale et a pour cadre, encore une fois, la "frontière", celle entre les Etats-Unis et le Mexique, lieu de tous les trafics. Ce thème est traité par Hollywood depuis 1928 (Cf. " The phantom flyer").

Florence Stone est la directrice d'une petite compagnie d'aviation fondée par son mari décédée. Elle est aidée par son fils Grant, un passionné de vol à voile. Un jour, les douanes lui apprennent qu'on a retrouvé un de ses avions, posé dans le désert, alors qu'il avait transporté de la drogue, en provenance du Mexique. Grant décide de partir à la recherche de l'avion. Quand, il aperçoit un petit terrain dans le désert, il s'y pose, mais il est bientôt menacé par deux individus qui lui donnent l'ordre de décamper au plus tôt. C'est Joe, un employé de Mme Stone, qui arrive à point pour le sortir d'affaire. Un peu plus tard, poursuivant ses investigations aériennes, avec son planeur, il découvre une ancienne mine qui a l'air fréquentée. Il se pose à proximité, alors que sa petite amie Marti le suit dans une camionnette, tractant la remorque du planeur. Tous les deux inspectent les bâtiments et se rendent vite compte qu'ils sont habités par les deux mêmes individus qui les avaient déjà menacés. Poursuivis par eux, Grant parvient à décoller, tiré par la camionnette conduite par Marti. Plus tard, Joe parvient à convaincre Grant et Marti qu'il est un agent spécial chargé de traquer ces trafiquants de drogue. Il demande à Grant d'accepter de faire un transfert de drogue à travers la frontière, avec son planeur, pour les deux trafiquants, afin de mieux les démasquer... Quoique dubitatif, Grant finit par accepter, mais en revenant du Mexique, et alors qu'il est suivi par l'avion des bandits qui le surveillent, il parvient à se débarrasser d'eux en déstabilisant leur appareil qui va se crasher dans une rivière. Puis, il est contacté par sa mère qui lui demande d'atterrir dans un lieu très précis, qu'eux seuls connaissent. Grant y retrouve sa mère accompagnée de Joe. Ce dernier s'empare de la drogue en les menaçant d'une arme ! En fait, c'est lui qui le chef des trafiquants et qui avait volé l'avion de Mme Stone. Marti qui a également été avertie par Grant, de son lieu d'atterrissage, a tout vu et appelle la police qui arrive peu après. Joe était déjà connu des services de police et avait un casier judiciaire. Il s'est envolé, mais Marti a eu le temps de retirer les bouchons des réservoirs de son avion…

Les scènes aériennes sont très réussies, avec des poursuites en avions au dessus du désert, des scènes de voltige en planeur, et un dogfight entre un planeur et un monoplan parasol.

Prés de la moitié du tournage s'effectua en l'air, dans les environs du Rosamond Skypark Airport (CA), ainsi qu'au-dessus du désert Mojave, non loin du Red Rock Canyon. Sur le terrain de Rosamond, furent tournés d'autres films et téléfilms comme " Iron Eagle", "Thrill Seekers", la série "Celebrity Daredevils", le documentaire "The Flyer". Le terrain abritait la seule école de pilotage de planeur certifiée par la FAA. Au début des années 50, un des premiers propriétaires de ce terrain fut William "Bill" Barnes, le fils de Pancho Barnes.


Les avions du film  :

L'avion du trafiquant qui se pose en brousse au début du film, est un Piper PA-32RT-300 Lance "N31642" (c/n 32R-7885114). Construit en 1978, il vole toujours, basé à Clinton (MO).

Il est poursuivi par un North American T-28C Trojan, des douanes, non identifiable, mais appartenant à la société Cinema Air Inc. de Tom Friedkin. Il servit aussi d'avion caméra ce qui lui valut, alors qu'il était piloté par Tom Friedkin, d'heurter de l'aile gauche, le sommet d'un arbre, lors d'une scène à très basse altitude…Un incident vite réparé. On ne peut voir l'immatriculation (peint en très petit, sous le stabilo) de cet appareil. Le seul T-28 que nous avons trouvé immatriculé au nom de Cinema Air Inc., est le "N166ER" (ex. N4993Y, N28TN, futur N36NA), mais c'était en mai 1990…Gavin pilota aussi un Bell 207 Jet Ranger qui n'apparaît pas dans le film et qui servit à filmer les avions et les planeurs.

L'autre avion des douanes est un PZL-104 Wilga 35A "N81AS" (c/n 86280). Il sera détruit lors d'un accident, en juin 1985, à Annaheim (CA), à l'atterrissage.

Le jeune Grant pilote un planeur LET L-13 Blanik (c/n 026038, N48028) construit en 1975. Il est remorqué par un Cessna 180 "N9281C" (c/n 31380). Cet ancien avion, construit en 1955, vole toujours avec un nouveau matricule "N180LG" à Holister (CA). Il a été gravement accidenté en juin 2006, au décollage, mais a été réparé depuis.

Les trafiquants ont un American Champion 8KCAB Citabria Super Decathlon "N1230E", une immatriculation qui n'existe plus. Ce même avion, avec la même décoration et le même matricule apparaitra, en 1989, dans le film  "Iron Eagle". Mais on n'a aucune information sur lui…

Au début du film, on voit la mère de Grant dans un Piper PA-38-112 Tomahawk "N9905T" dont la licence n'a pas été renouvelé en 2014.

Il y a bien d'autres avions et planeurs, aperçus dans ce film; ainsi sur l'aéroport de Rosamond  : un Piper PA-28-235, un Cessna 150, un Rockwell Aero Commander 112 (N1140J,  dans un hangar), un planeur LET L-33 Solo, un planeur Pilatus B-4 PC-11, avec une bande rouge sur la derive…

Lors de la réunion vélivole, on reconnait deux LET L-13 Blanik, devant un Scwheizer SGS 1-26B (avec le numéro "095) sur la dérive. Peu après, on voit un autre planeur qui ressemble (un peu) à un SZD-48 Jantar Standard,  passer devant un Grob Astir…Les avions remorqueurs sont un Piper PA-18 Super Cub et un PZL Wilga.

Christian Santoir

* Film rare

 
 
 

SKYTRAP.jpg

 
Mots-clés associés

Date de création : 31/10/2014 : 17:38
Dernière modification : 31/10/2014 : 17:38
Catégorie : - TVFilms
Page lue 3649 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !