Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml


UN CRIME STUPEFIANT
Vo. Alarm

 

Année : 1941
Pays : Allemagne
Genre : policier
Durée : 1 h 30 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Herbert B. FREDERSDORF
Scénario : Kurt ROECKEN, Kurt E. WALTER

Acteurs principaux :
Karl MARTELL (commissaire Petersen), Mária Tasnádi FEKETE (Vera Kaufmann), Paul KLINGER (Herbert Flügger), Rolf WEIH (Werner Blennemann), Hilde SESSAK (Hélène Hoesch), Hilde HILDEBRAND (Frau Anders)

Producteur : Gustav ALTHOFF     
Musique : Hanson MILDE-MEISSNER     
Photographie : Eduard HOESCH     
Compagnie productrice : Aco-Film

Avions :
-Junkers Ju52-3m Wnr 6800, D-AHGB (au sol)
-Junkers Ju52-3/mge  Wnr. 4074, D-ASIS (au sol)
-Douglas DC-3 c/n 2132, SE-BAG (en arrière plan)
-Junkers Ju-86B/C
-Junkers Ju-90

Notre avis :

Ce petit film policier, inconnu des ouvrages traitant du cinéma allemand de l'époque nazie, a été tourné en 1940, à Berlin, avant que cette capitale soit la cible des bombardements alliés. Il sortira en salles à Paris, en août 1942. Il ne fait pratiquement pas allusion à la situation politique prévalant alors, si ce n'est un salut nazi, aperçu à l'improviste, un commentaire de documentaire vantant le courage des pilotes allemands prêts à affronter la mort, ou encore un commissaire de police menaçant un suspect d'un séjour dans un camp de rééducation (Besserungslager)...Deux des principaux personnages du film sont des pilotes employés par une société industrielle.

Deux amis, Herbert Flügger et Werner Blennemann, travaillent comme pilotes pour une société chimique. Quand ils atterrissent après un vol de longue durée, à Berlin, Herbert veut faire une proposition de mariage à son amie, Hélène Hoesch. Werner veut l'en empêcher, car il s'intéresse également à Hélène. Celle-ci habite dans la même pension de famille, que le retraité Ophagen, le mécanicien Stülken, le pianiste Oelkers, ainsi que Vera Kaufmann, une secrétaire, secrètement amoureuse d'Herbert. Un soir, alors qu'Hélène rentre du cinéma où elle est ouvreuse, Ophagen, ivre, lui donne une bague en toc, qu'il prétend avoir gagné à la foire. Le lendemain, Herbert et Werner ont un nouveau vol à effectuer. Après qu'Hélène ne soit pas apparue à son service, au cinéma, Vera retourne en hâte à la pension pour découvrir qu'elle est morte ! Le commissaire Petersen trouve qu'elle a été étranglée. A leur retour, Herbert et Werner sont arrêtés, vu leurs liens avec la victime. Herbert doit reconnaitre qu'il est la dernière personne à avoir vu Hélène vivante. De plus, il avait eu avec elle une discussion agitée, car elle refusait de se marier; elle lui avait donné, en guise de cadeau d'adieu, la bague offerte par Ophagen. Mais Petersen constate que cette bague a, en réalité, une grande valeur. Il va s'avérer qu'Ophagen est un receleur. Quand Petersen finit par le retrouver, il s'enfuit; une véritable course poursuite s'engage, lors de laquelle il tombe d'un train et se blesse grièvement. Il passe aux aveux. La bague était tombée de sa poche et il l'avait donnée à Hélène, pour éviter d'éventuels soupçons. C'est en voulant la récupérer, juste après le départ d'Herbert, qu'il avait assassiné Hélène, celle-ci ne pouvant lui rendre le bijou. Ophagen succombe à ses blessures. Herbert est libéré et va finalement s'intéresser à Véra.

Le tournage des extérieurs eut lieu de juillet à septembre 1940, à Berlin et dans ses environs, notamment à l'aéroport de Tempelhof. On ne voit que l'ancien aéroport de Berlin-Tempelhof, construit en 1927, le nouveau terminal, grandiose, dont la construction avait commencé en 1936, au NW du précédent, n'étant terminé qu'en 1941, la guerre ayant ralenti les travaux. Cette aérogare ne sera jamais ouverte, car occupée par les lignes d'assemblage des Junkers Ju-87 et 88.

 

Les avions du film :

Les avions de la société fictive "Deutschen Anilinwerke" (genre IG-Farben...) appartiennent en fait à la Lufthansa, comme on peut le constater.

Au sol, moteurs en marche, on voit ainsi le Junkers Ju52-3m "D-AHGB" (Wnr 6800) Rudolph Kleine, mis en service en 1940. Il sera vendu en 1941 à la compagnie germano-brésilienne Syndicato Condor (PP-CBP), avec le nom d'Ibate. En avril 1942, il sera acquis par la compagnie argentine Aeroposta Argentina (LV-AXB, puis LV-AAJ) où il gardera le même nom, Ibate. Le 8 juillet 1946, il fera un atterrissage forcé sur un plateau enneigé, suite à une erreur de navigation. Réparé, il sera affecté en avril 1950, au ministère de l'Agriculture (LV-ZIG, puis LQ-ZIG, en 1954). Réformé en janvier 1956, l'avion sera rayé des registres en août 1960.

Autre avion de la Lufthansa, le Junkers Ju52-3/mge "D-ASIS" (Wnr. 4074) mis en service en 1935, avec le nom Wilhelm Cuno. Il avait été transféré à la compagnie germano-chinoise EURASIA (Eu-XXIII), avec le nom Chiaotung 1, en septembre 1938. Il fut détruit près de Weining, le 12 mars 1939. Quand on le voit en vol, au milieu des nuages, ces images sont donc anciennes, prises entre 1935 et 1938. Il avait participé au tournage du film de la Ufa  "Gewitterflug zu Claudia", en 1937.

Derrière le Junkers D-AHGB, on aperçoit le Douglas DC-3 "SE-BAG" (c/n 2132) Gripen, de la compagnie suédoise AB Aerotransport, qui en 1940, assurait la liaison Stockholm-Berlin. Il fut abattu, le 22 octobre 1943, sur l'île d'Hallo, par un chasseur de nuit Junkers Ju-88C. L'avion reliait l'aéroport d'Aberdeen-Dyce, en Ecosse, à Stockholm-Bromma; en 1943, c'était surtout une ligne postale, inaugurée en mars 1941, transportant occasionnellement des passagers. Cet "incident" marqua la fin des vols vers l'Ecosse. En 1943, la compagnie suédoise avait un réseau principalement tourné vers l'Allemagne et les pays qu'elle occupait.

Autres avions, aperçus en arrière plan, un Junkers Ju-86B/C (un type mis en service à partir de 1935)  et un Junkers Ju-90 de la Lufthansa (peut-être le Hessen D-ATDC, mis en service en 1940).

Christian Santoir

*Film à visionner sur YouTube




 
UNCRIMESTUPEFIANT.jpg



 

Mots-clés associés

Date de création : 14/11/2015 : 08:19
Dernière modification : 14/11/2015 : 08:19
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 2309 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !