En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Recherche

Recherche

Fiches de film

Articles cinéphiles

Webmaster - Infos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2019

Coeurs perdus

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

COEURS PERDUS
Vo. Lonely hearts

 

Année : 2006
Pays : Etats-Unis, Allemagne
Durée : 1 h 48 min.
Genre : policier
Couleur

Réalisateur : Todd ROBINSON
Scénario : Todd ROBINSON

Acteurs principaux :
John TRAVOLTA (detective Elmer Robinson), James GANDOLFINI (detective Charles Hilderbrandt), Jared LETO (Ray Fernandez), Salma HAYEK (Martha Beck), Scott CAAN (detective Reilly), Laura DERN (Rene Fodie).

Musique : Mychael DANNA
Photographie : Peter LEVY     
Producteurs : Boaz DAVIDSON, Danny DIMBORT, Anson DOWNES, Randall EMMETT...
Compagnies productrices : Millennium Films, Emmett/Furla/Oasis Films (EFO Films), Equity Pictures Medienfonds GmbH & Co. KG III, Holly Wiersma Productions, Lonely Hearts Productions, Nu Image Entertainment GmbH

Les avions :
-Beechcraft D18S, N2913B
-Douglas DC-3-314A, N28AA

 

Notre avis :

"Coeurs perdus" est un film américain basé sur un histoire réelle, celle des célèbres "Lonely Hearts Killers", dans les années 40, Martha Beck et Raymond Fernandez. Ces tueurs inspirèrent plusieurs autres films comme "Deep Crimson" (1996), "The Honeymoon Killers" (1970).

Le film revient donc dans les années 40, retraçant le parcours meurtrier de Beck et Fernandez et son rapport avec l'histoire tragique du détective Elmer C. Robinson qui aida à capturer les tueurs, tout en perdant sa femme dans le processus. Beck et Fernandez voyagent dans le pays se faisant passer pour frère et sœur, à la recherche de femmes seules et fragiles. Ils vivent d'abord du fruit de leur escroqueries, puis de l'argent obtenu en tuant des femmes innocentes. Formant un couple dangereux, les amoureux laissent derrière eux une trace sanglante. Alors que l'enquête progresse, le détective Robinson, assisté par Charles Hilderbrand, devient obsédé par la capture des ces "Lonely hearts killers", comme la presse les appelle. Son travail a un impact sur la vie personnelle de Robinson et l'isole de ceux qu'il aime, l'obligeant à choisir entre sa famille et son métier. Beck et Fernandez seront finalement arrêtés et exécutés après avoir tué une dernière femme et sa petite fille. Ils passeront sur la chaise électrique.

Le tournage commença le 21 mars 2005, notamment à Jacksonville (FL) et ses environs.

Les avions n'ont ici qu'une place très restreinte n'étant que des moyens de transport, filmés très rapidement, sur des aéroports dont on n'aperçoit que fort peu de détails. Mais il s'agit de deux beaux appareils, parfaitement restaurés.

 

Les avions du film :

Robinson atterrit à "Albany" (NY), en réalité, sur un aéroport non identifiable, dont on ne voit qu'un panneau jaune indiquant le taxiway "B2", ce qui est insuffisant pour l'identifier. On le voit auparavant, filmé de dessous, survolant Valley Stream (pour rappeler que cette localité se situe à proximité de l'aéroport de New York-Idlewild ?). Par contre, l'avion est bien identifiable. Il s'agit d'un Beech D18S (N2913B, c/n A-963), appartenant au moment du tournage, à Michael Greenblatt, de Lake City (FL). Ce Beech construit en 1953 (donc après les événements) appartint d'abord à la Roscoe Turner Aeronautical Corp, mais fut revendu presque immédiatement à Ohio Oil Co. Après 1959, il eut de nombreux propriétaires (Ohio Oil Co., en mars 1959, Naylor Aviation Inc., en août 1959, Imperial Electric Co., le même mois, cette compagnie le gardant quelque temps, jusqu'en octobre 1960, date de sa revente à H & S Leasing Co., de Wheeling (WV). En 1965, il fut acquis par Flight Inc, de Wheeling (WV). Accidenté lors d'un atterrissage sur le ventre en 1969, il ne réapparaitra sur le marché qu'en juillet 1983, acheté par Randall O. Porter de Woodstock (GA). Entre 1993 et 1995, il sera la propriété d'un particulier d'Indianapolis (MD) et entre 1997 et 1999, celle de Ron Alexander de Griffin (GA). En octobre 1999, ce dernier le revendit à Michael Greenblatt qui le conservera jusqu'en 2006. En novembre 2006, il fut inscrit au nom de Collectable Aircraft LLc, de Chandler (AZ), et, en décembre 2015, à celui d'Aerospace Trust Management Llc. Trustee. Depuis mai 2016, il vole en France, à la Ferté-Alais, exploité par la société Aero Vintage Academy.

Robinson et ses collègues se déplacent également dans un Douglas DC-3  qui les emmène sur un aéroport presque invisible, mais qu'une photo de plateau permet d'identifier comme le Brunswick Golden Isles Airport (GA). L'avion est vu brièvement en vol et au sol (très mal filmé, avec un gros plan sur la porte et l'empennage...). Ce DC-3-314A (N28AA, c/n 2239) appartenait depuis juillet 1991 à Ron Alexander, le directeur d'Alexander Aeroplane Company, l'ancien propriétaire du Beech "N2913B", entre 1997 et 1999.

Cet avion eut une longue carrière qui commença avec la compagnie Braniff, en décembre 1939 (NC25666). Cette compagnie l'exploita jusqu'en avril 1953, date de sa vente à Trans Texas Airways (N25666) qui le conserva 15 ans. L'avion fut alors muni de trappes de train et de capots moteurs mieux profilés. En février 1969, il fut vendu à Tradewinds Inc. de San Antonio (TX), qui le revendit à Air Mid America, en septembre 1970. Il fut de nouveau vendu en 1971, à Air New England qui l'exploita pendant 6 ans. Cryderman Air Services acheta le DC-3 en 1977, mais ne la garda qu'un an, pour le revendre à Century Airlines qui le céda au bout de quelques mois, à Provincetown-Boston Airline (PBA) / Naples Airlines, en juin 1978. L'immatriculation fut changée en "N139PB" et les trappes de train, ainsi que les capots profilés, furent déposés. PBA ayant été racheté par Bar Harbor Airlines en février 1987, continua à opérer sous le nom d'Eastern Express, mais en 1998, les DC-3 de la compagnie  furent retirés du service. L'avion fut stocké à Naples et sur l'aéroport de Tamiami (FL). En 1991, Ron Alexander le racheta et le fit restaurer par sa société Alexander Aeroplane, à Griffin (GA). L'avion fut alors enregistré sous le matricule "N28AA". Remis en état de vol, l'avion fréquenta de nombreux meetings en offrant des vols touristiques. Il servit également à l'instruction des pilotes et des mécaniciens sur DC-3. Il vola sous différents noms : Poly-Fiber (Fabric Coatings), dont Ron Alexander était le propriétaire, Candler Field Express, faisant allusion à l'édification du Candler Field Museum de Williamson (GA). En 2013 et 2014, l'avion participa à plusieurs tournages pour la télévision et le cinéma; il porta ainsi la livrée de la compagnie Cubana, puis ALA, pour les films "The Last of Robin Hood" (2013) et "42" (2013). Le DC-3 N28AA peut aujourd'hui être loué pour des séances d'entrainement. Suite au décès de Ron Alexandre, il fut racheté par son ami Jamses Sells, de Peachtree City (GA), en mai 2017.


Christian Santoir

* Film disponible sur amazon.fr


 

Coeurs_perdus.jpg
 

Mots-clés associés

Date de création : 17/11/2018 : 08:21
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 1177 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !