Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 162 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2018
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

DRAGNET

Année : 1987
Pays : Etats-Unis
Genre : comédie
Durée : 1 h 46 min.
Couleur

Réalisateur : Tom MANKIEWICZ
Scénario : Dan AYKROYD, Alan ZWEIBEL

Acteurs principaux :
Dan AYKROYD (Friday), Tom HANKS (Streebek), Christopher PLUMMER (Whirley), Harry MORGAN (Gannon), Alexandra PAUL (Connie Swail), Jack O'HALLORAN (Emil Muzz)

Musique : Ira NEWBORN     
Photographie : Matthew F. LEONETTI     
Producteurs : David PERMUT, Robert K. WEISS
Compagnies productrices : Applied Action, Permut Presentations, Universal Pictures

Avions :
-Learjet 24A; N464CL, c/n 24-096
-Northrop T-38A Talon, N638TC, c/n 5518

Notre avis :  

Ce film est basé sur la série télé du même nom, parue en 1951 et reprise en 1967. Le scenario est à la fois une parodie et un hommage à ce feuilleton télévisé, à la vie particulièrement longue.

Le sergent Joe Friday de la police de Los Angeles a un nouveau partenaire, en la personne de Pep Streebek, un homme très diffèrent de lui, qui se moque de l'attitude un peu ringarde de Friday. Ils sont mis sur une affaire de vols assez particuliers. L'un d'eux est la disparition d'une édition de la revue pornographique Bait, éditée par Jerry Caesar, contre lequel le révérend Whitney mène une vraie croisade. Une piste conduit Friday et Streebek vers une secte appelée PAGAN (People Against Goodness and Normalcy). Un informateur leur permet d'assister à une cérémonie secrète de cette secte, où le rituel doit se terminer par le sacrifice d'une vierge ! La victime, Connie Swail, est jetée dans une fosse remplie d'eau où nage un anaconda... Les deux policiers réussissent à sauver Connie, in extremis. Plus tard, Friday découvre un lot de produits chimiques dérobés par PAGAN pour confectionner un gaz toxique, dissimulée dans une laiterie. Sans autre piste à suivre, Friday invite Connie au dîner d'anniversaire de sa grand-mère, dans un restaurant. Lors du repas, elle identifie le révérend Whirley, qui est à une autre table, en compagnie de la commissaire de police Jane Kirkpatrick, comme le gourou de PAGAN ! Friday veut arrêter aussitôt Whitney, mais Kirkpatrick le relève sur le champ de ses fonctions. Alors que Friday raccompagne Connie à la maison, ils sont kidnappés par les hommes de Whitney. Ce dernier lui révèle son intention d'assassiner Caesar. Quand Whitney s'apprête à tuer Friday, Streebek fait irruption, renseigné par le chauffeur de Whitney. Mais celui-ci peut s'enfuir, après avoir mis le feu à tous les magazines volés. Friday est réinstallé à son poste et repart à la poursuite de Whitney. Ce dernier s'est rendu à l'aéroport pour fuir avec son jet, dans lequel ses acolytes ont amené sa prisonnière, Connie. Friday le poursuit dans un jet de la police et le force à atterrir. Whitney est condamné à de multiples peines. Friday devra continuer à supporter Streebek, ce qui ne l'empêche pas de faire la cour à Connie...

Cette comédie policière ne comporte qu'une seule scène aérienne, visible à la fin du film, au bout d'une heure et trente quatre minutes. Cette scène aérienne a été réalisée par Clay Lacy, un pilote chevronné qui a succédé à Frank Tallman, pour le tournage de films comportant des séquences aériennes. "Dragnet" fut filmé, en partie, sur les aéroports californiens de Mojave et de Van Nuys, où est installée la société de Clay Lacy, Clay Lacy Aviation.

Les avions du film :

Le révérend Whirley décolle de nuit de l'aéroport de Van Nuys avec son Learjet 24A  (N464CL, c/n 24A-096) qui appartient à Clay Lacy. Construit en 1966, il reçut d'abord le matricule provisoire N421LJ, avant d'être acquis par Ren-Aire Aviation Inc. (N1967W), puis par E. R. Associates Inc. (N527ER) en 1969, Chaparrosa en décembre 1970. En 1971, il est réimmatriculé N33BK. On ne sait quel est son propriétaire, mais c'est avec cet avion que Clay Lacy remporta la course Londres –Victoria (Canada), muni du numéro "64", celui que porte tous les avions qu'il pilote lors de compétitions. A la fin de l'année 1971, il apparait dans la série télé "Mission impossible : S6 E14 : "The connection", déguisé en jet mexicain, portant le drapeau du pays sur la dérive et le faux matricule "33BX"... En 1972, il est inscrit au nom de Nevada Aircraft Leasing, basé à Las Vegas et reçoit le nouveau matricule N1972L. C'est avec ce matricule qu'il participe au tournage de "747 en péril" (Airport 1975), en mai-août 1974, piloté par Clay Lacy, qui l'aurait déjà acquis, à cette date. En décembre 1975, l'avion reçoit un nouveau matricule très personnalisé "N464CL", presque tous les avions de Clay Lacy ayant des matricules finissant par ses initiales "CL".

L'avion sera aperçu dans plusieurs films et séries télé : série "The bionic woman" S2 Episode 15 : "Deadly Ringer" (1976), Capricorn one" (1977),  "The courage and the passion" (1978), série "Vegas" S1 E12 : "Serve, Volley and Kill" (1978), "The in laws" (1979), "Any which way you can" (1980), série Magnum PI, S3 E20: "Two birds of a feather" (1983), avec ses matricules N33BK et N464CL, série Airwolf S2 E15 : "Santini's millions", E20  "Severance pay" (1985).

Dans le film, l'avion est piloté par Scott Patterson, le chef pilote de Clay Lacy Aviation.

Le tableau de bord, aperçu lors du départ de l'avion, est bien celui du N464CL dont on aperçoit le matricule inscrit sous un poste VHF. Il s'agit d'une planche de bord caractéristique des Learjet de première génération. Bien qu'ayant un certificat de vol toujours valide, l'avion serait stocké.

A Van Nuys, dans un hangar de la compagnie Clay Lacy Aviation, sont garés un Learjet 25D et un Learjet 24.

Après avoir été intercepté par la police, Whitney atterrit sur l'aéroport de Mojave, sur la piste "7" (aujourd'hui"8"; on voit le début de la piste 4, à gauche). Cet aéroport est beaucoup plus grand et plus dégagé que celui de Van Nuys, situé en pleine ville. Il sert également de cimetière pour des avions de ligne retirés du service. Le Learjet passe ainsi devant quatre Boeing 707 de la TWA, dont la compagnie se débarrassait à la fin des années 80.

La police de Los Angles est équipée d'un Northrop T-38A Talon (N638TC c/n 5518), équipé d'un gyrophare ! Ce jet appartient depuis novembre 2013, à la National Test Pilot School de Mojave (CA). Au moment du tournage, il appartenait à Thornton Aircraft de San Marino (CA) qui l'avait acheté en 1984, à l'USAF (s/n 63-8171). C'est Chuck Thornton, le directeur de la société, qui le pilote. L'avion pris en charge en 1963, avait été accidenté le 3 juillet 1973, alors qu'il était basé à Moody AFB (GA), où était stationné le 3550th Student Squadron. Après une complète restauration et l'obtention de sa certification sur le registre civil, il fut immatriculé N638TC et basé à Van Nuys. L'avion fut alors loué pour divers projet y compris des films (série Airwolf, S3 E4 "Fortune teller" (1985), "Hot shots" (1991). En 1997, il fut transféré sur l'aéroport de Mojave. Le 26 avril 2003, il servit d'avion suiveur pour le biréacteur Sino-Swearingen Aircraft SJ30-2 (N138BF) qui fut détruit lors d'un essai de flutter.

Son schéma de peinture, bleu et de deux tons de gris, ressemble beaucoup à celui que portaient les T-38 d'un aggressor squadron, utilisés par l'US Navy, notamment par l'école Top Gun, avant d'être remplacés en 1976, par des Northrop F-5 Tiger II.

Sur l'aéroport de Van Nuys, en arrière plan, on ne peut manquer d'apercevoir un Lockheed L-1049 Super Constellation. Il s'agit d'un ancien C-121C de l'USAF (s/n 54-1077, c/n 1049F-4196) affecté à l'Atlantic Division du MATS. En octobre 1962, il était affecté à l'ANG du Mississipi, puis à l'ANG de la Virginie occidentale, en avril 1967, et enfin, à l'ANG de Pennsylvanie, en avril 1972. Réformé, il fut acheminé à Davis-Monthan pour y être stocké, en novembre 1977. Il fut récupéré par la société Classic Air et immatriculé "N1104W". En août 1981, il fut acheminé à Van Nuys. Transformé en avion de transport de passagers avec 105 places, il devait faire des vols touristiques entre Van Nuys et le Grand Canyon. N'ayant pas obtenu son certificat de navigabilité, il fut mis aux enchères en janvier 1987. Le prix minimum n'ayant pu être obtenu, son propriétaire, Darryl Greenmayer, l'échangea en 1988, contre deux Grumman HU-16 Albatross, fournis par le Smithsonian National Air and Space Museum de Washington (DC). En février 1988, il fut convoyé vers l'aéroport de Washington Dulles. Il fut officiellement pris en charge par le Smithsonian museum, le 28 novembre 1989. Après un temps de stockage, sa restauration commença en 2007 et fut achevée en juin 2008. Il est exposé depuis dans le hangar de l'Udvar-Hazy Center, une annexe du Smithsonian  National Air and Space Museum de Washington, avec ses couleurs originelles de l'ANG de la Virginie occidentale.

En arrière plan, à Van Nuys, il y a de nombreux avions privés, comme le Piper PA-31T Cheyenne II  (N79CA), un jet Aero Commander (N254N/R ?) et un Douglas DC-3 (N707BA, vu sa décoration ?).

Christian Santoir


* Film disponible sur amazon.fr


 

DRAGNET.jpg


 

Mots-clés associés

Date de création : 03/11/2018 : 08:58
Dernière modification : 03/11/2018 : 08:58
Catégorie : - Films
Page lue 116 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !