En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Recherche

Recherche

Fiches de film

Articles cinéphiles

Webmaster - Infos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2019

Polyot Nachinaetsya s zemli

POLYOT NACHINAETSYA S ZEMLI
Vo.
. Полëm начинается с землu
(Le vol commence au sol)

 

Pays: URSS
Année : 1980
Genre: drame
Durée : 2 h 11 min.
Couleur

Réalisateur: Nerses HOVHANNISYAN
Scénario: Aghasi AYVAZYAN, Nerses HOVHANNISYAN

Acteurs principaux :
Khoren ABRAHAMYAN, Armen DZHIGARKHANYAN, Lucy OGANESYAN, Anaida TOPCHIYAN, Verdzhaluys MIRIJANYAN

Photographie : Albert YAVURYAN
Musique : Arno BABAJANYAN
Production Co: Armenfilm Studios, Ostankino


Avions :
-Yak-40K CCCP-88262 (c/n 9 711 752), CCCP-87453 (c/n 9.431.036), CCCP-87614 (c/n 9 131 318), CCCP-87908 (c/n 9 721 354), CCCP-87912 (c/n 9 732 054), CCCP-88157 (c/n 9 611 146), CCCP-87628 (c/n 9 130 919
- Mil Mi-8, c/n 3062,  CCCP-25646
- Antonov An-2  CCCP-15979, en arrière plan

Notre avis :


Ce téléfilm arménien, dont le titre original est : "Trichqe sksvum e yerkrits" (Տրիճqե սկսվւմ ե յերկրիծ), se déroule sur un petit aéroport de province. C'est là qu'un pilote de ligne, très connu, avait commencé sa carrière. Quand il revient, c'est pour constater que la société locale a peu évolué et qu'il se sent totalement étranger à ce petit monde replié sur lui-même. C'est tout ce qu'on pourra vous dire de cette longue histoire, en deux partie...Bien qu'ayant vu le film plusieurs fois, mais ne comprenant pas le Russe, il nous a été impossible de suivre dans le détail les nombreux démêlés du chef d'aéroport avec les pilotes ou les gens du lieu.

L'aéroport en question est celui de Kapan, situé à l'extrême sud de l'Arménie, à 45 minutes de vol de la capitale, Erevan, et à proximité immédiate de l'Azerbaïdjan, dont la frontière passe à quelques dizaines de mètres au sud de la piste ! Cet aéroport, construit au fond d'une vallée, n'était guère apprécié des pilotes, son approche, au milieu des montagnes, étant délicate. La piste était en outre relativement courte (1600 m de long au maximum et 40 m de largeur) et se terminait, à l'ouest, sur une barre d'immeuble ! Les décollages se faisaient donc vers l'est, face à la montagne, comme on peut le constater dans le film. Cet aéroport fut fermé en 1991, suite au conflit ayant opposé l'Azerbaïdjan et les Arméniens du Haut-Karabagh, soutenus par l'Arménie. Kapan fut bombardée par l'aviation azerbaïdjanaise en août 1993, causant de larges dégâts dans la ville. En 2016, on note que la piste est intacte (à part un revêtement fissuré) et que tout le marquage est effacé. Les bâtiments de l'aéroport, vus dans le film (tour de contrôle, petite aérogare...), ont totalement disparu et il ne subsiste parfois que des fondations envahies par la végétation. Le terrain de Kapan devrait rouvrir, car il est utile au désenclavement de la région et au développement du tourisme. Mais le conflit frontalier avec l'Azerbaïdjan couve toujours...

 

Les avions du film :

Avant le début de la guerre du Karabakh, Kapan accueillait différents types d'appareils, comme des Yak-40, des Antonov An-14, voire des Antonov An-24 ou An-32.

L'avion du film est un Yak-40, mais on en voit sept exemplaires différents, portant tous la même décoration de l'Aeroflot. L'avion est filmé sous tous les angles, au sol et à partir du sol. On a même un aperçu rapide du cockpit, ainsi que de la cabine, avec ses rangées de trois sièges de front (2+1), à la fin du film. On notera la porte d'accès qui s'abaisse à l'arrière de l'avion (façon Caravelle). Seul, le réacteur central dispose d'un inverseur de poussée.

Les sept Yak-40 arméniens filmés sont :

-Le Yak-40K "CCCP-88262" (c/n 9 711 752) livré à l'Aeroflot en Ukraine, en mars 1977. En mars 1993, reimmatriculé EK-88262, il est transféré à Armenian Airlines. En 2002, il vole avec Ararat Avia, puis est cédé à la compagnie charter congolaise Kabi, en février 2004. Depuis 2011, il est stocké à Kinshasa-Ndjili.

-Le Yak-40 "CCCP-87453" (c/n 9.431.036), mis en service en octobre 1974 par l'Aeroflot, en Arménie, était basé à Erevan. L'avion s'écrasa sur une montagne, en août 1990, ayant raté son approche du terrain de Stepanakert.

 -Le Yak-40 "CCCP-87614" (c/n 9 131 318) livré à l'Aeroflot d'Arménie en septembre 1971, sera affecté en juillet 1983 au bureau d'études de Yak, à Sokol. Il fut réformé en 1988.

-Le Yak-40 "CCCP-87908" (c/n 9 721 354) de l'Aeroflot d'Arménie depuis juillet 1977, sera transféré en 1993, à Armenian Airlines qui le louera en août 2000, à la compagnie aérienne de Sverdlovsk, en Oural. A partir de 2004, il sera loué à différentes compagnies charter russes : Perm Airlines, Karat, Tulpar Air (2006), Aerolimousine (2007), Ak Bars Aero (2013), Center South (2014) et Vologda, en 2015. Il vole toujours en 2016, trente neuf ans plus tard...

-Le Yak-40K "CCCP-87912" (c/n 9 732 054) de l'Aeroflot d'Arménie, sera transféré en août 1987 au ministère de l'Industrie, puis en 1993, à la compagnie Aviaobschemash (RA-87912). A partir de 1998, il fut acquis (immatriculé UN-87912) par des personnes privées et diverses compagnies du Kazakhstan : Air VIP, Berkut, Zhezkazgan Air, avec le matricule UP-Y4014, depuis 2008.

-Le Yak-40 "CCCP-88157" (c/n 9 611 146), livré à l'Aeroflot d'Arménie en mars 1976, fut transféré à Armenia Airlines en 1993 (EK-88157). En 2004, il fut cédé à Ararat Avia et réformé en 2015, puis stocké à Bischkek (Kirghizstan).

-Le Yak-40 "CCCP-87628" (c/n 9 130 919) de l'Aeroflot en Arménie, depuis septembre 1970, fut transféré en mars 1980 à l'Aeroflot de Krasnoïarsk, en Sibérie. Il y fut réformé et ferraillé en 1988.

Un hélicoptère Mil ?i-8 CCCP-25646 (c/n 3062) de l'Aeroflot arménienne atterrit sur un terrain de foot d'un village de montagne. Il fut pris en charge en juillet 1972. Le 2 février 1991, il s'écrasera en montagne, près de Gegham, à l'est d'Erevan. Sur l'aéroport de Kapan, en arrière plan, on aperçoit un autre Mil Mi-8.

Enfin un Antonov An-2  (CCCP-15979) de l'Aeroflot stationne en bordure de la piste; il semble abandonné et son matricule ne figure sur aucun registre russe...

Christian Santoir

*Film à visionner sur YouTube

POLYOT.jpg


 

Mots-clés associés

Date de création : 29/11/2019 : 20:09
Catégorie : - Films
Page lue 86 fois

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !