Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 141 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

 
THE LAST FLIGHT




Année : 1931
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 16 min.
Genre : Drame
Noir et blanc


Réalisateur : William DIETERLE
Scénario : John Monk SAUNDERS

Acteurs principaux :
Richard BARTHELMESS (Cary Lockwood), David MANNERS (Shep Lambert), Johnny MACK BROWN (Bill Talbot), Helen CHANDLER (Nikki), Elliott NUGENT (Francis), Walter BYRON (Frink,).

Musique : David MENDOZA
Photographie : Sidney HICKOX
Compagnie productrice ; First National Vitaphone pictures

Avions :
-Wichita Fokker (Extr de film)
-Thomas Morse S4-C (Extr de film)



Notre avis :

Ce film fut le premier à traiter du sort des pilotes blessés lors de la première guerre mondiale, après la fin du conflit. Il est basé sur un feuilleton du très prolifique John Monk Saunders, intitulé "Nikki and her war birds", publié dans le magazine "Liberty" (du 15 novembre 1930 au 17 janvier 1931). Il en tira un roman, "Single lady" (1931), dont une adaptation musicale, "Nikki", sortit à Broadway la même année, avec Douglas Montgomery, Fay Wray et Archie Leach (qui devait s'appeler plus tard, Cary Grant…).

Bien que Wellman fusse pressenti pour diriger le film, c'est le réalisateur allemand William Dieterle, qui fut finalement choisi;  c'était son premier film en anglais.

Après l'armistice, Cary Lockwood, Shep Lambert, Bill Talbot et Francis, des pilotes qui souffrent de divers maux, physiques et psychologiques dus à la guerre, se retrouvent à Paris pour faire la fête. Constatant qu'ils n'ont aucun avenir, ils se mettent à boire. Une nuit, alors qu'ils font la tournée des boites de nuit, ils rencontrent Nikki, une jeune femme riche, sans attache. Ils l'adoptent comme leur mascotte. Nikki est aussi courtisée par un reporter américain, Frink, mais elle ne fait pas attention à lui. Nikki s'intéresse à Cary qui a eu les mains brûlées. Quand il va visiter un cimetière pour se recueillir sur la tombe d'un ami, elle le suit. Il lui fait découvrir la tombe d'Héloïse et Abélard dont il lui raconte l'histoire. Cary dont l'humeur est versatile, décide de partir pour le Portugal. Ses amis le suivent, avec Nikki et le reporter. Une nouvelle fois, les pilotes sont obligés de défendre la jeune femme contre les avances de Frink. Lors d'une course de taureau à Lisbonne, Bill, qui a des pulsions agressives, saute dans l'arène; mais il est mortellement blessé par le taureau. Plus tard, lors d'une fête foraine, à un stand de tir, Cary se querelle avec Frink qui le menace avec un pistolet. Il fait feu, rate Cary, mais touche Shep qui mourra peu après. Francis tue alors Frink et disparaît dans la foule. Cary se retrouve seul avec Nikki; il lui avoue, qu'après la guerre, tout ce qu'il avait, c'était l'amitié de ses camarades de combat. Emue, Nikki lui demande de rester avec lui….

Ce film qui rappelle, par certains cotés, les romans d'Hemingway ou de Scott Fitzgerald, sur la "génération perdue", ces jeunes à la dérive, n'arrivant plus à trouver leurs repères dans la société de l'après guerre, bénéficia d'une critique favorable due à sa bonne réalisation et aux prestations de Richard Barthelmess et d'Helen Chandler. Malheureusement pour nous, après des débuts prometteurs, l'histoire ne se déroule que dans les chambres d'hôtels et les bars, les pilotes démobilisés ayant troqué le manche pour un verre de Martini…



Les avions du film :

Le tournage n'employa en effet aucun aéronef, à part une cellule d'avion indéterminé (DH-4 ?) ayant une tourelle armée d'un jumelage de Lewis Mk.III, pour les prises de vues en studio.

Les scènes de combats au début du film, avec des Wichita Fokker, sont directement issues de "Dawn patrol" (1930), de même que la scène du crash effectuée avec un Thomas Morse S4-C.


Christian Santoir



*Film rare




 

THELASTFLIGHT.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 30/09/2010 : 08:30
Dernière modification : 22/10/2010 : 08:23
Catégorie : Fiches de film - Films
Page lue 3579 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !