Recherche
Recherche
Fiches de film

Articles cinéphiles

Liens

AVIATION

Cocardes
Cocardes Photos

CINEMA & ARCHIVES

BiFi
IMDB
INA
Web Archives

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 138 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Copyright
Tous droits réservés
© www.aeromovies.fr
2001-2017
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://aeromovies.fr/data/fr-articles.xml

LES AVENTURES DE QUATRE ELEVES PILOTES
Vo. Adventures of the flying cadets




Année : 1943
Pays : Etats-Unis
Genre : aventures
Durée : 13 épisodes de 17 min
Noir et blanc

Réalisateurs : Lewis D. COLLINS, Ray TAYLOR
Scénario : Morgan COX, George H. PLYMPTON

Acteurs principaux :
Johnny DOWNS (Cadet Danny Collins), Bobby JORDAN (Cadet Jinx Roberts), Ward WOOD (Cadet Scrapper McKay), William 'Billy' BENEDICT (Cadet Zombie Parker), Eduardo CIANNELLI (Kurt von Heiger, alias Corby), Regis TOOMEY (Capitaine Ralph Carson), Robert ARMSTRONG (Arthur Galt, alias le Bourreau noir), Charles TROWBRIDGE (major William Elliott).

Producteur : Henry MacRAE
Photographie : William A. SICKNER
Compagnie productrice : Universal pictures

Avions:
-Stearman PT-17 Kaydet
-Douglas O-38B

-Lockheed 9C Orion c/n 180, N12222
-Lockheed 8A Sirius c/n 151 N117W
-Ryan STA
-Fairchild 24-C8C c/n 2689, NC15346
-Piper J-3 Cub,
-Stearman C3B c/n 172, NC6486
-Boeing 100 c/n 1143, N873H
-Douglas DC-3
-Capelis XC-12 (maquette)
-Junkers G-31go VH-UOW et VH-UOU (images d'archives)
-Spartan 7W (extr. de film)
-Breese Dallas X (extr. de film)
-Martin 179 (images d'archives)
-Martin B-26 Marauder(images d'archives)
-Boeing B-17E
(images d'archives)



Notre avis :

Ce fut la dernière série d'aviation réalisée par Universal, la première ayant été "The air mail mystery" en 1932. La version française en quatre époques aurait été projetée en France, en 1948. Quand cette série sort en salles aux USA, au début de 1943, l'offensive américaine contre l'Allemagne se précise. En novembre 1942, les troupes américaines ont débarqué en Afrique du nord et en janvier 1943, les bombardiers US effectuent leur premier raid sur le port de Wilhemshafen.

Dans cette série, des agents de la Gestapo agissent sur le territoire américain, de même qu'un homme masqué qui s'en prend à des personnages importants de l'industrie aéronautique et qui se révélera être, tout à la fin, un émigré allemand travaillant pour les nazis…


Les élèves pilotes Danny Collins, Jinx Roberts, Scrapper Mackay et Zombie Parker sont suspectés d'être responsables d'une série de meurtres perpétrés par un individu se faisant appeler le "Bourreau noir". Ce dernier est en fait, un certain Arthur Galt, un ingénieur qui élimine un à un les personnes qui l'avaient accompagné dans une expédition qui avait permis de localiser un riche gisement d'hélium, en Afrique, où sont détenus un autre membre de cette expédition, le professeur Mason, et sa fille Andrée. Galt veut vendre l'hélium à l'Allemagne, par l'intermédiaire d'agents de la Gestapo commandés par Karl von Heiger. Les quatre cadets pensant que Galt est leur allié, vont en Afrique avec lui, pour retrouver von Heiger qu'ils soupçonnent d'être le Bourreau noir, et être ainsi blanchis de ces crimes. Ils sont poursuivis par le capitaine Ralph Carson des services secrets de l'US Army. Après avoir délivré le professeur Masson et sa fille, les cadets se retrouveront avec Galt sur la base des "Nations Unies" où Galt essaiera, une dernière fois, de faire passer les quatre jeunes gens, ainsi que Mason et sa fille, pour des agents nazis. Mais il sera confondu par Carson qu'il avait essayé de tuer. Enfin, disculpés, les cadets reçoivent leur brevet et s'apprêtent à rejoindre leurs camarades sous les drapeaux.


Le spectateur connait l'identité du Bourreau Noir dès le second épisode, contrairement aux quatre cadets qui, pratiquement jusqu'à la fin, se confient à lui et le considèrent comme un ami, ce qui lui permet de leur jouer toutes sortes de tours. Il faut dire qu'ils ont le chic pour toujours se trouver sur la scène du crime, peu avant l'arrivée de la police et de se faire repérer en train de fuir par la porte de derrière ! Quand il se déplacent en Afrique, l'action se ralentit, avec des discussions interminables entre les gestapistes et Galt, qui se suspectent mutuellement de tromperie, et qui s'envoient des coups de pistolet.

Quant à la mine de" Kaluchi", située au sud des "monts Rombo", précisons qu'il n'y a pas de minerai d'hélium, qui est un gaz rare. Par contre, il peut être extrait de certaines roches apparentées à la pechblende. Le problème est qu'il n'y a pas de telles mines en Afrique et que les plus gros gisements de ce gaz (mélangé au gaz naturel) se trouvent aux USA, d'où leur monopole de l'hélium dans les années trente. On ne voit pas comment, l'hélium aurait pu aider les nazis à gagner la guerre, en 1943 ! En mars 1940, Goering avait d'ailleurs ordonné la destruction des derniers zeppelins ne sachant qu'en faire. Les scénaristes ont donc eu là une idée saugrenue…Faut-il ajouter que Kaluchi et les monts Rombo n'existent pas et que la carte de l'embouchure du Congo qu'on nous montre, est totalement fantaisiste. Tout aussi fantaisistes sont les caravaniers en djellaba avec leur dromadaires, dans une forêt équatoriale dense où circulent des lions !

Bien que le générique soit plein d'avions militaires (Republic P-47C, Boeing B-17E n° 34, Douglas O-38B, sans leurs ailes, les capots démontés, en entretien ou dans une école), peu d'avions ont réellement participé au tournage; ils ont été supplées par des footages piqués dans d'autres films ou sur des documentaires.


Les avions du film :

L'école de William Elliott emploie pour la formation des cadets, des Stearman PT-17 Kaydet et des Douglas O-38B.

Plusieurs des avions figurant dans la série appartenaient à Paul Mantz. Rappelons qu'au moment de la sortie de cette série, en janvier 1943, le major Mantz était le commandant du département Aviation de la FMPU (First Motion Pictures Unit) de l'USAAF. On voit ainsi dans le dernier épisode, sous la forme des "bombardiers anglais", deux de ses avions, son Lockheed 9C Orion (N12222) et son Lockheed 8A Sirius (N117W); il y aussi un Ryan STA muni d'un capot moteur annulaire, comme s'il avait un moteur en étoile, qui pourrait être également à lui. Ces avions sont munis de cocardes anglaises de type A1 (1939-juillet 1942). En réalité, ces vues, seraient antérieures à septembre 1940, date de la destruction du Sirius dans une collision aérienne.

On voit également le Fairchild 24-C8C (NC15346) de Mantz qui se livre à quelques acrobaties après avoir quitté l'Alhambra airport et qui double un Piper Cub, resté au sol.

D'autres avions de Mantz ont été filmés au sol avec les acteurs. L'avion qui vole au secours du parachutiste accroché à l'empennage de l'avion largueur, est son Stearman C3B (c/n 172, NC6486), qui est doublé au décollage par son Boeing 100 (N873H), équipé d'un faux cockpit à l'avant. Les parachutistes sautent d'un Douglas C-39 du 10th Transport Group, qui a sorti son train pour voler plus lentement.

Deux jeunes s'enfuient en empruntant un Stearman C3B (c/n 110, NR4099) qui était l'un des plus anciens avions-caméra de Mantz et qui tourna dans de nombreux films. On remarque que son gouvernail a été modifié (plus arrondi). Quand il s'écrase près d'un train, les images viennent d'un autre feuilleton ("Young eagles"-1934 ?).

Les cadets et Galt partent en Afrique dans un Douglas DC-3 d'American Airlines qui décolle du Grand Central Air Terminal de Burbank. En l'air, l'avion devient un DC-2 et, à l'atterrissage dans une clairière, un Capelis XC-12 (sa maquette), un avion spécialisé, au cinéma, dans les crashs en forêt…

Plus tard, les jeunes s'emparent de l'avion des Allemands, un Junkers G-31go immatriculé en Australie; on en voit deux, en fait, le VH-UOW et le VH-UOU, sur un documentaire les montrant en Nouvelle-Guinée. Ils appartenaient alors à la compagnie "Guinea Airways" travaillant pour "Bulolo Gold Dredging Co."; le VH-UOU sera détruit en janvier 1942, par un raid japonais, le VH-UOW étant réquisitionné par la Royal Australian Air Force. Quand le Junkers décolle, il est remplacé par un Stinson A.

Dans l'épisode 10, Danny emprunte un autre avion aux nazis pour livrer Galt aux "Nations unies". C'est un Spartan 7W vu au sol, avec son volet ventral déployé (en plus des deux volets d'ailes); servant surtout d'aérofrein, il était rarement employé. Il est vu sur un extrait d' "Overland stage raiders" (1938) de Republic. En l'air, il laisse la place au Breese Dallas X du film "Give us wings" (1940); on le voit aussi décoller et atterrir dans un ranch californien.

Dans le dernier épisode, on voit au décollage, en novembre 1940, le premier Martin 179 qui deviendra le B-26 Marauder. Les cadets pilotent deux Boeing B-17E, dont le numéro "34" vu dans le générique.

Les cockpits, reconstitués en studio, sont particulièrement mal faits et ne correspondent en rien aux vrais cockpits qu'ils sont censés représenter (DC-3, Junkers, Breese Dallas…). Ces maquettes ayant servi à d'autres films, ont été récupérées dans les réserves des studios.


Christian Santoir

 
Titres des épisodes:

1. The Black Hangman Strikes
2. Menaced by Murderers
3. Into the Flames
4. The Door to Death
5. Crashed in a Carter
6. Rendez vous with Doom
7. Gestapo Execution
8. Masters of Treachery
9. Wings of Destruction
10. Caught in the Caves of An-Kar-Ban
11. Hostages for Treason
12. The Black Hangman Strikes Again
13. The Toll of Treason.
 
Les quatre époques de la version française :

1. Le bourreau noir frappe 
2. Parmi les flammes 
3. Rendez-Vous avec la mort 
4. Traqués dans la jungle 




*Série en vente sur amazon.fr
ADVENTURESOFTHEFLYINGCADETS.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 12/10/2010 : 23:04
Dernière modification : 29/03/2014 : 09:37
Catégorie : Fiches de film - Séries
Page lue 2974 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !