Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 147 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

LA 7° COMPAGNIE AU CLAIR DE LUNE




Année : 1977
Pays : France
Genre : comédie
Durée : 1h30
Couleur


Réalisateur : Robert LAMOUREUX
Scénario : Robert LAMOUREUX, Jean-Marie POIRÉ

Acteurs principaux :
Henri GUYBET (Tassin), Gérard HEROLD (Cdt Gilles), Gérard JUGNOT (Gorgeton), Jean LEFEBVRE (Pithivier), Pierre MONDY (Chaudard)

Images : Marcel GRIGNON
Décors : Pierre CADIOU
Musique : Henri BOURTAYRE
Production : Poiré / Gaumont

Avions :
-Fairchild UC-61K c/n 998, s/n 44-83037, F-AZCI



Notre avis :

Dernier volet de la trilogie... (Les deux autres sont aussi fichés sur ce site). Nos trois gaillards de l’an 40 se retrouvent pendant l’Occupation. Rire forcé et doryphores au programme.

 

Les avions du film :

Un seul avion, un Fairchild UC-61K (c/n 998, s/n 44-83037, F-AZCI) de Jean Salis. Il s'agit d'un ancien avion de la RAF, un Argus III (serial KK380), affecté au Air Transport Auxiliary. Rendu à l'USAAF en juillet 1947, il sera vendu en France, en 1948 (F-BEXC). au constructeur Louis Breguet et basé à Villacoublay. Entre 1960 et 1970, il appartiendra à divers aéro-clubs, avant d'être acquis par l'équipe de la Ferté-Alais et immatriculé F-AZCI. En juillet 1998, il changea de mains et fut basé à Chartres. Son propriétaire le produit depuis dans de nombreux meetings.

Il y a aussi deux North  American T-6, vus pendant le générique.


Présentation promotionnelle du producteur ou du distributeur, extraits d'autres critiques :

."..le filon s'épuise. Ne reste qu'une gaudriole bien de chez nous, avec gags usés et quiproquos poussifs." (Télérama)



 



Acheter la trilogie 7e Compagnie

Mots-clés associés

Date de création : 03/09/2006 : 23:01
Dernière modification : 26/12/2013 : 17:52
Catégorie : - Films
Page lue 5360 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°2 

par flyingairy le 30/10/2009 : 02:23

Pour être précis, cet avion est le même Fairchild 24 que vous avez également identifié dans la quatrième saison des "faucheurs de marguerites".

 

Il s'agit du Fairchild 24R Construction Number #998, livré à l'USAAF sous le numéro de commande 44-83037 sous l'appélation UC-61K"forwarder" (UC=Utility Cargo). Cet avion est immédiatement livré à la RAF, qui le code alors KK380 sous le nom "ARGUS III" au sein de la RAF.

Utilisé par les unité d'ATA (Air Transport Auxiliary), il accompagne l'avancée des troupes alliées, d'abord en suppléant aux transport internes en grande-bretagne (convoyage des pilotes de livraison des avions de combat), puis il accompagne les troupes à travers la France et la Belgique, pour finir en allemagne en 1946, où la RAF le rétro-cède à l'USAAF (il s'agissait du programme d'aide aux forces alliées nommé "Land Lease").

Mis en stockage par l'USAAF qui n'en n'a plus l'utilité dans une base aérienne du sud de l'allemagne jusqu'en 1948. C'est lors d'enchères publiques que tout le matériel est ainsi vendu, dont ce Fairchild24R qui est alors acheté à titre privé par Louis BREGUET en personne et l'immatricule à son nom F-BEXC, et basé à Villacoublay. Il utilisera l'avion régulièrement entre "villa" et Toulouse notamment.

Racheté en 1970 par Jean Salis et Jean-Pierre Lafille, cet avion sera alors ré-immatriculé F-AZCI au registre français des avions de collection.

Il est de nos jours au sein de l'association nostalg'air basé à chartres: http://nostalgair.free.fr rubrique fairchild 24.