Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 144 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

HOLD-UP EN PLEIN CIEL
Vo. A prize of gold
 
Année : 1955
Pays : Grande-Bretagne
Durée : 1 h 38 min.
Genre : drame
Couleur

Réalisation : Mark ROBSON
Scénario : Robert BUCKNER, Max CATTO

Acteurs principaux :
Richard WIDMARK (Sergent Joe Lawrence), Mai ZETTERLING (Maria), Nigel PATRICK (Brian Hammell), George COLE (Sergent Roger Morris), Donald WOLFIT (Stratton), Joseph TOMELTY (Oncle Dan), Andrew RAY (Conrad), Karel STEPANEK (Zachmann), Robert AYRES. (Tex), Eric Pohlmann (FISCHER).

Musique : Malcolm ARNOLD
Photographie : Ted MOORE
Producteur : Phil C. SAMUEL
Compagnie productrice : Warwick Film Productions
 
Avions :
-Douglas C-47A Skytrain c/n 18983, s/n 42-100520
-Airspeed AS 57 Ambassador, c/n 5228, G-AMAF
-Douglas DC-6B c/n 43530, N6530C
     

 
Notre avis :

Ce film a pour cadre le Berlin de l'après guerre, partagé en différentes zones d'occupation. C'est une ville où les traces de la guerre sont encore très visibles avec ses ruines, mais aussi ses orphelins, alors que certains Allemands ont bien profité des temps difficiles, comme d'autres en Angleterre. …Le tournage eut lieu sur place à Berlin, et sur l'aéroport de Tempelhof, fermé en octobre 2008.

Dans un canal à la limite des zones britanniques et américaines, dans Berlin occupé, on repêche par hasard des lingots d'or, immergés là depuis la guerre, sans doute par les Nazis. Le sergent Joe Lawrence de la police militaire de l'USAF, est chargé d'acheminer le rapport au quartier général américain. En chemin, il fait un détour pour montrer à son ami, le sergent Roger Morris de la police britannique, son nouvel appartement. Alors qu'ils sont entrés, leur jeep est volée par un jeune garçon. En le poursuivant, Joe découvre des orphelins réfugiés dans les sous-sols d'un immeuble en ruine et gardés par le Dr. Zachman et Maria Kohler. Touché par le sort de ces malheureux enfants, autant que par le charme de Maria, il décide de cacher la vérité à son supérieur et de  prendre toute la faute sur lui. Il retourne voir Maria et apprend qu'elle travaille à mi temps pour un riche Allemand, Fischer, qui a accepté de financer le voyage des enfants vers le Brésil, où ils pourront commencer une nouvelle vie. Quand il lui fait part de ses sentiments pour elle, Maria lui demande de cesser de la voir. Il comprend alors le genre de relation que Maria entretient avec Fisher... Un soir qu'il les rencontre ensemble, Joe lui casse la figure, au grand désespoir de Maria qui voit son beau projet anéanti. Mais Joe promet de l'aider. Roger lui avait parlé d'un plan visant à mettre la main sur l'or, repêché dans le canal et qui doit être acheminer à Londres par avion. Roger voudrait bien s'acheter une ferme au Canada. Quant à Joe il a compris que ce n'est pas avec sa paie qu'il pourra aider Maria…. Avec la complicité d'un oncle de Roger et de l'ancien associé de celui-ci, Alfie Straton, qui a fait fortune grâce au marché noir, il trouve un pilote, Brian Hammell. Ce dernier est chargé d'amener l'avion sur une ancienne base de la RAF désaffectée. Quand Joe et Roger doivent escorter un transport d'or, Brian embarque à bord avec de faux papiers et un uniforme américain. En vol, Joe et Roger neutralisent les pilotes, et Brian atterrit à l'endroit prévu. Mais lors du déchargement des caisses d'or, les pilotes referment la porte de l'avion et tentent de redécoller. Bien que Joe essaie de l'en empêcher, Brian tire sur l'avion qui va s'écraser sur la voiture d'Alfie. Toute la bande se retrouve dans un entrepôt discret. Joe et Roger décident alors de rendre l'or. Joe propose à Alfie, qui se désole d'avoir été compromis dans cette affaire, de le disculper moyennant cinq mille livres. Celui ci accepte, mais Brian veut garder l'or pour lui. Une bagarre s'ensuit et Roger est tué. Ne pouvant fuir avec le camion chargé d'or, bloqué dans une petite rue, Brian prend quelques lingots dans son manteau et s'enfuit, poursuivi par Joe. Il tombe dans un canal, et il est emporté au fond par le poids des lingots ! A l'aéroport de Berlin où on le ramène pour être jugé, Joe rencontre Maria et les enfants qui embarquent pour le Brésil. Maria a reçu mystérieusement des fonds pour payer le voyage. Elle promet d'attendre Joe.
 
Cette histoire de hold-up qui tourne mal, avec un policier militaire devenu voleur par amour, est un peu tirée par les cheveux. Le film est sauvé par le casting dominé par la présence de Richard Widmark et de la belle Mai Zetterling. Les scènes aériennes sont rares, mais donnent l'occasion d'admirer quelques beaux avions de transport de l'époque, filmés en couleur.

 
 
Les avions du film :

C'est un classique Douglas C-47A Skytrain (c/n 18983, s/n 42-100520) qui emporte l'or en Angleterre.

Brian arrive à Berlin dans un Airspeed AS 57 Ambassador, rebaptisé "Elizabethan" (c/n 5228, G-AMAF) par la Bristish European Airways, en l'honneur du couronnement de la reine Elisabeth II. Cet appareil appelé "Lord Howard of Effingham", acquis en janvier 1953, fut le dernier avion de la classe "Elizabethan" à être en service. Il fit son dernier vol entre Cologne et Londres, le 30 juillet 1958. Vendu à Overseas Aviation en 1961, il sera ferraillé à Wymeswold en 1962. Ce excellent appareil ne put lutter contre l'arrivée des avions à turbopropulseurs, tels le Viscount.

A la fin du film, Maria et les orphelins embarquent à bord du Douglas DC-6B "Clipper Pathfinder" (c/n 43530, N6530C) de la Pan American World Airways, pour un très long voyage. Cet appareil entré en service en août 1952 porta par la suite le nom de "Clipper Frankfurt", puis "Clipper Natchez". En septembre 1962, la PAA le loua à la compagnie costaricaine LACSA, qui l'acheta en septembre 1963. Immatriculé TI-1018C il fut baptisé "Cariari". En 1976, réimmatriculé TI-LRD, et transformé en avion cargo, il fut exploité par différentes compagnies costaricaines, Cayman Airways, EXACO, TAISA. En 1987, il fut revendu à un particulier de Miami (N653PB) qui l'exporta au Mexique. Ce DC-6 finit à Merida où il fut démantelé en mars 1991. On voit un autre DC-6 de la Pan Am au-dessus de la baie de Rio de Janeiro pendant le générique de fin.


Christian Santoir

*Film rare
 
HOLDUPENPLEINCIEL.jpg











APRIZEOFGOLD.jpg




 
Mots-clés associés

Date de création : 17/04/2009 : 09:24
Dernière modification : 17/04/2009 : 09:24
Catégorie : - Films
Page lue 4294 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !