Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 146 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

LA COURSE AU SOLEIL
Vo. Run for the sun
 

Année : 1956
Pays : Etats-Unis
Durée : 1h 39 min
Genre : aventures
Couleur

Réalisateur: Roy Boulting
Scénario : Roy Boulting ,Richard Connell

Acteurs principaux :
Richard WIDMARK (Michael 'Mike' Latimer), Trevor HOWARD (Browne), Jane GREER (Katherine 'Katie' Connors), Peter van EYCK (Dr. Van Anders), Juan GARCIA (Fernandez), José Antonio CARBAJAL (Paco), José CHAVEZ (Pedro), Guillermo CALLES (Paco), Margarito LUNA(le directeur du Gran-Hotel)

Musique : Fred STEINER
Photographie : Joseph LaSHELLE
Producteur : Harry TATELMAN
Compagnie productrice : Russ-Field Corporation
 
Avions :
-Piper PA-15 Vagabond  XB-TOW
-Aeronca 15AC
-Cessna 170B  XB-LIM
     

Notre avis :

"La course au soleil" est une sorte de remake « actualisé » de la fameuse "Chasse du comte Zaroff" d’Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel (1932). Une premiere version était parue sous le nom d'"A game of death"de Robert Wise (1946), qui avait déjà rénové l'intrigue du récit classique de Richard Connell, en faisant du personnage de Zaroff, un nazi en fuite. Ici, on est dans le même cas de figure. Le film fut tourné au Mexique; les scènes de "jungle" furent filmées à environ cent kilomètres d'Acapulco. La demeure du méchant nazi, était une ancienne hacienda du XVI° siècle, située à Atlacomulco.

La journaliste Katy Connors de Sight Magazine, arrive dans le petit port de San Marcos pour enquêter sur le célèbre écrivain Mike Latimer, qui a choisi de disparaître en vivant au milieu des pêcheurs et passant son temps, tel Hemingway, à la pêche au gros. Mike l'invite à l'une de ses sorties en mer, et ils passent ensemble des jours agréables. Sentant qu'elle en train de tomber amoureuse, Katy préfère partir. Mais Mike refuse de la laisser prendre le vieux taxi du village, et décide de l'emmener dans son avion personnel. Au décollage, Katy place son sac, dans lequel il y a un calepin muni d'un stylo aimanté, près du compas…. Quand Mike traverse les nuages, au lieu de Mexico, il ne trouve que de la forêt à perte de vue. A court d'essence, il se pose dans une clairière, en cassant du bois. Quand il revient à lui, il est dans une ancienne hacienda qui appartient à un anglais, Browne, et à un hollandais, Van Anders, qui se disent archéologues. La propriété est gardée par une meute de chiens féroces.Il n'y a aucun moyen de communiquer avec l'extérieur. Quand Mike veut réparer son avion, il s'aperçoit que celui-ci a disparu ! Par un poste de radio, il apprend qu'on les recherche et que Katy est une journaliste, ce qu'elle lui avait caché. La nuit, Mike explore l'hacienda. Il y trouve un dépôt plein d'armes, et surprend Browne et Anders en train de s'exprimer en allemand. Le lendemain, il fait part à Katy de ses découvertes; il est sûr que leurs deux hôtes ne sont pas ce qu'ils disent être.. Le lendemain, Mike et Katy découvrent, par hasard, un petit avion, dont on leur avait caché l'existence. En écoutant Browne parler, Mike se rappelle subitement qu'il a déjà entendu cette voix, pendant la guerre, alors qu'un traître notoire, diffusait à la radio allemande les bulletins de la propagande nazie ! Ce dernier admet être cet Anglais passé à l'ennemi; il avoue être le beau frère d'Anders, un criminel de guerre en fuite ! Réalisant que les deux nazis ne les laisseront pas repartir vivants, Mike et Katy essaient de fuir avec l'avion, mais un garde tire sur eux. Une poursuite impitoyable s'engage alors dans la forêt. Anders et Browne lancent leurs chiens sur les traces des fugitifs. Mike et Katy parviennent, au bout de deux jours d'une marche épuisante, à revenir à l'hacienda. Avec Brown et Anders sur les talons, ils se barricadent dans une chapelle. Pendant qu'Anders est parti chercher du renfort, Latimer réussit à tuer Browne en utilisant une vieille cartouche qui lui servait de porte-bonheur depuis la guerre ! Mike et Katy se précipitent alors vers l'avion. Anders revient, mais il est tué par l'appareil qui décolle, emmenant Mike et Katy vers la civilisation.

Cette histoire de deux Américains piégés par un sosie de "lord Haw Haw" dans la sylve mexicaine, se laisse regarder sans déplaisir, même si les copies sont toujours moins bonnes que l'original. Côté avions, c'est assez maigre, avec toutefois une intéressante brochette d'avions de tourisme américains des années cinquante.
 
Les avions du film :

Katy arrive à San Marcos dans un Piper PA-15 Vagabond  (XB-TOW), un avion très apprécié des petites sociétés d'avions– taxis dans les années cinquante.

L'avion de Lattimer est un Aeronca 15AC, un avion contemporain du PA-15. Sa robuste constitution et son adaptabilité le firent apprécier des pilotes de brousse. Le compas de celui de Mike est correctement fixé, au dessus de la planche de bord, mais il est beaucoup trop gros. Ce compas Pioneer serait plus à sa place dans le cockpit d'un Ford trimoteur. Lattimer n'aurait pas dû laisser la pochette de Katy à coté, n'importe quel objet métallique (poudrier, tube de rouge à lèvre, trousseau de clés…) étant susceptible de dérégler le compas, mais il est vrai que Mike pilote avec un taux de Tequila élevé, dans le sang….

Les nazis disposent d'un Cessna 170B (XB-LIM), un avion produit à partir de 1948. Ce fut un des derniers Cessna à train classique dont de nombreux exemplaires volent encore aujourd'hui.


Christian Santoir

* Film en vente sur amazon.com
 
COURSEAUSOLEIL.jpg












RUNFORTHESUN.jpg




 
Mots-clés associés

Date de création : 17/04/2009 : 09:45
Dernière modification : 29/07/2010 : 15:06
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3930 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !