En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Recherche

Recherche

Fiches de film

Articles cinéphiles

Webmaster - Infos

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Copyright

Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2019

Corsaires de l'air

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
CORSAIRES DE L'AIR
Vo. Border flight



Année : 1936
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 08 min.
Noir et blanc


Réalisateur : Otho LOVERING
Scénario : Stuart ANTHONY, Arthur J. BECKHARD

Acteurs principaux :
Frances FARMER (Anne Blane), John HOWARD (Lieutenant Dan Conlon), Roscoe KARNS (Calico Smith), Robert CUMMINGS (Lieutenant Bob Dixon), Grant WITHERS (Lieutenant Pat Tornell), Samuel S. HINDS (Commandant Mosely), Donald KIRKE (Heming), Matty FAIN (Jerry), Frank FAYLEN (Jimmie).

Musique : John LEIPOLD
Photographie : Harry FISCHBECK
Producteur : A.M. BOTSFORD
Compagnie productrice : Paramount

Avions :
-Curtiss Fledgling, NC465K, c/n 69,
-Lockheed Vega 1, NC7428, c/n 16,
-Lockheed Vega 5C, NC965Y, c/n 17
-Stearman C3R

    
Notre avis :

En 1936, Paul Mantz avait à peine terminé de tourner pour "The dictator" de la Gaumont, qu'il commença les scènes aériennes de "Border flight". Dans ce travail, il fut assisté de Frank Clarke, son collaborateur et concurrent. Leurs noms n'apparaissent pas dans le générique. La majorité du tournage eut lieu à l'United Air Terminal de Burbank, où était installée la compagnie de Paul Mantz, l'United Air Services, dont Amelia Earhart était vraisemblablement actionnaire. Au moment du tournage, Mantz était employé par la célèbre aviatrice comme conseiller technique, pour ses vols à longue distance. Ce film est à la gloire des pilotes de l'US Coast Guard, basés à San Diego, où furent tournées certaine scènes. C'était le deuxième film de Frances Farmer, dont le physique et le destin tragique, ne sont pas sans rappeler ceux de Veronica Lake.

Les lieutenants Pat Tornell et Bob Dixon prêtent serment devant le commandant Moseley, chef de l'Air Patrol des US Coast Guard, sur la côte ouest. Pat qui est un casse cou, peu respectueux des règlements, travaille désormais avec le lieutenant Dan Colon, un homme rigoureux. L'ancien as Calico Smith est leur ami commun. Le commandant Moseley envoie ses hommes à la recherche de trafiquants de fourrures qui ont jusqu'ici échappé aux recherches. Dixon est descendu par les bandits. Les garde-côtes décident alors d'équiper leurs avions de mitrailleuses. Lors d'une autre patrouille, Dan est descendu à son tour après avoir abattu l'avion des trafiquants. Un jour qu'Anne rentre d'un court voyage en bateau, Pat se livre à des acrobaties au dessus du navire, ce qui conduit le capitaine à le signaler aux autorités. Pat est interdit de vol par Moseley qui lui demande de démissionner ! Vexé, Pat va travailler pour les trafiquants, tout en continuant à poursuivre Anne des ses assiduités. Pat et Anne sont kidnappés par les trafiquants et emmenés à leur cache située sur une plage déserte. Anne réussit cependant à avertir par radio, Dan. Ce dernier s'envole à son secours, suivi de Calico. Quand il arrive, il est pris sous le feu du bateau des trafiquants qui détruisent son avion au sol. Il demande à Pat et Anne de fuir avec l'avion des bandits. Mais Anne veut rester aux cotés de Dan. Pat décolle seul. Réalisant qu'après tout, se battre pour les garde-côtes est une tâche honorable, il dit adieu à Anne par radio, et précipite son appareil sur le bateau des trafiquants !

On ne sait pas si ce film est passé au Japon où il aurait pu donner des idées à certains responsables de la Marine...Le scénario est tout à fait classique, avec le triangle amoureux et le "mauvais" garçon qui se rachète à la fin. Il insiste aussi, comme d'habitude, sur la nécessaire rigueur que doit observer tout militaire dans l'exercice de ses fonctions. On retrouvera le même schéma dans les films allemands de la guerre.

Le tournage eut lieu apparemment devant le terminal et les hangars de l'Alhambra airport de Los Angeles.

 

Les avions du film :

Le tournage utilisa trois Stearman C3R revêtus des marques de l'US Coast Guard, mais avec des numéros fictifs (504, 850..). Remarquons qu'en 1936, les USCG ne mettaient pas en oeuvre des Stearman, mais du matériel de la Navy, des Vought 02U-2 Corsair, entre autres, auxquels les Stearman, avec leur moteurs munis d'un anneau Townend, ressemblent vaguement. Un Travel Air 4000 (NC406N ?) double parfois les Stearman.
 
Les trafiquants utilisent un Curtiss Fledgling (c/n 69, NC465K), un avion qui appartenait au Curtiss flying Service, une société de taxi aérien, qui en exploitait plus d'une centaine. Cet avion apparaît dans la série "Tailspin Tommy"(1935)  et dans "Wings of the Navy".(1939).

L'autre avion des trafiquants est un Lockheed Vega 5C (c/n 171, NC965Y), un avion historique. On remarquera que cet avion est équipé d'un grand cadre gonio installé sur le fuselage. Après avoir appartenu à l'aviatrice Elinor Smith, ce Vega fut acheté en 1933, par Amelia Earhart. C'était à l'origine un Vega "High Speed Special", un Vega de course, mais il fut remis au standard d'un 5C. C'est avec cet avion qu'Amelia Earhart devint la première femme à voler au dessus du Pacifique, de Wheeler Field, Oahu (Hawaï) à Oakland (3875 km), les 11 et 12 janvier 1935. Avec le même avion, elle établit ensuite plusieurs records de vitesse entre Los Angeles et Mexico, puis entre Mexico et Newark, en avril et mai 1935. Mais cet avion ne lui porta pas chance lors des Bendix Trophy de 1933 et de 1935, où elle finit, respectivement, cinquième et dernière.… Il se pourrait que, fin 1935, Paul Mantz ait envisagé de racheter son avion (Cf. Popular Aviation, septembre 1935, p.190), mais son nom ne figure pas sur les registres officiels. L'avion lui fut sans doute prêté pour le tournage. Par contre, il fut enregistré successivement, au nom de : Seth S. Terry de Reno (NV) en 1936, Glover Ruckstell en 1939, le marchand d'avions Charles Babb de Glendale (CA) en 1942, Frank Matthews de Bethlehem (PA) en 1943. Il fut détruit par le feu, à Memphis (TN), le 26 août 1943. Un autre Vega, un 2D (c/n 40, ex NC199E) porte aujourd'hui ce matricule, et il est visible au Henry Ford Museum, à Dearborn (MI). Il apparaîtra dans "The carpetbaggers" (1965).

Si l'avion que l'on voit (très peu) en l'air ressemble bien au NC965Y, celui vu sur la plage est différent. Avec sa dérive moins haute, son capot moteur étroit, comme un anneau Townend, c'est un Lockheed Vega 1, ressemblant beaucoup à celui que Mantz avait acheté à Braniff Airways, en juillet 1935 (NC7428). On remarque aussi que l'antenne gonio du fuselage est plus en arrière que sur le NC965Y...Cet avion avait été construit en septembre 1928 et vendu le 14 décembre 1928 à Continental Air Express de Los Angles. Suite à la faillite de la compagnie, il fut repris par Pacific Finance Corp. de Los Angeles. Le 25 février 1931, il fut vendu à Margaret Bromley et connu trois autres propriétaires avnat d'être acquis par United Air Services de Burbank, la société de Mantz..Il sera détruit par accident le 17 février 1936 à Nogales (AZ) et n'apparaitra que dans ce film.



Christian Santoir


 

CORSAIRESDELAIR.jpg










 
BORDERFLIGHT.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 05/11/2009 : 11:32
Dernière modification : 19/10/2010 : 11:36
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 7929 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !